Le meilleur pilote français en 2013 ?

Bonne année pour les pilotes français en général avec beaucoup de victoires et même des titres dans certaines des disciplines les plus élitistes qui soient! Avant de passer à 2014, petit coup d’oeil sur ceux qui ont brillé plus fort que les autres *à mon humble avis*.

Yvan Muller

french champion 2013Oui je sais ce que vous vous dites, c’est *cheap* de mettre un quadruple champion du WTCC (champion F2 UK, champion supertourisme FR, champion BTCC, 10x champion Trophée Andros) en cinquième et donc “dernière” place…mais…on l’a senti venir quand même!

Muller a largement dominé la saison au volant de sa Cruze développée par RML et ce malgré le retrait officiel de Chevrolet en tant que constructeur. Ajoutez à celà que Rob Huff n’a pu garder un volant dans une Cruze (ni Alain Menu) et Tom Chilton (malgré des meilleurs temps que ce à quoi je m’attendais) n’était pas en mesure d’inquiéter l’Alsacien.

Quoi qu’il en soit, le palmarès de Muller doit commencer à sacrément encombrer sa maison et, avec Citroën en 2014, il y a des chances que ça continue!

Romain Grosjean

french champion 2013Si les Red Bull n’étaient pas “cheatées” (pour reprendre un terme Forza-esque), peut-être que Grosjean se serait qualifié en pôle au Japon en 2012, il n’aurait alors pas heurté Mark Webber qui ne l’aurait pas appelé le “cinglé du 1er virage”, avec tous les dommages psychologiques qui ont suivi.

Et à Valence aussi, il aurait pu gagner si la mécanique ne l’avait pas lâchée. Bref, Grosjean a toujours été rapide, souvent plus rapide que Raikkonen en vitesse pure, et sa saison 2013 à de quoi impressionner: 3e a Bahrein, 3e en Allemagne, 3e en Corée, 3e au Japon, 3e en Inde, 4e a Abu Dhabi, 2e aux USA.

4 abandons entre Bahrein et le Nurburgring et 6 abandons en tout l’ont vu se classer 7ème du championnat du monde. L’an prochain il devrait être “numéro 1” chez Lotus en l’absence de Raikkonen. Si la voiture est au niveau, un top 5 mondial devrait être dans ses cordes!

Sébastien Loeb

french champion 2013Où s’arrête la polyvalence de monsieur Loeb? Est-ce qu’il devrait s’inscrire au “meilleur pâtissier de France”? Ca commence à être compliqué de résumer le palmarès de Sébastien loeb, jetez juste un oeil à la taille de sa page sur wikipédia!!!!!

En pré-retraite du WRC, Loeb est tout de même parvenu à remporter 2 rallyes (Monte Carlo, Argentine) alors que les pilotes officiels Citroën ont eu un mal fou à claquer le moindre résultat toute l’année, notamment Mikko Hirvonen (Sordo s’en sort avec la victoire en Allemagne). Il était plus occupé du côté du FIA GT dans lequel il n’a pas tardé à montrer sa pointe de vitesse en McLaren MP4-12c, aidé par le spécialiste portugais, Alvaro parente.

3 victoires en FIA GT (France et 2 en Espagne) et aussi une démonstration *légendaire* à Pikes Peak avec la monstrueuse 208 T16 de Peugeot. Rien ne semble indiquer que la pédale de doite se ramolli pour Loeb qui attaquera le championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC) avec Muller et Lopez en 2014. Quad on voit Gabriele Tarquini, on se dit que Loeb est loin d’en avoir fini avec la course auto!

Loïc Duval

french champion 2013Une victoire aux 24h du Mans et dans le World Endurance Championship la même année, c’est forcément une réussite! Seulement, Duval, accompagné de Tom Kristensen et du nouveau retraité Allan McNish, a réalisé ces exploits de manière étincelante.

Certes, ses coéquipiers ne sont plus tout jeunes (plus de 40 ans) mais quand même, Duval s’est souvent illustré comme le maillon Fort du trio Audi Sport, et se retrouvant au volant dans les moments chauds, là où il faut attaquer et claquer des temps impossibles.

Duval est sur une dynamique absolument incroyable en ce moment, champion Super GT (GT500) et Formula Nippon en 2010, vainqueur des 12h de Sebring en 2011, des 6h de Spa en 2012 et désormais des 24h du Mans (et 6h de Silverstone) en 2013, on se demande bien ce qui peut l’arrêter!

Sébastien Ogier

french champion 2013Revanchard Sébastien Ogier? Affamé en tout cas au début de la saison 2013, forcé de ronger son frein en 2012, pendant qu’il développait la Volkswagen Polo R pour la catégorie reine du rallye mondial…mais quel monstre lui et Volkswagen Motorsport ont-ils mis au point!

Rejoint par l’excellent Jarri-Matti Latvala, Ogier et son co-pilote Julien Ingrassia ont atomisé la concurrence, à tel point que les organisateurs ont imposé à Volkswagen de ne plus développer leur Polo, dans l’espoir que la concurrence puisse suivre…

Ogier s’est baladé, remportant 9 des 13 rallyes du championnat. Mais il ne s’est pas baladé comme celui qui a la meilleure voiture et pour qui tout est facile. Quand les conditions étaient compliquées, il a bataillé pour revenir et obtenir un résultat inespéré à force de hargne et détermination (comme en France). Si Sébastien Ogier n’a pas encore la réputation d’un Loeb (mais la cherche t’il de toute façon?), il assure à la France un nouveau titre de WRC, toujours avec le même prénom, tout comme Seb Chardonnet en WRC 3.

 

La dynastie Ogier est-elle en place? Début de réponse dans quelques semaines, mais il est, à mes yeux, le meilleur pilote français de l’année 2013!

Laisser un commentaire