Test de Racedrome City sur Xbox 360

Racedrome City est un jeu de course développé par Rendercode Games pour le Xbox Live Indie et qui date de la fin novembre, oui je suis en retard! Après des titres comme Avatar Racedrome, Avatar Karting ou Racedrome Offroad, retour en ville donc…bonne pioche?

Rendercodes Games fait partie des meilleurs développeurs de jeux de course sur Xbox Live Indie Games et j’ai essayé la totalité (en démo ou jeu complet) de leur catalogue! Du coup, je commence à connaître la maison et dès le lancement du jeu, je reconnais les “touches” du studio dans la présentation, musiques, menus etc.

Simple et efficace

Racedrome City place des monoplaces sur des circuits en ville dans 4 modes de jeu différents: Les modes course simple, contre la montre et arcade constituent le mode Single Player alors que le mode multijoueur propose des courses en écran splitté, link ou Xbox Live jusqu’à 8 joueurs! Du grand classique donc, mais le moindre oubli aurait été regrettable, pas de soucis donc.

Old school et technique.

Racedrome-City-01Esthétiquement, le jeu propose un rendu très impressionnant au niveau de la modélisation des monoplaces et c’est une spécialité Rendercode Games, qui adore afficher des véhicules très détaillés. Comme souvent, différentes nationalités sont présentes même si l’absence de la France se fait remarquer! Une fois en piste, on a à faire à des décors citadins assez simplistes, de jour ou de nuit, avec un tracé délimité par des rambardes de sécurité. Les circuits sont variés et proposent parfois des dénivelés bien prononcés ce qui vous vaudra quelques sauts assez monstrueux!

Le gameplay est old-school, pour son côté basique (accel-freine) et technique dans le sens ou la sensation de freinage est très faible, ce qui peut sembler étonnant pour des monoplaces. Il faut anticiper les virages bien à l’avance pour espérer éviter les rambardes qui vous ralentissent méchamment. Une fois le gameplay bien pris en main, il faut s’occuper de l’IA qui, comme dans TDFRL, est ce que j’appelle “Senna-esque”.

En effet, l’IA n’hésitera pas à se jeter à l’intérieur ou dans le moindre espace que vous laisserez pour tenter un dépassement! Si cette attitude peut paraître frustrante par moments, voir les IA se mettre au tas entre elles est assez fun et vous impose de réaliser des dépassement propres pour ne pas se faire balancer en tête à queue!

 

Racedrome City est un jeu de course développé par Rendercode Games pour le Xbox Live Indie et qui date de la fin novembre, oui je suis en retard! Après des titres comme Avatar Racedrome, Avatar Karting ou Racedrome Offroad, retour en ville donc...bonne pioche? Rendercodes Games fait partie des meilleurs développeurs de jeux de course sur Xbox Live Indie Games et j’ai essayé la totalité (en démo ou jeu complet) de leur catalogue! Du coup, je commence à connaître la maison et dès le lancement du jeu, je reconnais les “touches” du studio dans la présentation, musiques, menus etc. Simple…

Passage en revue

Note générale

80 points Microsoft

Résumé : Le prix de base des jeux de course sur XBLI semble fermement placé à 80 points Microsoft (1€) depuis Little Racers Street. Racedrome City ne fait pas exception et ne vous ruinera pas. Cependant, même avec une réalisation proche de la perfection (baisses de framerate uniquement en début de course), Racedrome City n’apporte peut-être pas suffisamment de fun pour s’imposer, même face à certains de ses prédécesseurs.

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Fin de vie le 20 octobre pour le premier Forza Horizon

Microsoft et Turn 10 ont annoncé que le premier Forza Horizon a désormais une date de « péremption »! Pas vraiment mais presque! En gros, après le 20 octobre 2016, le jeu (et les DLC associés) ne sera plus disponible à l’achat de manière digitale (via le store du xbox live et xbox.com). Étonnant pour un jeu à peine rendu rétrocompatible et gratuit.