Test Xbox Live Indie : Little Racers Street

Disponible depuis la fin du mois de janvier 2012 sur le marché des jeux indépendants (XBLI), Little Racers Street est un jeu de course qui n’a pas grand-chose à envier à nombre de grands frères présents sur le XBLA. Sans détour, Little Racers Street est certainement le meilleur jeu de course sur XBLI et en plus, il ne coute qu’un euro (80 points Microsoft).

Quand on aime on ne compte pas, mais quand on aime et que ça coute si peu, on se remet à croire au père noël ! Little Racers Street est la suite de Little Racers mais l’évolution est si grande qu’on a l’impression que les 2 n’ont pas été développés sur la même plateforme. C’est pourtant toujours le studio espagnol Milkstone qui est à la baguette. Les 3 développeurs qui le composent disposent d’ailleurs d’un catalogue de jeu assez choquant aussi bien en termes de quantité que de qualité…à visiter sans plus tarder sur www.milkstone.com
 
Mais retour à Little Racers STREET !
 

Little Racers Big Street

La ville du jeu vous accueille en fond de menu lorsque vous démarrerez le jeu, et oui, LRS se détache des circuits « classiques » de son prédécesseur pour offrir un terrain de jeu beaucoup plus vaste et aux possibilités très nombreuses : une ville de nuit, façon NFS Underground !
 
A partir de là, des modes de jeu classiques :
  • Quick Race (course instantanée avec classe de véhicule et circuit aléatoire)
  • Career Mode (progresser pour devenir le n°1 de la ville)
Comme toujours, le mode carrière est le cœur du jeu, d’autant plus qu’en Quick Race, vous pouvez vous retrouver de suite au volant d’une machine surpuissante sur un circuit que vous ne connaissez pas et, croyez moi, ce n’est pas forcément facile ! Donc direction la carrière pour débuter en douceur !

Vous disposez de quelques crédits pour vous lancer avec un véhicule modeste, en classe E. Les autos sont des copies de véhicules réels dont les traits sont facilement reconnaissables. Plusieurs barres indiquent les statistiques de chaque auto en Puissance, Capacité à tourner, Adhérence et Nitro. Et c’est parti !

Chaque course face à l’IA (jusqu’à 11 adversaires) vous rapportera des crédits en fonction de votre classement et de la difficulté choisie (5 niveaux), évidemment plus c’est dur et plus on gagne ! Les crédits gagnés pourront ensuite être dépensés pour acheter d’autres bolides ou améliorer ceux que vous possédez. Il est possible de booster sa machine jusqu’à la limite de sa classe d’origine ou de passer à la classe suivante (un message d’avertissement vous prévient du passage). Les classes s’échelonnent d’E à A et il n’y a pas moins de 30 véhicules à posséder !

XBLI ? Vraiment ?

Le mode carrière s’adapte sans cesse à la classe de votre véhicule puis de vos véhicules, il ya  toujours une course pour au moins une de vos voitures qui s’affiche. Le menu propose également une carte du tracé sur lequel vous vous lancerez ainsi que les conditions : le nombre de tours, le nombre d’adversaires, les conditions météo (et oui il y en a pas mal entre pluie, neige, brume etc) et le montant du prize-money à récolter ! Enfin, 2 indications bien pensées, le nombre de tentatives sur le tracé et le nombre de victoires. C’est tout simple, mais vous vous rendrez compte après plusieurs parties à quel point le jeu est vaste et que l’on ne refait pas souvent les mêmes courses.

Ne serait-ce que pour faire une course de chaque tracé dans chaque condition météo avec chaque auto … ce n’est pas demain la veille ! Depuis quand les jeux XBLI offrent une durée de vie aussi impressionnante ? Et ce n’est pas fini.

En plus des améliorations mécaniques, il est possible de choisir parmi un tas de paintjobs différents pour personnaliser son garage. Une fois votre « flotte » uniforme et reconnaissable, ne croyez pas que vous serez cantonnés à des courses « carrière » sans intérêt. Il existe une bonne dose de défis qui vous imposent de posséder telle ou telle voiture dans telle classe et les récompenses sont variées, entre du cash ou carrément des bolides flambants neufs !

Dans la catégorie solo, il y a aussi les contre la montre qui, au vu du contenu du jeu, ont de quoi vous garder éveillé pendant pas mal de temps…chaque circuit et classe dispose d’un classement dédié alors il va falloir travailler les trajectoires pour grimper en haut des listes … mais aussi préparer la bonne monture !

Le gameplay d’ailleurs, parlons-en vite fait ! Les différences de chaque auto sont étonnement bien ressenties pour un jeu de mini-voitures comme Little Racers Street, traction, propulsion, quatre roues motrices, moteur avant, central, arrière, tout a une influence sur l’adhérence et la traction de chaque véhicule. Evidemment on n’est pas dans une simu, mais quand même, pour un jeu XBLI ce n’est pas ridicule. Attention à ne pas foncer délibérément dans les murs d’ailleurs, non seulement cela abime votre auto (et réduit votre performance) mais ce n’est pas une bonne technique (en gros, si vous jouez n’importe comment, vous ne gagnerez jamais).

Disponible depuis la fin du mois de janvier 2012 sur le marché des jeux indépendants (XBLI), Little Racers Street est un jeu de course qui n’a pas grand-chose à envier à nombre de grands frères présents sur le XBLA. Sans détour, Little Racers Street est certainement le meilleur jeu de course sur XBLI et en plus, il ne coute qu’un euro (80 points Microsoft). Quand on aime on ne compte pas, mais quand on aime et que ça coute si peu, on se remet à croire au père noël ! Little Racers Street est la suite de Little Racers mais…

Passage en revue

Note générale

Hors compétition

Résumé : Rien qu’avec le solo, LRS mérite son euro symbolique, mais ajoutez à cela un mode online à 12 joueurs et là c’est le pompon. En multi-console ou Xbox LIVE, Little Racers Street permet d’utiliser toutes les autos de son garage (ou celles de classes que l’on n’a pas encore en solo) face à des adversaires humains. Il est possible de paramétrer au bon vouloir les différentes caractéristiques de chaque course. Le plus surprenant avec Little Racers Street c’est qu’il ne fait rien comme un mini-jeu, ce n’est pas un mini-jeu, c’est un méga-jeu, il n’y a que son prix qui soit mini. Et pour cela, il est tout simplement hors compétition.

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Prix
  • Réalisation
  • Graphismes ville + voitures
  • Personnalisation
  • Amélioration des bolides
  • Mode carrière
  • Durée de vie
  • Conditions météo
  • Physique des véhicules
  • Défis
  • Accessibilité  via niveaux de difficulté
  • Contre la montre
  • Modes multi-joueurs
  • Améliorations via mises à jour gratuites
  • Angles de vue
  • Explications ‘how to play’
 
  • Je cherche

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

xbl xbli 001

Zombie Racer disponible sur Xbox Live Indie

Zombie Racer est le dernier jeu de course en date sur le Xbox Live Indie. Il y en a eu un autre peu de temps auparavant mais il était si abominable que j’ai osé faire l’impasse. Avec des 4×4, des tourelles et des zombies sur la piste, ça va tout de suite mieux.