Motorsport weekend 2/4 août 2013

En ce premier week-end du mois d’août, de jolies compétitions mondiales et nationales au programme avec du WTCC en Argentine, le World Superbike à Silverstone, le DTM qui visite la Russie et dérange monsieur Poutine (!!!) mais aussi de l’IndyCar dans l’Ohio, du BTCC à Snetterton, le WRC en finlande et les news de la semaine passée!

Les joies de l’internet et des live streams plus ou moins bien cachés ( y-a t’il encore quoi que ce soit de caché avec Google?) m’ont permis de suivre certaines des compétitions citées au dessus, mais petit changement pour une fois, histoire de surprendre les 2 habitués: on commence avec THE NEWS!!!

News non pas seulement du week-end mais de la semaine qui s’est donc achevée. La plus importante en ce qui me concerne c’est la signature de Cal Crutchlow (Tech 3 Yamaha Moto GP) chez Ducati officiel pour 2 ans à partir de la saison prochaine!

Crutchlow « pleurnichait » depuis des mois déjà chez Tech 3 et réclamait une moto « usine ». Étant donné ses performances, cela devenait de plus en plus une question de « quand » plutôt que « si », oui il y avait le « où » aussi. Désormais on sait! Il remplacera Nicky Hayden dont le départ avait été annoncé depuis quelques jours. Et chez Tech 3? C’est Aleix Espargaro qui fera la transition! A noter également en Moto GP, une nouveauté au règlement qui autorisera les écuries « usine » à intégrer jusqu’à 4 riders et non plus 3.

Toujours en Moto GP, retour de Casey Stoner sur une Moto GP! Ce sera pour des essais officiels Honda. Moi qui ai toujours respecté le talent énorme de Stoner sur moto mais critiqué son comportement « incompris ou incompréhensible » je ne suis qu’à moitié surpris. Alors, retour en 2014 monsieur Stoner? On a déjà tout vu.

Et maintenant let’s go racing!

World Rally Championship – Finlande

Le WRC cette année c’est un peu « qu’est-ce que ça aurait pu être »…non parce que sérieusement…Sébastien Ogier est dans une forme absolument extraordinaire et on ne peut s’empêcher de pense au duel EPIQUE qu’il nous aurait proposé face à Sébastien Loeb! La vérité c’est aussi que personne n’est réellement capable de le tenir et on peut entrevoir le début d’une nouvelle monstro-domination!

Podium du Rallye de Finlande 2013:
01 Sébastien Ogier (Volkswagen)
02 Thierry Neuville (Ford)
03 Mads Ostberg (Ford)

L’avance d’Ogier au championnat est phénoménale: 90 POINTS! Il reste 5 rallyes cette saison.

World Touring Car Championship – Termas de Rio Hondo

Le WTCC en Argentine! Moi qui connais un peu le pays et ai suivi le TC2000, Top Race V6, Turismo Carretera et Super TC 2000 depuis 5 ans, j’étais aussi excité que craintif à l’idée de ce rendez-vous. Il faut dire que certains des circuits en Argentine ressemblent à ce que l’on avait en Europe dans les années..70…au mieux. (fait partie du charme cependant)

Mais non! Termas de Rio Hondo a été refait à neuf en 2008 et avait mis son 31 pour impressionner le WTCC. Résultat: les pilotes sont unanimement impressionnés malgré une adhérence très précaire.

Top 5 Qualifications:
01 Yvan Muller 1:47.920
02 Tom Chilton +0.503
03 Norbert Michelisz +0.935
04 Gabriele Tarquini +0.999
05 Pepe Oriola +1.059

Pas de surprise dans ce résultat mais une maîtrise assez incroyable d’Yvan Muller qui est allé chercher des chronos tout simplement monstrueux. La Chevy Cruze est clairement largement au dessus du lot et avec l’expérience de l’Alsacien, la combinaison est mortelle. A noter l’excellente qualification de « l’enfant du pays », Jose Maria « Pechito » Lopez, sur la BMW 320TC du team Wiechers: 10ème temps et meilleure BMW. Il partira en fait 9ème au bénéfice de la pénalité de Tiago Monteiro sur Honda et pôle position pour la seconde course!

