12 préparateurs automobiles qu’il nous faut dans Forza (1/3 l’Asie)

Les anciens Forza, Motorsport notamment, proposaient dans leur liste de véhicules quelques modèles préparés par des garages (ou entreprises) spécialisés dans la performance. Ces bolides, souvent d’origine japonaise, étaient très populaires mais ont graduellement été retirés aux profit de véhicules classiques que l’on trouve en concession. Il est peut-être temps pour Turn 10 de considérer le retour de ces Tuner Cars et nous vous proposons 12 voitures en 3 articles distincts, qui pourraient faire l’affaire. Numéro 1, le Japon!

Forza Motorsport 4 2010 Dodge Quinton Rampage Jackson Challenger Srt8

Turn 10 a intégré des tuner cars exclusifs par le passé, comme cette Challenger SRT8 « Quinton Rampage »

Tout d’abord, quelques mots sur la réflexion qui a mené à cet article. Une image postée sur notre page Facebook il y a quelques jours a suscité assez de réactions pour nous convaincre que le retour de voitures préparées serait apprécié au moins par une portion de la communauté. Nous avons donc commencé à chercher des modèles récents qui pourraient correspondre au profil et, rapidement, il a fallu faire quelques choix:

  • Pas de véhicules qui ont déjà été dans un précédent Forza

Leur retour dans un nouveau Forza serait une bonne nouvelle, ce n’est pas moi qui me plaindrais de l’arrivée de la Nissan Skyline MINE’S R34 dans Forza Motorsport 7, mais pour cet article nous avons décidé de nous concentrer uniquement sur de la nouveauté.

  • Les véhicules doivent être uniques et exclusifs

Parce que dans Forza, on peut déjà effectuer des modifications moteur et châssis qui permettent de copier le résultat obtenus par certains préparateurs. Il nous faut donc des véhicules inédits, aussi bien esthétiquement que mécaniquement. Du coup, un grand nombre de préparateurs vole en éclat. C’est la raison pour laquelle notre liste ne contient que 12 bolides, 4 par région, Japon, Europe et USA.

Voilà qui est dit, alors sans plus attendre…

Nos 4 tuner cars origine Japon:

#1 RE Amemiya: La Mazda Chantez

Mazda Chantez Re Amemiya
Mazda Chantez Re Amemiya
Mazda Chantez Re Amemiya
Mazda Chantez Re Amemiya
Mazda Chantez Re Amemiya
ND7 392607 1280

La Chantez est une voiture de plus du catalogue Mazda avec un nom impossible, mais au moins on peut l’appeler « Chantaise » pour éviter toute confusion, ce que la Mazda Laputa ne peut malheureusement pas faire. Mais ici, nous avons un véhicule véritablement exceptionnel réalisé par personne d’autre qu’Isami Amemiya de la compagnie qui porte son nom. Le gourou du moteur rotatif au Japon a posé les mains sur l’ultra-citadine Chantez, qui était sensée sortir avec un moteur rotatif lors de sa courte existence entre 1972 et 1976. Seulement, des plaintes déposées par les autres constructeurs automobiles empêchèrent la Chantez Rotary de voir le jour. RE Amemiya a corrigé cet affront au Tokyo Auto Salon.

Seulement, au lieu du 2 cylindres 360cc sous le capot, monsieur Amemiya a placé un bi-rotor atmosphérique (13B) qui développe 280cv et monte à 9.000 tours minutes!!! Ce mini-monstre de moteur pourrait déplacer quoi que ce soit avec pas mal de vigueur, mais combinez à cela le fait que la Chantez pèse 490kg et vous avez là un rapport poids puissance absolument démoniaque, quasi digne de la Bugatti Veyron!

Du coup, les énormes ailes élargies prennent tout leur sens. Au delà des performances probablement effrayantes, la réalisation est tout bonnement « japonaise » et le fruit des décennies de savoir-faire de RE Amemiya se fait ressentir partout où l’on pose les yeux. C’est véritablement une voiture unique, incroyable et inattendue.

#2 Top Secret: La Toyota Supra V12 TT 

Smoky Nagata
Top Secret Toyota Supra V12 Twin Turbo
Top Secret Toyota Supra V12 Twin Turbo
Top Secret Toyota Supra V12 Twin Turbo
Top Secret Toyota Supra V12 Twin Turbo
Top Secret Toyota Supra V12 Twin Turbo

Le Top Secret Performance Engineering Service shop est le repère de Smoky Nagata, l’un des préparateurs les plus accrocs à la vitesse de tout le Japon. En 2007, il décide de mettre la main sur la Toyota Supra, mais qui ne l’a pas encore fait? La Supra est l’une des icônes de l’aftermarket haute performance avec son moteur 6 cylindres increvable, combiné à une boite de vitesse Getrag également increvable. Smoky souhaite se démarquer à une époque où les swaps moteur prennent de plus en plus d’ampleur.

Il pioche alors dans le catalogue Toyota et récupère un moteur V12 1GZ-FE de 5 litres, atmosphérique, tiré d’une berline supra-luxueuse appelée Toyota Century. Avec tout juste 280cv d’origine, l’immense moteur reçoit 2 turbo HKS GT2540 et un boitier avec papillons de 80mm entre autres folies. Le moteur est tellement immense que certains accessoires doivent être redirigés vers le coffre. La Supra est donnée pour plus de 1.000cv.

