Test de MX vs ATV: Extrême Limite sur Xbox 360

THQ et le motocross c’est une affaire qui roule, on retrouve trace de jeux badgés « MX » depuis 2001 et au fur est à mesure, les développeurs n’ont eu cesse de peaufiner leur bébé avec toujours plus de contenu en assurant un gameplay fun et accessible. Pour la version 2008 c’est le studio Rainbow qui s’est attelé à cette tâche en portant la série sur les consoles de nouvelle génération et, dans notre cas, sur la Xbox 360 de Microsoft. Reste à voir si le titre se joue des ornières ou s’il reste coincé dans la boue…

Nouvelle version, nouvelle plateforme et nouvelle technologie maison, cet MX vs ATV s’ annonce sous les meilleurs hospices et démarre sur les chapeaux de roue avec une intro en images de synthèse qui impressionne tout en mettant en scène les différentes machines que propose le jeu! Une fois cette belle mise en bouche passée, le menu s’offre à vous avec une musique « hard rock » qui colle parfaitement avec l’identité du titre (à noter que d’autres genres comme le hip hop font partie de la soundtrack et que le jeu supporte les playlists stockées sur le disque dur de la 360).

Deux ou quatre roues

test-MX-vs-ATV-Extreme-Limite-01Dès le départ les choix sont nombreux tout en étant classiques et répartis en 2 modes: solo et multi. Comme le veut la tradition c’est dans le mode 1 joueur que l’on se lance en premier, encore faut-il choisir une épreuve! L’« Epreuve Rapide » vous propulsera au coeur de l’action immédiatement en sélectionnant une course et un type de véhicle au hasard, l’« Epreuve Perso » vous laisse maitre à bord avec le choix des différents paramètres afin de participer à la course que vous voulez, la « Série d’épreuves » fait de même mais avec enchainements des courses et vient ensuite le plat de résistance, le « Tournoi X-Cross », il s’agit du mode principal et il permet de s’essayer à chacune des disciplines qui composent MX vs ATV Extrême Limite de façon non-linéaire, dans le sens où vous pouvez, du moins au début, décider de l’épreuve. Etant donné que le tout fonctionne à la manière d’éliminatoires (dans l’esprit), les choix se réduisent plus vous vous rapprochez du plus haut niveau…alors MX ou ATV? Peu importe, il faut se lancer!

Dans la plupart des cas c’est le premier contact avec le jeu qui détermine ce que l’on en pense, à tort ou à raison… avec MX vs ATV c’est plus compliqué car le titre propose plusieurs types de véhicules différents avec chacun un comportement propre et il faudra goûter à chaque discipline avant d’avoir une « vue d’ensemble ».

A vous les joies des  Quads, Motocross, Mini bikes, ORV, Buggy, Pick up et Monster Trucks! S’il est une chose que l’on peut juger d’émblée c’est l’aspect visuel du titre et d’après ce que les développeurs avaient annoncé, à savoir un nouveau moteur entièrement crée pour les consoles next-gen, on ne peut s’empecher de rester un peu sur sa faim..la qualité globale est bonne, variant entre le beau et le moins beau mais le tout reste dans une fourchette relativement moyenne en comparaison avec ce que l’on peut voir sur Xbox 360, certes, sur le marché des jeux de Motocross, MX vs ATV s’impose pour l’instant, du fait de l’absence pure et simple de concurrents mais le moteur graphique apparaît un peu proche de ce à quoi on avait été habitués sur les consoles précédentes et notamment la première Xbox.

test-MX-vs-ATV-Extreme-Limite-02Une fois cette mini « déception » passée, on commence à apprécier les détails comme les parties boueuses, les traces laissées par les pneus sur certaines surfaces, les effets de lumière (surfaces, reflets), l’eau ou encore le pilote dont la combinaison se salit tout au long de la course. Si la gestion du « terrain » n’arrive pas au niveau de la technologie Geomod de Sega rally Revo, elle est tout de même de très bonne facture et les projections de boue ou de poussière sont très présentes. Au niveau de l’audio, le titre s’en sort pas mal avec des sonorités bien distinctes pour chaque engin mais unique à chaque catégorie (un son pour les MX, un pour les ATV, un pour les pick ups etc etc).

Le gameplay dépend donc de votre monture mais c’est sur les MX et ATV que je me suis le plus attardé, d’une part parce que ce sont les « stars » de ce jeu et d’autre part car ce sont simplement les machines les plus « fun » à utiliser et à manier, la raison est simple: les figures! Il est possible d’effectuer les figures emblématiques du motocross comme le « No Hander » ou le « Can Can » en combinant une direction et soit le bouton, A, soit Y, soit A+Y et enfin RB, attention cependant car certaines figures demandent plus de temps et sont à réserver aux gros jumps au risque de se vautrer en regagnant la terre ferme!

Avant de faire le malin avec les tricks il va falloir commencer en apprenant les circuits et ils représentent le plus gros défi de ce MX vs ATV! Pour s’en sortir, il faut trouver et mémoriser les bons enchainements de sauts (pendant les épreuves cross) et de trajectoires au risque d’être totalement hors du coup pendant une longue série de bosses, ceux qui pensent s’en sortir avec du « tout à fond » devront revoir leur copie!