Top 5 Course 1:
01 Yvan Muller 12 Laps
02 Pepe Oriola +4.924
03 Tom Chilton +7.813
04 Gabriele Tarquini +7.989
05 José María López +8.846

Honnêtement, la victoire d’Yvan Muller n’a jamais fait aucun doute. Il a même du se dire que c’était trop simple au bout de 3 tours. Derrière, il y avait heureusement plus de bagarres et Pepe Oriola s’en sort très bien en décrochant une seconde place devant Tom Chilton, le co-équipier de Muller, pour un podium 100% Chevry Cruze. Business as usual. Très belle cinquième place de Pechito Lopez qui met un peu la honte aux spécialistes BMW que sont Tom Coronel, Medhi Bennani ou Darryl O’Young… Soit dit en passant. Farfus, Muller, Priaulx, revenez!!!!!

Top 5 Course 2:
01 José María López 11 Laps
02 Gabriele Tarquini +3.619
03 Pepe Oriola +3.989
04 Michel Nykjær +4.945
05 Norbert Michelisz +7.135

Départ arrêté en course 2, ce qui est probablement encore mieux pour Lopez en pôle avec sa BMW. Il s’élance parfaitement et trouve Tiago Monteiro derrière lui: c’est le scénario parfait car la bagarre peut alors prendre place derrière alors qu’il a déjà 2 secondes d’avance après un tour. Yvan Muller remonte incroyablement vite et il ne fait aucun doute qu’il va gagner quand il sort Monteiro de la piste et écope, du coup, d’un drive through. Incroyable mais vrai, José Maria « Pechito » Lopez va gagner! Confirmation quelques tours plus tard avec une victoire du team Wiechers et cette BMW qui n’est certainement que la 3ème voiture du plateau (au mieux) derrière la Chevy Cruze et la Honda Civic! Grande Pecho!!! (dites le avec l’accent)

La performance de Lopez n’est pas surprenante en ce qui me concerne, il est double champion TC2000 (traction, 4 cylindres 2 litres 300cv) et premier champion de l’histoire du Super TC 2000 (traction, V8 2.7 litres 430cv) l’an passé. On a vu par le passé Ricardo « Caca » Bueno, multiple champion de « stock cars » au Brésil, faire des piges à Curitiba en WTCC et être extrêmement performant. Ce qui est sûr c’est que, désormais, le nom de Lopez va circuler dans le WTCC, les commentateurs anglais mentionnaient déjà une possibilité avec Citroen en 2014, car la marque française veut accroître ses bénéfices sur les marchés « neufs » que sont l’Asie et l’Amérique du sud…Et « Pecho » a l’habitude des tractions avec trop de chevaux…Nous verrons bien!

Au classement, Yvan Muller garde une avance astronomique et pourrait être sacré dès le prochain meeting aux USA: à Sonoma!

British Touring Car Championship – Snetterton

Il y a eu des essais il y a quelques semaines sur le circuit de Snetterton. Honda YUASA avait décidé de ne pas y prendre part alors que MG avait semblé dominateur, pas de surprise donc quand les 2 MG de Tordoff et Plato se placent aux deux premières places en qualification. Première pôle de la carrière du jeune Sam Tordoff!

Top 5 Qualifications:
01 Sam Tordoff 1.56.696
02 Jason Plato +0.223
03 Gordon Shedden +0.483
04 Andrew Jordan +0.693
05 Colin Turkington +0.790

Une course 1 presque « sage » en tout cas certainement pour les deux MG en tête qui ont profité de leur performance supérieure pour s’imposer tranquillement avec près de 4 secondes d’avance sur la Honda de Gordon Shedden, alors que Matt Neal (Honda), leader du championnat, ne terminait que 9ème. En course 2, le naturel du BTCC revient au galop avec un grand nombre d’incidents, a peu près tous les leaders sont touchés, notamment les deux MG. Celui qui s’en sort le mieux malgré la victoire d’Andrew Jordan (Pirtek Honda), c’est encore une fois Matt Neal qui semble toujours passer entre les gouttes même quand il n’est pas le pilote Honda le plus rapide! En course 3, le calvaire MG continue et Jason Plato aura perdu gros sur ce week-end, alors que sa voiture était sans conteste la plus rapide à Snetterton. Gordon Shedden (Honda) s’impose, au profit d’un contact un peu rude avec la BMW de Colin Turkington (la bonne vieille technique du jte tape le cul tu pars en tête à queue et je passe) mais Andrew Jordan avait fait de même en C2. Le podium est complété par les Ford Focus du team Motorbase, de loin leur meilleure forme de la saison!

