Le meilleur pilote français en 2014?

J’avais fais un article 2013 donc voici son équivalent 2014. L’année passée, j’avais placé Sébastien Ogier au top devant des pilotes comme Yvan Muller, Sébastien Loeb, Loïc Duval et Romain Grosjean. Cette fois-ci, le classement est assez chamboulé même si les grands champions ne sont jamais bien loin…

Sébastien Loeb

Citroen Racing – WTCC

pilotes 2014

12 épreuves et 24 manches pour la 10ème édition du championnat du monde des voitures de tourisme en 2014. Des autos beaucoup plus excitantes, puissantes, plus d’aéro, un gabarit plus imposant et impressionnant et Citroën qui rejoint  le championnat avec … Sébastien Loeb! 9 fois champion du monde des rallyes, Loeb n’est pas un « noob » sur circuit, il est même ridiculement rapide ayant gagné en FIA GT3 et Porsche Supercup.

La transition s’annonçait tout de même difficile avec des autos à l’inverse d’une voiture de rallye et des équipiers très lourds comme Yvan Muller et l’argentin José Maria Lopez qui finira un magnifique champion du monde. Une année d’apprentissage donc pour Loeb qui aura surtout souffert lorsqu’englué dans le pack en milieu de peloton. Lorsqu’il avait la piste pour lui, les écarts avec ses équipiers largement plus expérimentés étaient minimes. Loeb termine la saison 2014 en troisième place au championnat et a enregistré 2 meilleurs tours en piste et 2 victoires dont 1 en course 1 sans la grille inversée, ainsi que 6 podiums.

Simon Pagenaud

Schmidt Hamilton Motorsports – IndyCar

pilotes 2014

Aisément l’un des pilotes de pointe originaire de France, Simon Pagenaud a connu une belle année 2014, achevée en queue de poisson mais tout de même conclue par une belle promotion de carrière. Pagenaud est devenu l’un des noms les plus importants du championnat IndyCar aux USA au côté des Wilson, Castroneves, Dixon ou Power.

La saison 2014 était composée de 18 cours, entre mars et août. Pagenaud récoltera 1 pôle position, 2 records du tour et 2 victoires à Indianapolis et Houston. Cela peut paraître peu, mais dans un championnat aussi compétitif, ce fut suffisant pour la 5ème place au général à seulement 105 points du champion Will Power. La vitesse de Pagenaud sur circuits urbains MAIS AUSSI ovales lui a permis de taper dans l’œil de l’écurie championne: la légendaire Team Penske. C’est pour Penske que Pagenaud roulera en 2015, ce qui pourrait représenter un véritable tremplin pour sa carrière aux USA.

Sébastien Ogier

Volkswagen Motorsport – WRC

pilotes 2014

La victoire de Séb Ogier ne faisait pas de doute dans mon esprit mais sa domination sur le championnat est tout de même très impressionnante. Des 13 manches du calendrier 2014 entre janvier et novembre, Ogier a remporté 8 rallyes et n’a laissé espérer son équiper Jari-Matti Latvala que via quelques erreurs de parcours.

Victoire au Monte Carlo, Mexique, Portugal, Sardaigne, Pologne, Australie, Catalogne et Grande-Bretagne, second en Argentine et Finlande, 1 seul abandon tout au long de l’année (Allemagne) et seulement 2 manches ratées (Suède et Alsace). Suffisant pour écraser le WRC avec 49 points d’avance sur le second et 117 sur le 3ème (1 rallye gagné rapporte environ 25 points).

Evidemment, Volkswagen Motorsport s’est baladé au championnat constructeurs avec plus du double de points par rapport à Citroën. La seule raison pour laquelle je ne vois pas Ogier comme le n°1 français cette année vient du fait qu’il avait déjà gagné l’année passé même si je ne pense pas que la Polo soit si supérieure aux autres qu’on le dit.

Sylvain Guintoli

Aprilia Racing Team – SBK

pilotes 2014

Quand un type super cool, rapide et qui chasse son premier titre en carrière gagne enfin, c’est un peu la « feel good story » qui tombe à pic en cette fin d’année. Après des piges en Moto GP en 2007, 2008 et 2011, Guintoli a trouvé sa place au sein du championnat Superbike, très populaire  car très disputé et plus représentatif du maché de la moto avec des marques comme Aprilia, Kawasaki, Honda, Suzuki, Ducati, BMW et MV Agusta.

Après une 3ème place en 2013 déjà chez Aprilia, Guintoli aura passé une année « lâche rien » face à la Kawasaki de Tom Sykes! Pour l’emporter de 6 petits points, Guintoli a du réaliser une année presque parfaite ponctuée par 5 victoires (dont les 2 dernières courses au Qatar) et 16 podiums dont 8 d’affilée (!!!) pour conclure la saison ! Généralement, les gens n’aiment pas les pilotes qui dominent (Vettel, Schumacher, Jamie Whincup…) mais si Guintoli écrase le championnat l’an prochain pour PATA Honda, on ne lui en voudra pas 🙂

 

Voila, je n’ai sélectionné que 4 pilotes pour 2014, j’en ai certainement oublié et je pense que Guintoli est la star de l’année. Yvan Muller et Romain Grosjean ainsi que Romain Dumas sortent du classement mais rebondiront peut-être en 2015. Avez-vous remarqué que tous les pilotes que j’ai choisi ont un prénom qui commence par S? Coïncidence? Si vous voulez que votre petit devienne un champion, vous savez comment l’appeler.

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Dakar : Sébastien Loeb sponsorisé par Sébastien Loeb Rally EVO

Dakar : Sébastien Loeb sponsorisé par Sébastien Loeb Rally EVO

Vous l’avez peut-être remarqué si vous suivez Evènement : Sébastien Loeb qui participe à son tout premier Dakar et qui enchaîne les victoires sur sa Peugeot 2008 est sponsorisé par Sébastien Loeb Rally EVO. Le nonuple champion du monde de WRC a sur sa tenue le logo du jeu dont la sortie est toujours fixée au 29 Janvier prochain sur Xbox One, Playstation 4 et PC.