Pack IGN Forza Motorsport 5 – La Maserati Tipo 61 BirdCage

Il n’y a probablement pas grand-monde qui l’avait vu venir celle-là! La Maserati Tipo 61 BirdCage est un ovni qui nous offre une opportunité d’en apprendre un peu plus sur la marque italienne et sur l’histoire du sport automobile. Voyage dans le temps et comportement inédit inside:

Voici ce que Wikipédia nous dit:

La Maserati Birdcage (ou « cage à oiseaux ») est une voiture de course du constructeur italien Maserati. Elle était nommée ainsi à cause de son châssis multitubulaire très léger, réalisé en petits tubes d’aluminium soudés (plus de 200 tubes). Le poids de celui-ci était de l’ordre de 30 kg.

Ce modèle a été largement utilisé par l’équipe Camoradi (USA) pour différentes courses aux USA, en Argentine et en Europe. Des pilotes prestigieux ont participé aux succès de cette équipe: Stirling Moss, Dan Gurney, Caroll Shelby, Nino Vaccarella, Jo Bonnier,Graham Hill.

Un châssis de 30kg! On comprend mieux comment les ingénieurs italiens sont arrivés à un poids de juste 600kg tout mouillé. La BirdCage combine cette légèreté avec un 4 cylindres de 250cv et une répartition des masses idéale: 50/50.

L’avantage de la légèreté c’est l’accélération avec un chiffre de 8.3 qui est digne de bolides une voire 2 classes plus haut, mais la tenue de route est une autre histoire, notamment en raison des fameux pneus de l’époque.

Avec une auto pareille, il est indispensable de l’essayer sans aucune modification pour apprécier le comportement « d’époque ». En gros, il y a de la tenue de route puis plus du tout puis il y en a là quand il n’y en a pas. La Tipo 61 se comporte comme un bateau, elle « tangue » dès que vous passez la limite d’adhérence de ses pneus hauts mais étroits. Cette caractéristique a comme résultat le fait de « drifter » les virages sans véritablement perdre de vitesse et en gardant un semblant de stabilité.

Allez. Il est temps de blasphémer en ajoutant des pièces de 2014 à une auto légendaire de 1961! Contrairement à la Maserati équivalente de Forza Motorsport 4, il n’est pas possible d’apposer à la Tipo 61 des pneus véritablement larges, du coup, son comportement si particulier est quasiment impossible à effacer! Je me demande si Turn 10 n’a pas fait ça pour éviter le travestissement intégral de cette auto historique et je m’en réjouis!

140111-2240-02

En gros, c’est une auto qui nécessite une grande dextérité et est beaucoup plus gratifiante que les voitures modernes car on a l’impression que c’est la voiture qui vous domine et non l’inverse. La marge de manœuvre est très étroite. La vue cockpit est assez hallucinante notamment au niveau de l’intense réverbération qui en ressort, probablement l’auto idéale pour bronzer dans Forza Motorsport 5!

Blague à part, la Maserati Tipo 61 est un joyau mis en avant par la nouvelle physique du jeu. J’ai cependant été assez déçu de remarquer que les commentaires ForzaVista de toutes les autos d’une même marque sont les mêmes. Une auto d’époque comme celle-ci aurait mérité sa propre description. Par ailleurs il n’existe pas d’animation quand on lève le capot pour admirer le moteur et l’arceau cage complet n’apparaît pas quand on le choisi dans le magasin de pièces. Des petites erreurs de jeunesse qui ne gâchent heureusement pas le fun offert avec cet ovni une fois en piste.

Points positifs

  • Bolide de musée
  • Valeur historique
  • Gameplay atypique et unique dans Forza 5
  • Maîtrise difficile mais gratifiante
  • Immersion en vue cockpit

Points négatifs

  • Pas de Forzavista spécifique
  • Pas d’animation d’ouverture du capot moteur
  • Pas d’apparition de l’arceau cage complet
  • Facile à travestir avec des « pièces 2014 »

Classes de préférence: C et B.

Maserati_Tipo_61_Birdcage_Forza_Motorsport_5_1 Maserati_Tipo_61_Birdcage_Forza_Motorsport_5_2 Maserati_Tipo_61_Birdcage_Forza_Motorsport_5_3 Maserati_Tipo_61_Birdcage_Forza_Motorsport_5_4 Maserati_Tipo_61_Birdcage_Forza_Motorsport_5_5

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Test de Flatout 4 Total Insanity sur Xbox One

2004, c’est l’année de sortie du premier Flatout par Bugbear Entertainment sur Microsoft Xbox. Acclamé par la critique, ce titre déjanté, arcade et super bourrin est resté dans l’esprit des joueurs comme un bon souvenir. Des suites en 2006 et 2007 ont marqué la fin de l’engagement du studio scandinave, créateur de la franchise. Désormais, ce sont les français de Kylotonn Games qui reprennent le flambeau avec la lourde tâche de raviver la flamme. Leur jeu: Flatout 4 Total Insanity!