Podium Course 1:
01 Sam Tordoff 12 Laps
02 Jason Plato +2.514
03 Gordon Shedden +3.564

Podium Course 2:
01 Andrew Jordan 14 Laps
02 Matt Neal +2.770
03 Aron Smith +3.467

Podium Course 3:
01 Gordon Shedden 15 Laps
02 Mat Jackson +3.090
03 Aron Smith +10.656

Au classement, Matt Neal garde une maigre avance de 9 points sur Andrew Jordan et et 22 sur Gordon Shedden pour un triplé Honda. Le prochain meeting se déroulera à Knockhill le 25 août!

World Superbike – Silverstone

Je n’ai absolument rien vu du WSBK a Silverstone, à ma grande tristesse. C’était l’occasion pour Loris Baz de revenir sur les lieux de sa première victoire en Superbike et généralement un circuit qui plaît aux français. De là à battre Tom Sykes…

Top 5 Qualifications:
1-Eugene Laverty (Aprilia)
2-Carlos Checa (Ducati)
3-Jonathan Rea (Honda)
4-Loris Baz (Kawasaki)
5-Tom Sykes (Kawasaki)

Podium Course 1:
1-Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 37’16.058
2-Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 37’19.131
3-Leon Camier (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 37’19.538

Podium Course 2:
1-Loris Baz (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 33’46.622
2-Jules Cluzel (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 33’47.231
3-Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 33’47.491

Quoi? Où est passé Tom Sykes (Kawasaki)? Et bien 11ème et 7ème, ce qui permet à Sylvain Guintoli de rester bien accroché à la tête du championnat au profit de ses 4ème et 6ème places! Mais le plus important c’est la seconde victoire de Loris Baz (Kawasaki)dans la course 2 et sur le podium il amène son compatriote Jules Cluzel (Suzuki)!

Au championnat, Guintoli garde 13 points d’avance sur Sykes, suivi par Laverty, Melandri (BMW) et Davies (BMW). Le prochain week-end de course aura lieu au Nurburgring, durant le passage d’août à septembre!

DTM – Moscow Raceway

Le DTM à Moscou ce n’est pas le DTM qui se déplace à Moscou, c’est Moscou qui accepte, temporairement, la présence des superstars du championnat allemand! La preuve? L’incroyable annulation de la Q4, dernière partie des qualifications car l’espace aérien russe avait été fermé en raison du passage imminent (dans les 2 heures!!!) de l’avion privé de Vladimir Poutine! WHAT THE F***!!!!!

Bref.

Top 5 Qualifications:
01 Mike Rockenfeller 58.423
02 Mattias Ekström +0.181
03 Augusto Farfus Jr. +0.254
04 Bruno Spengler +0.275
05 Jamie Green 58.749

Podium Course:
01 Mike Rockenfeller 1:14:38.512
02 Mattias Ekström +1.303
03 Augusto Farfus Jr. +11.393

La domination Audi, depuis les qualifications et confirmée en course, combinée à la perte de terrain de Bruno Spengler, signifie que Mike Rockenfeller mène désormais le championnat avec une avance confortable de 27 points, et dix de plus encore sur Garry Paffett! Mais l’an passé Spengler était bien loin derrière Paffett avant d’entamer une remontée monstre, alors que le pilote Mercedes rencontrait de nombreux soucis.

Tout reste donc à faire alors qu’il ne reste que 4 courses, et la prochaine c’est pour le 18 août au Nurburgring!

IndyCars – Mid-Ohio

Top 5 Qualifications:
1-Ryan Hunter Reay
2-Will Power
3-Scott Dixon
4-Marco Andretti
5-Charlie Kimball

Côté français, on retrouve Simon Pagenaud compétitif en septième position, plus loin, Sébastien Bourdais en 14ème et Tristan Vautier 21ème.

Résultats Course: http://www.indycar.com/News/2013/08/8-4-Box-Score-MidOhio

Oui je sais , c’était direct! Au championnat c’est Helio Castroneves qui maintient son avantage sur Scott Dixon (-31 points) avec Hunter-Reay et Marco Andretti derrière. Simon Pagenaud mène la charge française avec sa (ème place au classement (-103 points). Seb Bourdais 16ème, Tristan Vautier 20ème! Prochain week-end de course, ce sera le Grand Prix de Sonoma, le 25 août!

Et voilà, un énième week-end de qualité n’est-ce pas? Vivement la suite!

Laisser un commentaire