Test – Volant Logitech DriveFX

 Ayant récemment acquis le Logitech DriveFX pour xbox360, j’ai décidé de vous faire partager l’expérience jeux de courses avec un volant plutôt que la manette traditionnelle. Un volant change logiquement l’appréhension d’un jeu de sport mécanique. L’immersion est plus intense, on se prend beaucoup plus pour Schumacher ou Loeb mais pour que cela…

…arrive il faut également que le volant ne ressemble pas à une roue en plastique rendant impossible tout pilotage. C’est pour cela que j’ai pu testé 4 jeux – Colin Mc Rae Dirt, Race Driver GRID, Test Drive Unlimited et bien entendu forza motorsport 2.

Avant de commencer, juste quelques mots sur le volant. Il est de bonne taille et de bonne qualité, le volant se prend bien dans les mains mais à jouer beaucoup, on ressent un peu la transpiration et du coup les mains peuvent glisser assez vite. La rotation n’est par contre que de 180°, ce qui me change de mon Driving Force Pro et de ses 900°. Mais cela n’est pas gênant en soit. Deux pinces sous le volant permettent un maintien sur une table correct.

Je dis correct car sur Forza ca tient bien mais sur Dirt, là ou il faut corriger tout le temps et s’accrocher pour rester sur piste, j’ai bien du décrocher le volant du bureau deux fois. Autre raison également du plus petit prix de ce volant comparé à l’officiel Microsoft est du à sa connexion filaire. En effet un câble relie le volant à la console. Certes à l’heure ou tout devient sans fil, ça s’appelle une régression, certes également quand on le branche pour la première fois et que rien ne marche on se dit « Zut j’ai la poisse ça marche pas » alors qu’il y a un simple mauvais contact dans la prise USB, on se dit c’est dommage oui mais en ces temps de crise du pouvoir d’achat moi le fil je m’en accommode bien 🙂

Drivefx360_1

Le pédalier est de bonne facture et contient deux pédales (et oui pas d’embrayage ! il faudra aller voir du coté du Fanatec pour ça), il se branche au volant à l’aide d’une fiche 7 trous. Ce volant est bien entendu pourvu d’un moteur de retour de force. Celui ci s’active en branchant l’alim secteur. A savoir également qu’il serait recommandé de brancher le secteur sur une prise électrique seule et non pas sur une multi prise. Cela causerait un moins grand retour de force. A vrai dire j’ai testé les deux, il y a peut être en effet un léger mieux sur une prise seule mais je me suis aussi demandé si ce n’était pas psychologique.

Le volant contient tous les boutons d’une manette. J’ai juste galéré à comprendre que les boutons LT et RT etait en fait les pédales d’accélérateur et frein. La console s’allume en appuyant sur le bouton Guide (Croix XboX au centre du volant) et cette dernière reconnait tout de suite le volant en tant que manette sans aucun problème.

TEST DRIVE UNLIMITED

Test Drive Unlimited est pour moi le jeu qui peut se marier le plus avec le volant. Le concept est splendide. Toute une ile à parcourir de long en large à bord de bolides exotiques, sportifs et puissants, des courses trépidantes, des flics à vos trousses, des voitures réellement très bien reproduites et une vue intérieure fort bien modélisée. J’avais pu voir à l’époque un test de TDU sur PC avec le G25 de Logitech et c’était réellement à couper le souffle.

Ici le logitech fait un peu moins bien. La voiture a du mal à rester dans un comportement neutre. Un pti coup de volant et c’est la loterie. Soit la voiture part en vrille soit elle bouge pas du tout. Après quelques minutes d’acclimatation, ca va mieux, je commence a partir à bord d’une Caterham dans les montagnes puis me décide à aller tester une Gallardo Spyder histoire de rouler les cheveux au vent. On se prend très vite au jeu, et on se dit limite, je conduirai bien des heures pour rien, juste histoire de piloter sur cette île, on verra bien ou j’atterirai.

J’avoue également qu’eviter le trafic est plus simple avec un volant mais se prendre les virages à 90° tout en dérapage reste coriace et il faut dire qu’il sera plus simple quoi qu’il arrive de faire les courses et les défis à la manette qu’au volant. Le volant c’est comme la capote d’une cabriolet, c’est pour le fun !

VICTOIRE MANETTE

RACE DRIVER GRID

Race Driver GRID est le dernier joujou de Codemasters en attendant Dirt II ou le futur jeu de F1 dont personne sait rien. Il a fait sensation par ses graphismes, son ambiance, ses voitures et la possibilité de participer au 24h du mans avec une gestion jour/nuit inédite. Mais GRID est aussi reconnu par son pilotage très arcade contrairement à Forza II ou même à ses prédécesseurs (Toca Race Driver).

Alors comment le volant allait gerer cette conduite ? Réponse… Bah comme il peut en fait. La pas le choix, c’est « options réglage du volant » obligatoire. Sinon c’est inconduisible !! La voiture se balance de gauche à droite impossible de rester en ligne droite. On définit alors une zone morte on baisse un peu tout la dedans et on arrive à avoir une voiture sympa à piloter. 1er essai, BMW 320 à Spa. Les sensations sont là mais… je sais pas, ca fait pas du tout réaliste, on ne ressent pas la voiture, le retour de force n’agit pas assez ou est désynchronisé. En vue intérieur, l’immersion est géante mais… la voiture ne réagit pas de la meme facon que je tourne le volant.

