Test de Shift 2 Unleashed sur Xbox 360

Depuis moins de deux ans, la saga des Need for speed s’est scindée en deux proposant d’un côté les jeux du style arcade comme on connait depuis les débuts et de l’autre un genre beaucoup plus simulation dont le développement a été confié à Slightly Mad Studios. Licence très jeune, le premier Shift s’est vendu à un peu plus de quatre millions d’exemplaires au monde et est sorti il y a seulement 18 mois. Alors est ce que cette courte période a suffi à corriger le défaut du premier opus ? Réponse dans ce test.

Une longue route vers le sommet

test-shift-2-unleashed-01Comme le premier Need For Speed Shift, votre carrière va démarrer sur les chapeaux de roue. Après une petite présentation du jeu par le champion de Formula D, Vaughn Gittin Jr., vous allez vous retrouver au volant d’une Nissan GTR modifiée pour la course sur le circuit de Suzuka Est pour tester vos capacités de conduite. Selon votre chrono et votre position finale, le jeu va déterminer votre manière de jouer et va trouver la configuration qui vous convient le plus. Il va activer ou non certaines aides à la conduite et va régler la difficulté du jeu. Ne vous inquiétez pas, ces paramètres pourront être changés par la suite (heureusement).

Une fois tous les paramètres en place et votre voiture choisie parmi la centaine disponible, le mode carrière du jeu peut commencer. Dans Shift 2 Unleashed, pour progresser dans ce mode et passer les niveaux qui sont au nombre de 20, il faut gagner des points d’expérience (EXP) qui se débloquent selon votre résultat de course ou de championnat. Des points bonus sont aussi attribués pendant les courses selon votre manière de conduire. Par exemple, vous gagnerez plus d’EXP en suivant les trajectoires idéales, en prenant l’aspiration de vos concurrents ou encore grâce à votre place finale obtenue et à domination lors de la course. A savoir que l’expérience gagnée en online ainsi que vos performances dans l’Autolog comptent pour la carrière. L’accumulation de ces points débloquera un bonus à chaque niveau : Argent, voitures, pièces performance et nouveaux défis qui vous permettront de progresser jusqu’au sommet.

La compétition ultime dans Shift 2, c’est le championnat du monde FIA GT1. Mais avant d’y accéder, il va falloir faire vos preuves et remporter pas mal de courses dans diverses catégories. Bien sûr vous allez commencer par de petites compétitions avec des courses simples, du time attack ou du drift. Il y a aussi des courses sur invitation où vous participerez à des challenges avec une voiture de prêt et qui peuvent rapporter gros. Tout au long de votre progression, vous allez aussi faire la connaissance de rivaux impitoyables que vous devrez. Attention car ces pilotes professionnels ont des voitures avec des préparations moteur de folie ! Alors ne vous pointez pas avec une petite voiture sous peine de vous faire déposer dès le démarrage sur un des nombreux tracés mondiaux que propose le jeu et dont il n’a pas à rougir face à la concurrence.

Passez à la vitesse supérieure

Je vais passer rapidement sur la customisation des véhicules puisqu’elle est comme dans le premier opus. Vous pourrez booster votre véhicule et la petite nouveauté vient du fait que l’on puisse faire des swaps moteurs (mettre un moteur plus puissant de la même marque). Le must c’est de modifier votre voiture en Conversion Works ce qui la modifie au maximum avec un kit carrosserie de compétition. Bien sûr les réglages des voitures pourront être modifiés et vous pourrez sauvegarder un setup par circuit ce qui est bien pensé. Pour l’esthétique, vous aurez un large choix de jantes de constructeurs mondiaux et vous pourrez décorer votre voiture avec des peintures déjà crées par les développeurs ou les faire vous-même avec un éditeur qui n’est pas très bien conçu au passage.

test-shift-2-unleashed-02Concernant le mode multijoueur, c’est du basique et c’est fort dommage. Et le comble du comble : On ne peut même pas faire du drift en online, chose incompréhensible… Vous retrouver tout de même les courses standard avec ou sans classement de 2 à 12 joueurs. Petit conseil : Si vous avez les précédents Need For Speed, vous aurez un coup de pouce financier. Il vous suffit d’aller dans le menu bonus du jeu puis dans VIP, alors le jeu fera un scan et s’il détecte des sauvegardes des autres NFS. Il vous donnera alors un bonus pour chacun d’eux qui peut aller de la simple somme d’argent à la Lamborghini ! Alors pensez-y !

