Test de Moto GP 13 sur Xbox 360

Le dernier (?) jeu de Moto GP de l’ère Xbox 360 est sorti le 21 juin, développé par les spécialistes italiens de Milestone. Axé simulation et photo-réalisme, le jeu a fait (très?) bonne impression lors des mois et semaines qui ont précédé sa sortie. Et au final, Moto GP 13, ça donne quoi?

Ces dernières années, les jeux du Moto GP ont été développés par les anglais de Monumental Games (Moto GP 09/10 et 10/11) et publiés par Capcom. Très axés arcade avec des temps au tour très éloignés de la réalité et un moteur physique « abusé », ils n’avaient pas grand-chose pour attirer les « vrais » fans du Moto GP, ceux qui veulent ressentir (au moins un peu) l’extrême difficulté d’emmener des prototypes de près de 250cv sur circuit.

Du coup, le retour de Milestone, bien connu pour ses SBK, avait de quoi faire espérer à un retour en grâce de la catégorie reine. C’était sans compter sur des problèmes difficiles à anticiper…

La route vers le Moto GP !

test review moto gp 13Moto GP 13 débute avec une excellente cinématique et un excellent menu, on se sent directement dans l’univers Moto GP avec les riders les plus connus dans des « slow motions » inédits et juste géniaux. Les modes de jeu sont classiques, course rapide, championnat, grand prix (pas de contre la montre direct, assez décevant) et le fameux mode carrière dans lequel vous devrez gravir les échelons pour se mesurer aux rois des GP.

En carrière, on débute en créant son propre personnage et les options sont sympa: âge, physique, numéro, combinaison et style de conduite (que l’on peut changer à n’importe quel moment) font partie des possibilités. Une fois prêt, il est temps de choisir son premier contrat en … Moto 3! Et oui il ne fallait pas espérer une place chez Yamaha ou Honda Repsol d’entrée non plus!

Le menu de la carrière est un motorhome ou appartement dans lequel vous pouvez gérer votre carrière de rider professionnel entre les courses, il est possible de modifier son apparence vestimentaire dans le « casier », zieuter les news officielles via les « journaux », rester en contact avec son écurie et son agent grâce à l’ordinateur, garder un oeil sur les classements et progresser en piste suivant les dates du calendrier. Bien cool même si un peu désuet, quoi qu’il en soit, le plus important reste ce qui se passe lors des week-ends de course!

En piste !

C’est là que la progression dans Moto GP 13 et le fait de débuter en Moto 3 prend tout son sens. Les Moto 3 sont agiles, lentes et pardonnent énormément et ce, quel que soit le niveau de difficulté que vous choisissez.

test review moto gp 13La difficulté parlons-en. Différentes aides à la « conduite » sont présentes et aideront les novices à se familiariser avec le gameplay. Personnellement, je me suis empressé de les désactiver et de placer la « physique » en PRO pour me faire une idée du réalisme du jeu et je trouve le gameplay vraiment…excellent! La prise en main est simple (trop simple?) et, combinée à la nature des Moto 3, le jeu permet de pousser très fort très tôt en ce qui concerne les freinages et les trajectoires sans trop payer le prix fort quand ont dépasse les limites.

Le fait qu’il est très rare de chuter seul (quand vous êtes sur le point de perdre l’avant au freinage par exemple, la manette se met à vibrer fort et vous avez donc une demi seconde pour vous en sortir) pousse quand même à penser que l’on est loin, bien loin d’une simulation. Le jeu pardonne énormément. Je me souviens de SBK08 au niveau de difficulté maximal, il fallait un vrai niveau de dextérité pour enchaîner les tours proprement sans chuter alors que là, on est plutôt dans du « binaire »: accel max, freinage max. Le côté simu en prend en coup.

Pour moi, on est plutôt dans une sorte de PGR des jeux de moto, c’est crédible, juste fortement assisté mais de façon « discrète ». Le gameplay reste à mon avis très plaisant, mais il y a quelque chose qui vient gâcher la fête.

Moto GP 2003

Comme chaque année depuis je ne sais plus quand, le Moto GP démarre sa saison à Losail, au Qatar avec son fameux circuit de nuit. C’est donc là que j’ai fais mes premiers tours de roue en Moto 3. Longue ligne droite puis le premier virage à droite suivi d’un gauche assez serré, virage à droite à fond puis un double droite (ne vous inquiétez pas je ne vous fais pas le tour complet), c’est dans le second droite que se produit le drame de Moto GP 13: énorme baisse de framerate.

En gros, le jeu lag à chaque passage dans ce virage, que ce soit seul ou en course, entouré de concurrents. Ca la fout mal car le problème est présent sur de nombreux circuits, j’ai même décidé de ne pas publier mes vidéos de gameplay sur les circuits à framerate en carton en pensant que c’était un problème perso et ne voulant pas nuire au jeu…Mais il faut bien se rendre à l’évidence: Moto GP 13 est techniquement daté. Très daté.

test review moto gp 13C’est absolument incroyable et incompréhensible. En 2013, après que Milestone ait développé SBK08, SBK09, SBK X, SBK 2011, SBK Generations et ce Moto GP 2013 (et j’en oublie un autre je crois), comment peuvent-ils, après tant d’années d’expérience du développement sur Xbox 360, en venir à foirer le framerate? J’en reste sans voix. Et la raison pour laquelle cela me dérange encore plus est simple: j’adore jouer à ce jeu. Certes ce n’est pas une simu et les pro et habitués des jeux de moto doivent se sentir un peu lésés devant tant de facilité pour un jeu sensé représenter le top du sport…mais le gameplay est appréciable et le tout est entouré d’une réalisation de qualité avec d’excellentes cinématiques d’introduction du GP et présentation des circuits avec zones de dépassements etc etc.

