Test de Colin McRae DiRT sur Xbox 360

Hormis Tony Hawk pour les jeux de skate, aucun autre sportif n’a autant pesé dans le monde des jeux vidéo que Colin Mc Rae . Le pilote Ecossais , associé au studio Codemasters , a su faire de son image l’une des franchises les plus populaires dans le genre course /rallye …seulement la popularité à ses limites…alors, Dirt propose t’il quelque chose de réellement nouveau ou est-ce une énième mise à jour de cette série à grand succès ?

Place au jeu !

Codemasters s’est fait une spécialité de « styliser » ses menus et une fois de plus ils répondent présents avec ce CMR Dirt! Une fois la superbe cinématique passée, le joueur arrive sur un menu « flottant » qui propose des choix classiques . Le mode « Carrière » est le premier de ceux-ci, il permet de tater chacune des spécialités que propose le jeu à savoir la Rallye, les Super Spéciales, le Rallye Cross , le Rallye Raid, le Corr et les courses de côte via une « pyramide des épreuves » pour un total de 66 défis, vient ensuite le mode Championnat qui permet de tester ses capacités de pilote au travers de 4 niveaux (National, Européen, International et Mondial) puis le « Rallye Mondial », autre nom pour pouvoir s’essayer aux épreuves de course simple, épreuve simple ou contre la montre et enfin le mode « Multijoueurs » pour des parties à plusieurs sur le Xbox Live ou en Multiconsole.

Le choix principal est bien évidemment le mode carrière, là où le joueur pourra s’essayer à toutes les épreuves et démontrer ses talents de pilote via 5 niveaux de difficultés assez bien « étagés »: les niveaux Débutant et Club s’adressent aux pilotes qui ont une expérience limit ée du rallye, les dégâts et les adversaires sont faibles, les joueurs occasionnels s’y retrouveront et pourront progresser sans trop de soucis. Les pilotes plus chevronnés se tourneront tout de suite vers les niveaux Amateur , Pro -Am ou Pro, le niveau de l’ intelligence artificielle monte de plusieurs crans tout comme l’intensité des courses car les dégâts mécaniques et « extrêmes » sont très élevés, à ce niveau là, nombre de spéciales et autres courses se gagnent avec des écarts infimes! A noter que, comme toujours, les gains sont plus élevés en fonction de la difficulté du mode choisi.

Vous voilà donc au pied de la « pyramide des défis » mise en place par Codemasters pour agrémenter ce mode carrière, un grand nombre de disciplines s’ouvre alors à vous et certaines d’entre elles comptent des sous -catégories! Le Rallye est bien entendu la plus populaire , c’est au volant de véhicules aux ré actions et puissances différentes ( traction avant, propulsion, quatre roues motrices) que vous devrez arpenter les routes sinueuses et souvent dangereuses de 6 pays différents: l’ Espagne, l’ Allemagne, l’ Australie , l’Italie, le Royaume-Uni et le Japon ! Les Super Spéciales sont directement inspirées des spéciales de rallye mais opposent 2 pilotes sur une piste à deux voies et dans un espace réduit (souvent entourés de gradins pour spectateurs), ces épreuves sont à élimination directe et en plusieurs rounds (quarts, demis et finales). Le Rally -Cross est le mix parfait entre course sur circuit et course sur terre, contrairement au rallye « traditionnel », il oppose plusieurs pilotes (8 dans le jeu) sur une seule et même piste pendant plusieurs tours.

Démarrage en trombe !

Dès le premier contact , impossible de rester de marbre devant la qualité graphique affichée par le jeu…Codemasters a élaboré un nouveau moteur graphique appel é EGO et ça se voit, les véhicules et environnements sont très bien réalisés et détaillés quelque soit le pays dans lequel on se retrouve, les habitués ne tarderont pas à reconnaître la campagne boueuse des spéciales anglaises et, à l’inverse, l’aridité et le soleil de plomb qui caractérise les manches australiennes. S’il y a donc 6 pays « traversables », on peut tout de même regretter l’absence de nation nordique, en effet, vos roues ne passeront JAMAIS dans la neige dans CMR Dirt, un comble quand on sait que nombre de légendes des Rallyes viennent de pays comme la Suède ou la Finlande…les véhicules bénéficient aussi du traitement « next-gen », près de 50 des autos les plus glorieuses dans le monde des Rallyes ont été fidèlement reproduites jusqu’à l’intérieur (le jeu propose 2 vues internes) et, si il manque quelques monstres sacrés, Codemasters comble le trou avec des pick -ups de rallye raid mais aussi des camions , notamment pendant l’épreuve de Pike’s Peak!

