xbr-ico-2

Opinion: Le ‘Switch’ de Forza Motorsport à Project CARS

xbr-ico-2J’adore critiquer Forza Motorsport. J’adore critiquer Project CARS aussi et ces derniers mois, comme pas mal de monde, j’ai davantage joué au titre de Slightly Mad Studios. Mais il n’y a pas que les critiques qui ont viré de bord, un autre élément bien plus important semble désormais avoir plus de sens d’un côté que de l’autre…Le gameplay.

 

thrustmaster

Oui, passer au volant est un investissement. Il vous faudra aussi un Playseat ou Wheelstand.

 

Après 5 Forza Motorsport à la vénérable manette Xbox et ses diverses déclinaisons (Duke sur la 1ère Xbox puis « Controller S », manette 360 et maintenant manette One), j’ai décidé de passer au volant Thrustmaster POUR Project CARS et évidemment tous les jeux de course qui suivront…Reçu environ 2 semaines avant la sortie de pCARS, je l’ai « baptisé » sur Forza 5 et l’expérience était évidemment très différente de la manette … Beaucoup plus dure, peut-être plus réaliste, je ne suis plus sûr…

Quoi qu’il en soit, ces 2 semaines de Forza 5 au volant ont désormais fort à faire contre plusieurs semaines d’adaptation à Project CARS. Au début, notamment pour les vidéos comparatives Project CARS / Forza Motorsport 5, c’était encore 50/50 mais avec le temps, les sensations Forza ont de moins en moins de sens et semblent de plus en plus artificielles … Evidemment je parle ici du volant. Certains sont capables de chrono astronomiques à la manette dans Project CARS mais la supra-sensibilité de la direction permet à Forza de s’imposer comme beaucoup plus accessible au niveau du gameplay.

Il y a juste des détails de Project CARS qui n’existent pas dans Forza. Et je doute qu’ils arrivent sous peu (Forza Motorsport 6 sort le 18 septembre prochain).

project cars ford capri zakspeed

J’aurais mis le temps mais Project CARS est désormais ma nouvelle référence de réalisme sur One.

 

Pour commencer, Project CARS dispose d’un mode de calibration du volant que vous possédez et d’une foultitude d’options si complexes qu’il vaut mieux ne toucher que celles qu’on comprend, en gros la force de resistance des pneus et le retour de force. Avec ces 2 réglages, on peut aisément trouver un bon compromis dans pCARS. Dans Forza 5, on peut considérer que ces 2 options sont présentes sous la forme de la gestion des vibrations d’une part et du retour de force d’autre part, et le degré de rotation du volant peut-être réglé indépendamment. Mais même avec ça, je pense que l’absence d’outil de calibration nuit au ressenti du volant dans FM5.

Autre point important, le rapport de direction est présent dans pCARS et il est modifiable. C’est peut-être ce point qui rend chaque auto différente, au moins en partie, car il est à prendre en considération avec un tas d’autres facteurs comme la température et pression des pneus, le carrossage etc etc. Si vous lancez une séance d’essais dans Project CARS, les pneus ne sont pas automatiquement montés en température comme dans Forza ou lors d’une contre la montre pCARS, et le ressenti est critique au niveau du gameplay. Il est important de régler les pressions afin d’éviter les surchauffes au bout de quelques tours, un point qui n’est jamais source d’inquiétude dans Forza.

Déjà à l’époque de la sortie de Project CARS et des premiers retours du jeu, j’avais admis que je manquais probablement d’expérience des simus « PC » pour bien juger du moteur physique par rapport à quelqu’un habitué à Assetto Corsa, Race Room ou iRacing. Les habitudes Forza Motorsport constituent (aient) le point le plus proche du réalisme sur Xbox et après une décénnie de jeux estampillés Turn 10, c’est difficile de s’en défaire. Le nouveau problème que j’ai avec Forza vient du fait que chaque auto semble avoir la même direction, et ce n’est pas aidé par la limite visuelle d’angle de braquage qui malheureusement sera de retour dans FM6. Les angles, la dureté et les réactions aux vibreurs ou aspérités de la piste sont similaires quelle que soit la voiture, d’une classique des années 60 à une Ferrari 458 Italia fraichement sortie de Maranello.

Quelques-unes de mes premières critiques à l’égard se sont également un peu estompées, comme le ressenti du frottement des pneus lors de la perte d’adhérence, un point sur lequel Project CARS pourrait être amélioré (ainsi que le volume de crissement des pneus avec les voitures de route notamment).

forza motorsport 6

Le volant ne tournera pas beaucoup plus. Cependant, Forza conserve son avantage visuel.

 

Tous ces détails, combinés à davantage d’heures de jeu au volant sur Project CARS par rapport à Forza, font pencher la balance du réalisme largement en faveur de Project CARS en ce qui me concerne. Evidemment, ça ne m’empêchera pas de récupérer Forza 6 en Day One, ainsi que Need For Speed, WRC et compagnie mais si lors de mes premières parties de Project CARS il était quasiment impossible de ne pas le comparer à Forza 5, j’ai le sentiment que l’effet inverse sera de mise pour Forza Motorsport 6. Rien que pour ça et malgré tous ses défauts, Project CARS a amplement mérité sa place sur Xbox One car il y aura désormais un avant et un après.

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Forza 5: Un tour de Spa Francorchamps en Ferrari F12! [Avec analyse]

Depuis le temps qu’on attend du « nouveau » gameplay de Forza Motorsport 5, pas celui de la build de la Gamescom (Laguna Seca) mais plutôt sur des tracés inédits comme Spa et Bathurst! La prière a finalement été entendue par Turn 10 qui propose, via Gamespot, un tour du fameux circuit Belge: