Forza Motorsport 5 – LaFerrari Car Pack: La Ford Sierra Cosworth

La Ford Sierra Cosworth RS500 est l’un des symboles de la course auto dans les années 80. Avec son immense aileron façon « baleine » et son petit moteur mais gros turbo, elle a régné sur quasiment tous les circuits et toutes les surfaces au monde. La version de route nous revient dans Forza 5 :

Je me souviens de l’interview d’un pilote australien qui avait disputé les 1000km de Bathurst en Sierra Cosworth, il disait qu’elle avait un moteur de 80cv et un turbo de 500cv. Ces mêmes 580cv, pour à peine une tonne, dominaient tellement que des championnats mono-modèles virent le jour, notamment en Angleterre, avant de passer au BTCC que l’on connaît désormais.

Mais retour au bolide « concession », celui que l’on pouvait se payer à la fin des années 80 contre environ 200.000 francs français (30.000€). Ses stats ne sont pas aussi impressionnantes que dans l’imaginaire collectif, surtout car, pour des raisons de fiabilité, la puissance n’ était « que » de 225cv.

Infos clé :

  • Excellente répartition des masses
  • Début en classe C
  • Moteur Turbo, gros potentiel puissance
  • Poids contenu
  • Moteur avant et propulsion

La Sierra Cosworth me fait penser à la période dorée des voitures de tourisme dans les années 80 et je l’associe à la BMW M3 e30 et aussi la Mercedes E190 Evo, même si ces 2 là sont un peu plus jeunes. A partir de là, plusieurs possibilités offertes par sa classe de départ basse et le fait que ce soit une propulsion.

Le premier truc que j’ai voulu faire, c’est de lui coller 600 bourrins et l’emmener faire un tour à Bathurst. Pour ce faire il va me falloir de l’aide que je trouve sous la forme de l’allègement max et les pneus slicks, mais problème…La largeur maximale pour les pneus et un incompréhensible 245…Devant comme derrière ! Étant donné qu’elle pèse à peine une Tonne une fois vidée, les statistiques de tenue de route et freinage sont tout de même bonnes mais la RS500 demeure limitée par ces gommes trop étroites.

Du coup, les classes C, B ou A semblent sa limite, après, vous pourrez toujours me faire mentir, je n’ai pas vérifié si un swap 4RM était dans les cartes, mais perso, je ne la dénaturerais pas (même s’il existait une version 4×4 rallye).

Points forts :

  • Look « 80’s », notamment l’aileron
  • Classe de départ basse
  • Moteur avant propulsion
  • Sonorité moteur

Points faibles :

  • Monte pneumatique trop light
  • Limitée en classe (en propulsion, à cause des pneus étroits)
  • L’aileron Forza casse sa ligne

131209-1450-25 131209-1450-47 131209-1451-28 131209-1452-39 131209-1453-11 131209-1457-11

Retrouvez les autres autos du pack LaFerrari en cliquant ici!

Laisser un commentaire