Pour la différencier encore plus de « toute autre Supra avec 1.000cv », Top Secret réalise un kit carrosserie unique avec face avant exclusive et qui permet de reconnaître cette auto au premier regard. Nommé « Top Secret Super G-Force Wangan widebody kit« , il est composé de pare-chocs avant, arrière, bas de caisses, rétroviseurs, aileron, capot carbone et livrée exclusive. En 2009, la Supra V12 TT atteint 358kmh à Nardo mais sa vitesse max théorique dépasse le 400kmh. Ce serait pas mal de pouvoir essayer en jeu vidéo non?

#3 Scorch Racing Team: La Nissan S15 Silvia

Under Suzuki
Scorch Racing Team Nissan S15 Silvia
Scorch Racing Team Nissan S15 Silvia
Scorch Racing Team Nissan S15 Silvia
Scorch Racing Team Nissan S15 Silvia
Scorch Racing Team Nissan S15 Silvia

Tomohiko Suzuki possède une Nissan Silvia S15, il aime aller sur circuit avec mais il a un problème de sous-virage, quels que soient les réglages, la Silvia sous-vire, c’est ainsi qu’il obtient son pseudonyme d’Under (understeer, sous-virage) Suzuki. Depuis, la S15 a beaucoup évolué et au vu des chronos, elle sous-vire beaucoup moins aussi.

L’histoire de la Silvia S15 Scorch Racing est une histoire d’évolution et de persévérance. Vous connaissez probablement cet amas d’appendices aérodynamiques sous lequel se cache une Nissan Silvia S15 d’origine. Il s’agit désormais probablement du « S Chassis » le plus connu au monde, au moins dans le monde du Time Attack. Les records tombent au passage d’Under Suzuki qui a désormais battu le temps établi par une Honda NSX Super GT au début des années 2000 à Tsukuba et celui de la fameuse HKS CT230R Evo.

Le niveau d’expertise et d’ingénierie nécessaire à l’obtention de ces chronos est assez incroyable et cette auto mérite davantage d’exposition qu’elle n’en reçoit pour le moment. Sous le capot se cache un 4 cylindres turbo SR20DET mais avec un haut moteur de SR20VE, une combinaison désormais considérée comme indispensable pour produire un maximum de puissance (+de 800cv). La constante évolution du monstre a récemment vu l’arrivée d’une boite avec palettes au volant et de l’usage de carburant E85. Le Time Attack est plus réglementé qu’il ne parait et les pneumatiques sont limités à des semi-slicks en 295/30R18 aux 4 coins. Une monte spécifique et des full slicks verrait cette S15 passer bien en deçà de ses 51.127s actuelles… Mais quelqu’un d’autre est peut-être sur le point d’y parvenir sous peu.

#4 HKS: La GTS 800

Hks Gts 800
Hks Gts 800
Hks Gts 800
Hks Gts 800
Hks Gts 800
Hks Gts 800

Les manufacturiers de pneus adorent le drift. Les gros bonnets de l’aftermarket axé performance adorent le Time Attack, et HKS est un des noms les plus familiers dans l’industrie. La Mitsubishi Lancer Evolution préparée par HKS au milieu des années 2000 a dominé la scène avec ses chronos exceptionnels produits par Nobuteru Taniguchi et la quasi-totalité du catalogue de pièces HKS sous le capot. Le spécialiste japonais semble prêt à recommencer en utilisant cette fois la récente Toyota GT86 comme base.

Peu de choses sont encore connues au sujet de l’HKS GTS 800 mais ce chiffre donne déjà une bonne indication quand à la puissance qui sera produite. Esthétiquement, c’est un monstre mais son allure est beaucoup plus « propre » que la Silvia S15 Scorch Racing qui semble parfois crouler sous de plus en plus d’aéro. La GT86 par HKS a un design beaucoup plus fluide et ressemble ni plus ni moins à une voiture qui va s’engager à Pikes Peak.

HKS souhaite frapper un grand coup avec cette voiture. La carrosserie est entièrement en fibre de carbone, les freins utilisent également ce matériau ainsi que les vitres arrières. Le diffuseur de l’HKS GTS 800 est si énorme qu’on peut littéralement entrer dedans, l’intérieur dévoile encore plus de fibre de carbone mais aussi une boite de vitesse avec embrayage, probablement dans un souci de légèreté. C’est encore une fois Nob Taniguchi qui sera occupé derrière le volant. Les 49 secondes à Tsukuba vont bientôt arriver! Il est triste qu’Hasegawa-san ne soit plus là pour le voir.

Et voici pour notre liste de 4 tuner cars made in Japan que l’on aimerait voir rappliquer dans Forza!

Souvenez-vous de nos critères de début d’article, il s’agit de véhicules uniques aussi bien esthétiquement que mécaniquement, voilà pourquoi des grands noms comme MINE’S, Spoon, MCR, Seeker, Arvou et bien d’autres ne figurent pas ici…Mais si Turn 10 décidait de les inviter à la fête, ce ne serait absolument pas un problème!

Restez dans les environs pour notre article sur les tuner cars de la région Europe, bientôt!

Images appartenant à leurs propriétaires respectifs, indiqué par watermark, images HKS GTS 800 par SuperStreetOnline.

Laisser un commentaire