Project CARS 2: Zoom sur la Nissan 300ZX Turbo

Après une absence totale dans la liste du premier Project CARS, Slightly Mad Studios se rattrape en proposant certaines des Nissan les plus emblématiques qui soient pour le second volet de sa franchise. Dans Project CARS c’est évidemment la valeur en piste qui prime et cette 300ZX Turbo de 1994 a combiné victoires et drame à un niveau quasi hollywoodien. Cliquez pour en apprendre plus sur cette machine d’exception.

Nissan 300zx Turbo Project Cars 2

Nissan présente la toute nouvelle 300ZX (Z32) de route au salon de l’automobile de Chicago en 1989 et elle fait office d’excellente représentante pour la marque en sports mécaniques au pays de l’Oncle Sam. Le constructeur automobile japonais décide donc de l’engager en IMSA GTS en déléguant le travail à une structure de Caroline du Sud du nom de Clayton Cunningham Racing.

CCR utilise un chassis chrome molybdène/acier avec une carrosserie silhouette en fibre de carbone et le V6 de 3 litres entièrement en aluminium, aidé de 2 turbos. La boite de vitesse à 5 rapports est spécifique, tout comme les pneus et les turbos. La puissance dépasse les 800cv mais elle est souvent diminuée au profit de la maniabilité étant donné l’important lag des turbos de l’époque.

Dès sa première saison en 1989, la 300ZX remporte une course à Mid-Ohio mais le championnat est fermement dans les mains d’Audi avec leur modèle dérivé du rallye. Même chose en 1990 et Nissan se met à la recherche d’un pilote capable de les mener à la victoire. Ils décident de parier sur le néo-zélandais Steve Millen (oncle de Rhys Millen), plutôt spécialiste du hors piste, mais il ne peut refuser cette opportunité de participer au championnat routier le plus relevé aux USA.

Nissan 300zx Turbo Project Cars 2

Dès sa 1ère saison, Steve Millen décroche le titre de champion pilote face aux Ford et Mazda. En 1993 il remporte les 12h de Sebring au volant de la 300ZX Turbo.

Clairement le pilote n°1 chez Nissan, il mène à Watkins Glen en juin 1993 quand il entre en contact avec un retardataire, perd le contrôle et son coéquipier ne peut l’éviter à près de 250kmh. L’accident est horrible et Millen s’en sort avec une double fracture du crane, de très sérieuses blessures irréversibles au visage et un bras maintenu par du titane. Pourtant, en octobre de la même année, Steve Millen est de retour au volant d’une 300ZX Turbo, contre l’avis de Nissan.

Le championnat perdu en 1993, Millen et Nissan sont de retour à Daytona en 1994 où le pilote néo-zélandais décroche la pole comme si de rien n’était. Au bout de 9h de course, le vilebrequin lâche et la seconde 300ZX Turbo, avec Scott Pruett au volant, hérite de la 1ère place. A 3 heures de la fin, la pluie fait son apparition et Nissan ordonne à Millen de prendre place dans la 300ZX restante pour la mener vers le drapeau à damier, ce qu’il fait avec 20 tours d’avance sur la seconde voiture en classe.

Nissan 300zx Turbo Project Cars 2

Direction Sebring pour la fameuse course de 12h en 1994. Millen déclare au magazine Autoweek:

« Nous en sommes maintenant à la 5ème, 6ème année avec ces voitures et elles sont quasiment blindées. Quand on s’installe dans cette voiture au départ d’une course de 24h on ne se dit pas « je dois faire gaffe aux freins », « je dois faire gaffe à la boite », « je dois faire gaffe au moteur ». Tu conduis, tout simplement, encore et encore, et tu pousses au maximum. »

C’est cette version de la Nissan 300ZX Turbo, millésime 1994 qui fait partie de Project CARS 2.

Avec Daytona et Sebring dans la poche, l’équipe décide de tenter de décrocher la « Holy Trinity » c’est à dire Daytona, Sebring et Le Mans la même année. Nissan débloque le budget et autorise la participation.

Les 300ZX engagées souffrent malheureusement d’un manque de fiabilité mais la n°75 termine 5ème au général et 1ère de sa classe malgré une heure passée dans les stands pour réparer la boite puis un arbre à came. Sans cela, elle aurait pu prétendre à la victoire face aux prototypes.

Nissan 300zx Turbo Project Cars 2
Nissan 300zx Turbo Project Cars 2

De retour en IMSA, Millen continue de dominer et à la fin de la saison il a ajouté le titre de champion pilote à ses succès à Daytona et Sebring, et Nissan décroche le titre de constructeur.

A la fin de 1994, l’IMSA décide de bannir les moteurs turbo en faveur des V8 big blocks atmosphériques mais la 300ZX Turbo demeure l’un des véhicules les plus dominateurs de l’histoire des championnats GT.

Project CARS 2 proposera donc 2 versions de la 300ZX Turbo, celle de la saison 1994 d’IMSA GTS et celle de la participation aux 24h du Mans (également utilisé à Daytona). La version le Mans dispose de véritable optiques alors que la version IMSA n’a que des autocollants appliqués sur la carrosserie silhouette.

Dans les 2 cas, attendez vous à beaucoup de turbo lag et le bon vieux coup de pied au cul qui a disparu depuis les turbos à géométrie variable.

Project CARS 2 est prévu pour la fin 2017 sur PS4, PC et bien sûr Xbox One. Retrouvez la liste de véhicules connus jusqu’à présent ici.

Via projectcarsgame.com

Un commentaire

Laisser un commentaire