The Smoking Tire Car Pack: L’Alfa Roméo 33 Stradale de 1968

Présentée au Sport Car Show de Monza en 1967 et plus tard officiellement lors du salon de l’automobile de Turin la même année, la Stradale est la version route de l’Alfa Roméo Tipo 33 de course. Après avoir semé la terreur sur Forza Motorsport 4, la belle rejoint les rangs de Forza 5 via le pack The Smoking Tire de février 2014:

Placé en position centrale se trouve une version légèrement dégonflée du V8 de 2 litres utilisé en compétition. Il s’agit du tout premier V8 Alfa Roméo et il fut entièrement conçu en aluminium. Doté d’un carter sec, double arbres à came en tête, 2 soupapes par cylindres et d’une injection signée Spica, il développe environ 250cv mais est capable de 270, revus à la baisse pour des questions de fiabilité. La boite de vitesse est une Colotti à 6 rapports synchronisés. Suspension indépendante aux 4 coins et freins à disque Girling. Le magnifique style de la carrosserie dessinée par Franco Scaglione est surligné par les superbes jantes Campagnolo en aluminium.

Et nous sommes en 1967. 99% des voitures qui sortent aujourd’hui n’ont pas ce niveau de technologie, et je ne parle même pas du style…pourtant, je HAIS la 33 Stradale.

 

Un coup d’œil aux stats confirme les propos énoncés au dessus, c’est véritablement une voiture exceptionnelle, à une époque ou Alfa Roméo n’avait rien à envier à qui que ce soit…Quand on passe derrière le volant virtuel cependant, on ne retrouve pas vraiment les caractéristiques espérées. L’auto est assez instable, avec beaucoup de poids à l’arrière, elle a même une fâcheuse tendance à faire des wheelies! Le fait que le train avant se « déleste » si facilement donne l’impression de ne pas avoir de direction! Très bizarre!

Un passage dans le magasin de pièces s’impose et, comme l’a montré la seconde manche du championnat de France Forza 5, la transformation peut-être assez dramatique concernant la Stradale. Son principal avantage reste son poids extrêmement faible, il permet de travailler sur d’autres pièces afin, notamment, de garder ce train avant fermement plaqué au sol. L’allègement max ne retire que 49kg de toute façon.

D’origine, les pneus avant sont aussi larges que ceux d’une Maserati MC12 et l’arrière peut se gaver avec du 325/45/R13 (une seule largeur disponible). La Stradale est si légère que la moindre modification a une grosse répercussion sur les statistiques, par exemple, le passage à l’aéro réglable complet vaut +0.3 et +0.5 en tenue de route et freinage, tout en ENLEVANT 2 points d’IP.

A ce rythme là, monter la voiture en haut des classes B ou A assure un GROS niveau de compétitivité, niveau « leaderboard » car et c’est bien pour cela que je ne la porte pas dans mon cœur…Après, entre cette Stradale « trop bonne » et la toutes les autres voitures qui ne servent à rien…

+ + + + Positif

  • Voiture d’exception, historiquement, esthétiquement et technologiquement
  • Performance
  • Ouverture complète en ForzaVista

– – – – – – Négatif

  • Retour de Forza 4
  • Moteur tristement modélisé une fois sur circuit

 

Laisser un commentaire