Milestone a t’il seulement béta-testé ce jeu avant la sortie? Quelqu’un a bien du passer au moins un tour sur Losail pour se rendre compte des soucis de framerate (également au Mans Bugatti et je passe)…

Plus de puissance !

Passons. La carrière s’annonce longue! Après 3 essais « Wild Cards » en Moto 3 (et une victoire surprenante dès la 3ème course en niveau difficile, même s’il existe au dessus le niveau « réaliste »), on me propose alors de participer à une saison complète en Moto 3! Let’s go!

test review moto gp 13Au bout de quelques courses, l’IA commence à montrer son jeu. En gros, vous êtes beaucoup plus rapide dans les virages et elle, dans les lignes droites. Je pensais tout d’abord qu’il fallait absolument une KTM pour bénéficier de cette puissance supplémentaire, puis, quand j’en ai eu une, je pensais que les réglages de boite de vitesse m’aideraient, mais non, rien à faire!

Vous êtes (il me semble) donc condamnés à lutter contre des adversaires avec 50cv de plus en ligne droite. A noter que si la météo est présente dans le jeu, elle ne semble pas avoir de grande influence que ce soit graphiquement (généralement les jeux sont plus beaux sous la pluie, non sérieux c’est vrai) et surtout, physiquement. Dans une course au Mugello j’ai pu continuer à attaquer les vibreurs comme s’il y avait 35° de température au sol! Encore une fois c’est l’aspect simu qui fait la gueule….

Il est ensuite temps de prendre de la puissance avec les Moto 2 (via le menu Grand Prix, je n’ai pas encore eu d’offre en carrière) et tout de suite on sent la différence. Les références de freinage sont très différentes et il est encore plus important de placer la moto très tôt en virage qu’avec les Moto 3 (qui semblent disposer de 15 façons d’attaquer chaque virage). Une fois en Moto GP c’est une autre galaxie et le jeu demande une grande précision dans toutes les phases d’accélération et de freinage pour signer des temps vraiment compétitifs, tour après tour…Enfin!

Mais cela n’arrange pas le framerate pour autant.

Framerate ou physique ?

Qu’est ce qui est préférable? Un Moto GP arcade mais fluide en 60 fps développé par Monumental Games ou un Moto GP « réalistico-arcade » avec une framerate à plus ou moins 30 fps en fonction du circuit/virage? Pour moi, la seconde possibilité ne devrait simplement pas exister. De plus, quand les précédents jeux ajoutaient de manière gratuite via DLC le contenu manquant, les riders 2012 sont payants dans Moto GP 13. Ma plus grosse crainte vient évidemment du framerate, des problèmes similaires sont présents dans WRC 3 (Rallye NZ, Rallye Alsace etc) et n’ont jamais été réglés, il y a donc de forte chance que MGP13 garde ces problèmes dans le temps.

J’espérais trouver un mieux dans les modes de jeu en ligne, mais, même s’ils sont complets et proposent des championnats avec qualifications et courses, il ajoutent du lag à ces problèmes de rafraîchissement. Il devient alors difficile de revenir vers ce Moto GP 13, ou alors sur certains circuits, mais on n’achète pas Moto GP juste pour Assen si?

Le dernier (?) jeu de Moto GP de l'ère Xbox 360 est sorti le 21 juin, développé par les spécialistes italiens de Milestone. Axé simulation et photo-réalisme, le jeu a fait (très?) bonne impression lors des mois et semaines qui ont précédé sa sortie. Et au final, Moto GP 13, ça donne quoi? Ces dernières années, les jeux du Moto GP ont été développés par les anglais de Monumental Games (Moto GP 09/10 et 10/11) et publiés par Capcom. Très axés arcade avec des temps au tour très éloignés de la réalité et un moteur physique "abusé", ils n'avaient pas…

Passage en revue

Note générale

Finalement…

Résumé : Moto GP 13 est donc un jeu 50/50 qui offre beaucoup de fun d'un côté et beaucoup de frustration de l'autre. La démo rendue disponible la semaine avant la sortie pourrait vous indiquer quel côté pèse plus que l'autre pour vous mais il m'est impossible de vous le recommander à 100%, au moins au prix du neuf.

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Atmosphère Moto GP
  • Cinématiques et présentations de GP
  • Construction et durée de la carrière (contrats, e-mails, fans, adversaire en course)
  • Styles de pilotage
  • Catégories Moto 3/2/GP
    Son des motos (je ne sais pas s’ils sont fidèles cependant)
  • Weekends de course complet
  • Gameplay accessible (trop?) et fun
  • On progresse dans le jeu quel que soit le mode utilisé (points d’XP)
 
  • Baisses de framerate inacceptables
  • Techniquement daté
  • Graphismes
  • Grilles non complètes
  • Riders manquants
  • Riders 2012 payants
  • Pluie « artificielle »
  • IA lente en virage, vite en ligne droite
  • Lag en ligne (plus le framerate)
  • Toujours impossible de récupérer ses photos en ligne

Laisser un commentaire