Pack IGN Forza Motorsport 5 – La Caterham Superlight R500 de 2013

La Caterham Superlight R500 est quasiment la meilleure introduction possible pour la marque anglaise dans Forza Motorsport 5. Il n’y a qu’une autre « seven » au dessus, la 620R, mais la R500 a largement de quoi scotcher n’importe quel pilote virtuel avec ses 260cv pour seulement 500kg:

Le moustique atomique. Un moteur de 260cv entouré de 4 roues, des freins et un volant, oh et puis les suspensions qui s’activent en temps réel évidemment. La Caterham R500 annonce la couleur d’entrée avec son IP en A632 (équivalent classe S Forza 4).

Avant de se lancer dans la moindre modification, on sent le gros potentiel, à la limite de la Leaderboard Car, mais dans la pratique c’est une autre histoire!

L’extrême légèreté de la Caterham est son atout principal, elle aide énormément dans toutes les phases d’accélération et de freinage, c’est entre les 2 que ça se complique. La R500 est très agile et a beaucoup de répondant mais dans les virages il faut gérer la pédale d’accélérateur pour éviter de voir le train arrière perdre de l’adhérence. Etant donné que l’empattement est court, ça arrive souvent.

Ce comportement « joueur » est dans la nature même de la Caterham R500 et ce serait triste de ne pas avoir à se battre avec la voiture, mais quand même, la plupart des joueurs chercheront à ajouter de l’efficacité en réglant les pièces et en en ajoutant d’autres.

140111-2236-35

Les classes A et S sont accessibles avec toute l’étendue de pièces du magasin Forza Motorsport. L’allègement n’existe pas (vous croyiez quoi??) et l’arceau cage complet est superbement modélisé, n’ajoute que 15kg à l’auto, augmente grandement les stats d’accélération, départ arrêté et freinage et ne coûte que 6 points d’IP! Les pneus slicks sont très intéressants mais ils ne proposent que peu de largeurs (195 devant et 255 derrière au maximum).

Au bout du compte, si vous y allez « full race car » avec les ailerons et compagnie, vous obtenez des stats très impressionnantes: 6.1 en tenue de route, 9 en accélération et départ arrêté et 6.8 (!!) en freinage. Et il reste 40 points pour arriver au top de la classe A!

Paramétrée « usine » avec une barre anti-roulis très soft derrière, elle garde sa tendance à « partir » à la moindre accélération brusque! C’est donc une auto réservée aux gamers experts, enfin, experts-puristes, car il est également possible de lui coller une transmission intégrale (blasphème) bonne pour seulement 79kg de plus, ou alors un énigmatique moteur de 3 litres et 480cv ou encore une amélioration turbo ou compresseur (comme si les 260cv de base n’étaient pas suffisamment difficiles à faire passer au sol).

Il faut dire que je joue sans Contrôle de Traction.

En gros, une auto fantastique, énormément de fun et un bon défi à relever. Pas forcément l’auto qui vous permettra de dominer facilement, mais, un peu comme la Maserati 61, elle fera de vous un meilleur gamer 😉

Points positifs:

  • Nouvelle marque
  • Modèle iconique (la Caterham Seven)
  • Suspensions apparentes
  • Arceau cage complet
  • Ailerons hallucinants
  • Expérience de jeu géniale
  • ForzaVista excellent

Points négatifs:

  • Vue cockpit difficile à cause du rétro en plein milieu

Classes préférables: A et S.

Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 01
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 02
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 03
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 04
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 05
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 06
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 07
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 08
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 09
Caterham R500 Superlight Forza Motorsport 5 10

Laisser un commentaire