Deuxième essai, 24h du mans en Audi R10. Eh bien faut vraiment piloter au petit oignon, il faut ajuster doucement la courbure du volant si on ne veut pas que cela braque dans le sable des chicanes des hunaudières. Dernier essai en Formule 3000, La on prend pas mal son pied, les monoplaces sont beaucoup mieux gérées et pour la première fois, on se sent l’ame d’un pilote de F1 (vue cockpit obligatoire sur Monoplace). Malgré tout GRID reste sur les 4 testés le moins abouti avec ce volant.

VICTOIRE MANETTE

COLIN MC RAE DIRT

Colin Mc Rae Dirt est pour moi LE JEU de rallye de la xbox 360 en attendant son successeur Dirt II courant 2009. Les graphismes sont époustouflants, les replays géniaux, l’ambiance d’enfer. Mais l’éditeur étant le même que GRID, est-ce que Dirt allait se réveler aussi injouable que GRID. Eh bien non ! Dirt c’est du délire au volant ! après quelques petits réglages, on se met en vue capot et la on est parti pour se prendre pour Loeb, Gronholm ou tout pilote de rallyCross ou de CORR.

J’ai testé la course de côte de Pike’s peak en suzuki escudo, c’est géant ! ca va vite on tourne le volant comme un fou pour rattraper les survirage, contrebraquage, non reellement c’est du pur bonheur.

Essai également du CORR, mais aussi du Rallycross anglais sur les tracés de Knockhill et du circuit des ducs. L’immersion est sensationnelle on fonce tout azimut, on se frictionne avec les adversaires on s’y croit c’est dingue. Je pensai pas redécouvrir ce jeu de cette facon. Juste un petit bémol, les spéciales de rallye sont un peu plus corsées. J’ai également testé une C2 Super 1600 a Sonnenberg en Allemagne et il faut avouer que la conduite est plus corsée, donc avis au affiocanados du Rallye, Dirt ca déchire au volant !

VICTOIRE VOLANT

FORZA MOTORSPORT II

Pour finir il reste la simulation de sport mécanique sur notre bonne vieille xbox j’ai nommé – Forza Motorsport 2. Bien entendu, si j’ai pris un volant, c’est à 90% pour ce jeu. J’ai tellement pu me dire « ahhh si j’avais un volant, cette courbe je l’a passerai beaucoup mieux » ou « mes sorties de virage seraient mieux fait si j’avais pas ce foutu stick analogique ». Eh bien voila plus d’excuses, j’ai le volant dans les mains.

Après un petit problème de calibrage (il y a un bouton noir sur le volant qui calibre en sensible ou peu sensible le volant), forza revèle enfin son vrai visage. J’avais pu avoir une approche du volant avec un Driving Force Pro sur lequel j’ai fait 99% de Gran Turismo 4, donc l’adaptation s’est faite relativement facilement et là j’avoue avec le volant, c’est que du bonheur. Je dirai que le seul petit inconvénient, est que le retour de force est un peu light. Je m’attendai à galerer pour tourner le volant et en fait non. Ca résiste peu. Malgré tout, c’est super bien géré. Les vibreurs, les passages de vitesses, ou les passages dans le gravier :p. Forza au volant c’est une nouvelle expérience, et j’ai très vite pu faire les même temps (voir meilleurs) que la manette.

Donc oui, vous qui lisez ce test et qui êtes dans le doute de vous acheter un volant ou pas, sincèrement ca vaut le coup. Peut-etre pas mettre 250€ dans un volant de taré, mais celui ci se trouve à un prix tout à fait raisonnable et reellement on en a pour son argent.

VICTOIRE VOLANT

Eh bien voila, ce test se termine. 2 victoires pour la manette contre 2 victoires pour le volant. Mais dans mon fort intérieur, c’est le volant qui l’emporte car Dirt et Forza sont les jeux auquels j’ai le plus joué et le plus apprécié. Je tiens à remercier ph3nyx de m’avoir dégoté le lien pour acheter ce volant, sans lui ce test n’aurait pas lieu. Il me reste à vous donner rendez vous sur le LIVE pour une petite partie de Forza. Ciao les amis :p

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Découvrez en vidéo les modes de jeu de Cars 3 : Course vers la victoire

Comme vous le savez, le 2 Aoüt prochain sera l’occasion de découvrir le troisième film de la saga Cars de Disney Pixar. Un petit mois avant la sortie du film dans les salles obscures, Warner Bros. Interactive Entertainment et Avalanche Software proposeront aux joueurs Cars 3 : Course vers la victoire. Aujourd’hui, ils viennent de mettre en ligne un nouveau trailer pour le jeu dans lequel vous pourrez découvrir une partie des personnages qui seront jouables avec les différents modes de jeu qui seront disponibles. Cars 3 : Course vers ...