WRC, le retour des beaux jours?

Après des années de lutte entre plusieurs constructeurs (jusqu’à 7 en 2002), le WRC est tombé dans son propre piège et la domination de Citroën et Ford a effrayé les candidats potentiels. Heureusement, les nouvelles règles semblent assurer le renouveau.

A partir de 2012, le règlement du WRC imposera des moteurs 1.6 litre turbo (puissance non précisée) en vue de réduire les coûts de développement et de maintenance du championnat. le but avoué est de tenter d’attirer de nouveaux constructeurs car pour le moment on pourrait presque le renommer le Championnat Du Monde Des Rallyes Citroën.

On sait déjà que Ford et Citroen resteront, ce qui est une bonne nouvelle, les 2 géants proposeront des nouvelles autos, la Fiesta pour Ford et la DS3 pour Citroen, ce qui prouve que le gabarit des machines de WRC va encore diminuer (rappelez-vous avant quand il fallait avoir une berline façon Lancer Evo ou Subaru Impreza pour gagner). On sait aussi que Mini a annoncé son retour, aidé par les experts de chez ProDrive, anciennement partenaires de Subaru.

Mais depuis peu quelques autres noms se sont présentés, on parle de Saab, qui a une grande histoire en WRC mais aussi Toyota (également anciens champions du monde) voire Volkswagen avec une Scirocco ou plus probablement une Polo.

Donc, de 2, on pourrait rapidement passer à 5 constructeurs! Plus d’autos, plus de pilotes, plus de spectacle!

Les mouvements dans le sport auto s’accentuent de façon générale en ce moment, pas seulement en WRC, puisque Toyota pourrait également rejoindre le WTCC, tout comme Subaru. Les championnats DTM, Super GT et Grand AM (USA) pourraient adopter une réglementation similaire permettant aux différentes marques et machines de passer d’un championnat à l’autre. Bref, l’avenir s’annonce sympathique pour le sport auto et espérons le, pour les jeux qui les copient!

Via WRC.com, autosport.com

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

5 circuits d’essai qu’il nous faut en jeu vidéo

Avec 3 jeux de course « sérieux » sur Xbox One (Forza Motorsport, Assetto Corsa et Project CARS), la liste combinée de circuits n’est pas dégueulasse et, à terme, tous nos circuits préférés devraient être présents. Mais voilà, il existe des tracés très intéressants et presque inaccessibles aux joueurs en raison de leur appartenance à de grands constructeurs automobiles. Coup d’œil à 5 d’entres-eux qui ne feraient pas tâche dans la « track-list » de nos jeux préférés.