L’Autolog qui a fait son apparition depuis Need For Speed Hot Pursuit, va vous permettre de faire pas mal de choses. A tous moments dans le jeu, vous allez avoir accès à toutes sortes d’informations. C’est une sorte de Facebook où vos amis pourront voir votre progression dans le jeu, vos replay et photo partagées, vos records, vos trophées et vos statistiques. Vous pourrez aussi comparer tous vos records avec le monde entier. Depuis l’Autolog, vous pourrez partager les photos prises dans jeu pour les récupérer sur le site officiel du jeu en suivant quelques démarches simples. Il est aussi possible d’uploader de courtes vidéos sur Youtube.

Côté gameplay

test-shift-2-unleashed-03Slightly Mad Studios et EA Games nous ont promis que Shift 2 Unleashed serait LA simulation ultime. Alors qu’en est-il ? Et bien on en est au même niveau que le premier opus… Pour être honnête je n’ai vu aucune différence de gameplay. Il y a toujours cette sensation que la voiture est beaucoup trop légère. Avant de commencer à m’amuser au jeu, il a fallu que je configure la manette comme il faut et surtout j’ai jonglé un petit bout de temps avec les aides à activer ou non pour obtenir un bon gameplay alors que j’ai l’habitude de tout désactiver. Bref, sur cet aspect, on est bien loin des références que sont Gran Turismo et Forza Motorsport. Par contre leur nouvelle vue à l’intérieur du casque est vraiment immersive. Je pense que pour le troisième opus il va falloir revoir tout ça quitte à sortir le jeu un peu plus tard que l’année prochaine. Mais connaissant la politique d’EA, c’est pas gagner…

La partie visuelle et sonore

test-shift-2-unleashed-04En ce qui concerne les graphismes du jeu, on sent une légère amélioration en comparaison au premier volet. C’est plus fin, plus détaillé mais le jeu souffre d’un léger aliasing. Autre point positif dans cet opus : Les courses de nuit. L’immersion est totale et les effets de lumière avec les ombres portées créées par les phares des voitures sont sublimes ! Pour la modélisation des voitures il n’y a pas grand-chose à redire et les dégâts qu’elles subissent sont extrêmement bien modélisés et vous pourrez même voir les détails des moteurs lorsque votre capo s’envolera après un gros choc. Après il y a des petits détails insignifiants que j’ai trouvé forts sympathiques comme les saletés qui sont sur la piste et qui se retrouvent projetées sur votre pare-brise par les voitures qui vous précédent ou encore les bouts de gomme que les pneus laissent sur l’asphalte et les feuilles qui s’envolent à votre passage sur le Nurburgring.

Pour la partie sonore du jeu, j’ai trouvé ça propre, il n’y pas grand-chose à critiquer. Certains modèles de voitures font un bruit de malade et lorsque les 16 voitures sont en piste, vous allez en prendre plein les oreilles !

Depuis moins de deux ans, la saga des Need for speed s’est scindée en deux proposant d’un côté les jeux du style arcade comme on connait depuis les débuts et de l’autre un genre beaucoup plus simulation dont le développement a été confié à Slightly Mad Studios. Licence très jeune, le premier Shift s’est vendu à un peu plus de quatre millions d’exemplaires au monde et est sorti il y a seulement 18 mois. Alors est ce que cette courte période a suffi à corriger le défaut du premier opus ? Réponse dans ce test. Une longue route vers le…

Passage en revue

Note générale

Résumé : EA et Slightly Mad Studios n’auraient pas dû mettre la charrue avant les bœufs en annonçant LA simulation ultime … La jouabilité reste inchangée pour moi par rapport au premier volet. Même si les graphismes ont été revus à la hausse et même si la liste de voitures et circuit est impressionnante, Shift 2 Unleashed reste sur la troisième marche du podium derrière Gran Turismo 5 et Forza Motorsport 3. Après pour les personnes qui n’arrivent pas à jouer avec les vraies simulations, le jeu reste peut-être une alternative fort sympathique.

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Les graphismes
  • Le nombre de circuits
  • Les détails graphiques
  • Les effets de lumière
  • Les courses de nuit
 
  • La jouabilité inchangée par rapport au premier volet
  • Pas de conditions météo
  • Online trop basique
  • Ce n’est pas LA simulation ultime
  • Un système de paintjob encore à améliorer

 

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Fin de vie le 20 octobre pour le premier Forza Horizon

Microsoft et Turn 10 ont annoncé que le premier Forza Horizon a désormais une date de « péremption »! Pas vraiment mais presque! En gros, après le 20 octobre 2016, le jeu (et les DLC associés) ne sera plus disponible à l’achat de manière digitale (via le store du xbox live et xbox.com). Étonnant pour un jeu à peine rendu rétrocompatible et gratuit.