Donc entre un gameplay accessible et une technique qui demandera de la patience dans l’apprentissage des circuits, MX vs ATV fait le grand écart et peut plaire aux débutants ainsi qu’aux joueurs les plus acharnés. En réalité il n’a pas beaucoup changé et reste typé arcade, sans surprise donc, de quoi plaire aux habitués. Ceux qui sont super fans de MX se sentiront vite à la maison car THQ est le sponsor officiel du World Supercross GP, ce qui se traduit par la présence de véritables stars comme Munoz ou Vilopoto (les accrocs apprécieront) mais aussi les véritable machines (dumoins en MX et ATV), en plus de cela, le titre comprend une liste impressionnante de marques prestigieuses dans ces disciplines.

test-MX-vs-ATV-Extreme-Limite-03Une fois que vous aurez bien renfloué votre compte grâce à quelques victoires dans le Tournoi X-Cross, vous pourrez dépenser votre argent pour personnaliser entièrement votre machine et votre pilote, tout y passe, des jantes aux bras oscillants en passant par les poignées de votre moto puis le casque, les lunettes ou encore les bottes pour arriver sur la piste avec un look vraiment unique par rapport à la concurrence. Cependant il n’est pas question d’améliorer les performances mais uniquement de changer le look de votre monture.

Niveau Level Design, les différents tracés vont du basique au très impressionnant  en motocross/supercross, indoor/outdoor et « SuperMotard », cette catégorie qui mélange course sur asphalte et sortie vers des chemins en terre même si le temps semble toujours assez vide. MX vs ATV « Extrême Limite » propose 8 types d’épreuves que l’on peut rassembler en 2 catégories; les courses, qui représentent l’écrasante majorité (Motocross/Supercross/Opencross/Supermotard/Endurocross/Points de route et minimoto) et… le reste avec le Freestyle et le Freeride (en dehors du Tournoi X-Cross).

Plein gaz !

test-MX-vs-ATV-Extreme-Limite-04La difficulté et le challenge que représentent les courses n’est pas forcément en relation avec le niveau de l’Intelligence Artificielle, à ce niveau là Rainbow Studio a vu un peu trop grand à mon avis en proposant pas moins de 9 (!) niveaux de difficulté, autant dire qu’il est très difficile de situer le niveau des adversaires lors des premières parties, de plus celui-ci augmente constamment, si vous commencez un championnat du Tournoi X-Cross en « débutant » (soit le niveau le plus bas), le championnat suivant sera à effectuer au minimum au niveau qui vient après (amateur). Par ailleurs, si vous débutez un championnat et vous rendez compte que vous êtes dépassés, vous ne pourrez le quitter qu’en commençant un AUTRE championnat et c’est un peu dommage…Chaque étape se compose d’une à 3 manches, souvent composée de 2 courses et avant chacune il est possible d’effectuer 3 tours d’essais histoire de se familiariser avec le tracé. Les adversaires ont quand même tendance à vous mettre au tapis et la gestion des dégâts et inexistante.

Faire le tour des 27 épreuves qui composent le tournoi X-Cross vous prendra facilement plus de 10 heures auxquelles il faut ajouter le temps passé sur les autres modes de jeux 1 joueurs et notamment le mode « Free ride » qui permet de se déplacer librement dans l’un des 10 environnements du jeu, presque sans limites, et avec quelques objectifs à remplir. Les parties Xbox LIVE, parlons en! Elles sont entièrement paramétrables (jusqu’à 30 tours) et permettent à 12 joueurs de s’affronter dans un grand nombre de disciplines.

THQ et le motocross c'est une affaire qui roule, on retrouve trace de jeux badgés « MX » depuis 2001 et au fur est à mesure, les développeurs n'ont eu cesse de peaufiner leur bébé avec toujours plus de contenu en assurant un gameplay fun et accessible. Pour la version 2008 c'est le studio Rainbow qui s'est attelé à cette tâche en portant la série sur les consoles de nouvelle génération et, dans notre cas, sur la Xbox 360 de Microsoft. Reste à voir si le titre se joue des ornières ou s'il reste coincé dans la boue... Nouvelle version,…

Passage en revue

Note générale

Résumé : Au final, « MX vs ATV Extrême Limite » offre une expérience sympathique qui pourtant, ne semble pas encore exploiter tout son potentiel, cet épisode propose un contenu très impressionnant mais quelque peu prévisible et on peut se demander, au final, si les développeurs n'auraient pas mieux fait de privilégier uniquement les MX et ATV en peaufinant la physique des véhicules ainsi que l'aspect graphique...maintenant si vous êtes fans ou simplement amoureux de sports mécaniques et de grands espaces, MX vs ATV Extrême Limite ne vous décevra pas !

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Contenu impressionnant
  • Chois des véhicules varié
 
  • Pas très beau

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Fin de vie le 20 octobre pour le premier Forza Horizon

Microsoft et Turn 10 ont annoncé que le premier Forza Horizon a désormais une date de « péremption »! Pas vraiment mais presque! En gros, après le 20 octobre 2016, le jeu (et les DLC associés) ne sera plus disponible à l’achat de manière digitale (via le store du xbox live et xbox.com). Étonnant pour un jeu à peine rendu rétrocompatible et gratuit.