Et la conduite dans tout ça? Et bien… « Colin Mc Rae -esque » si j’ose dire… le gameplay, toujours axé arcade, donne toujours cette même impression de rouler avec une toupie, comme si le centre de l’auto était une boule qui gérait la direction et non les quatres roues. Les variations de comportement des autos sont pourtant bien là, les tractions sousvirent, les propulsions survirent mais il manque toujours ce « lien au sol » que l’on peut très bien ressentir dans Forza 2 par exemple…pour améliorer un peu le tableau, les vibrations à la manette sont assez présentes et accentuent un peu la faible sensation de connexion avec la piste mais depuis Colin Mc Rae Rally 3, le gameplay n’a toujours pas fait sa révolution…

Le plus étonnant, à part le fait que le jeu est tout de même TRES fun, c’est que la sensation de vitesse et l’enchainement des virages , à une cadence infernale, se rapproche énormément de ce à quoi ressemble le WRC lorsque l’on regarde les rediffs à la TV ! En parlant de cam éras, il y a 5 vues disponibles, 2 extérieures, 2 intérieures et une vue capôt, toutes excellentes! C’est ce mélange arcade/ simulation qui rend les « CMR » aussi populaires car ils sont accessibles et durs à maitriser à la fois!

Droite à fond !

A n’en pas douter, Colin Mc Rae DIRT a de quoi garder les Rallymen virtuels en haleine de longues heures mais le titre n’est pas exempt de tout reproche…le premier c’est l’absence de réelle innovation autre que le passage à la next-gen et l’arrivée de nouvelles licenses juteuses que Codemasters collectionne avec CMR et Race Driver , ensuite il y a le manque d’un véritable mode online . Dans un sens, le mode Xbox LIVE que propose le jeu est tout à fait honorable, il permet à des joueurs (jusqu’à 16), de s’affronter sur une spé ciale de Rallye avec un vé hicule donné et tous, face au chrono, l’ essence même de ce sport en quelque sorte, l’évolution des positions en temps réel et amusante et stressante à la fois, comme en vrai mais…c’est tout! Alors que le jeu vante l’arrivée de nouvelles épreuves comme le CORR, celles-ci, parfaites pour le multijoueur, parlons des Super Spéciales, du Rally-Cross etc, manquent CRUELLEMENT à l’appel! Un face à face en Rally-Cross sur 2 tours et sur 3 manches (6 joueurs) en mini -championnat aurait été à priori simple à ajouter au jeu et surtout très bénéfique au jeu en rallongeant la durée de vie! Même chose pour les buggys ou pick-ups du Championship Off Road Racing , les batailles à 8 sur trac és avaient de quoi cr éer des parties pleines de rebondissement mais hélas… il faudra certainement attendre pour le prochain volet pour voir ces rêves devenir réalité.

Hormis Tony Hawk pour les jeux de skate, aucun autre sportif n'a autant pesé dans le monde des jeux vidéo que Colin Mc Rae . Le pilote Ecossais , associé au studio Codemasters , a su faire de son image l'une des franchises les plus populaires dans le genre course /rallye ...seulement la popularité à ses limites...alors, Dirt propose t'il quelque chose de réellement nouveau ou est-ce une énième mise à jour de cette série à grand succès ? Place au jeu ! Codemasters s'est fait une spécialité de « styliser » ses menus et une fois de plus ils…

Passage en revue

Note générale

Pas trop mal

Résumé : Au final, Dirt laisse dans la bouche un goût d'inachevé, sa réalisation et ses graphismes de haute volée auraient mérité mieux, la faute à un manque d'innovation et quelques manquements dans les modes de jeu. Tout en étant un très bon jeu de rallye et surtout, le seul , Colin Mc Rae Dirt n'apporte rien de nouveau au genre et c'est bien ce qu'on lui reproche.

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Graphiquement, c’est pas mal mais ça aurait pu être mieux
  • Jouabilité simple
 
  • Inachevé
  • Manque d’inovation

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Games with Gold: Project CARS gratuit en février 2017

Les jeux gratuits pour les possesseurs d’un compte Xbox Live Gold durant le mois de février ont été dévoilés et Project CARS fait partie du lot sur Xbox One! Le jeu de Slightly Mad Studios, sorti en mai 2015, a été très bien supporté avec pas moins de 20 DLC (gratuits et payants) et un grand nombre de mises à jour. Si vous n’aviez toujours pas craqué, attendez le 16 février et ne déboursez rien!