Le Mans 2010: résultats

Les 24 heures du Mans version 2010 resteront probablement un mauvais souvenir pour Peugeot qui avait tout pour gagner. Surprises en GT2.

Avec une auto largement supérieure à la concurrence, Peugeot était son propre adversaire lors de ces 78e 24h du Mans. Après une domination écrasante en qualifications, comme toujours depuis quelques années, les 908 HDi FAP sont tombées une à une, les officielles puis l’entrée privée du team ORECA.

Aucune Peugeot 908 HDi FAP ne figure à l’arrivée, une édition catastrophique qui met encore une fois en avant la solidité des bolides Audi, plus lents mais plus fiables.

Top 5 en LMP1:

  1. Audi R15 TDI+ n°9
  2. Audi R15 TDI+ n°8
  3. Audi R15 TDI+ n°7
  4. ORECA AIM 01 n°6
  5. Lola Aston Martin n°007

Top 5 en LMP2:

  1. HPD ARX (Acura) n°42
  2. Pescarolo Judd n°35
  3. Lola HPD Coupe n°25
  4. Pescarolo Judd n°24
  5. Ginetta Zytek n°41

Top 5 en GT1:

  1. Saleen S7R n°50
  2. Corvette C6R n°72
  3. Aston Martin DBR9 n°52

Top 5 en GT2:

  1. Porsche GT3 RSR n°77
  2. Ferrari F430GT n°89
  3. Porsche GT3 RSR n°97
  4. Ferrari F430 n°95
  5. Porsche GT3 RSR n°76
Mais où sont passées les Corvette, la F430 Risi Competizione, les BMW GT2 et compagnie? Toutes contraintes à l’abandon ce qui offre un classement inédit mais pas si imprévisible que ça étant donné la nature des courses d’endurance.

29 des 56 autos ont du abandonner sur sortie ou problème mécanique et parmi elles un grand nombre de favoris. la frustration doit être grande, notamment chez Peugeot évidemment.

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

5 circuits d’essai qu’il nous faut en jeu vidéo

Avec 3 jeux de course « sérieux » sur Xbox One (Forza Motorsport, Assetto Corsa et Project CARS), la liste combinée de circuits n’est pas dégueulasse et, à terme, tous nos circuits préférés devraient être présents. Mais voilà, il existe des tracés très intéressants et presque inaccessibles aux joueurs en raison de leur appartenance à de grands constructeurs automobiles. Coup d’œil à 5 d’entres-eux qui ne feraient pas tâche dans la « track-list » de nos jeux préférés.