Hot Wheels Unleashed 2 Turbocharged

Test d’Hot Wheels Unleashed 2 Turbocharged: 2 bars de pression!

Tout juste deux ans après un tout premier jeu, Milestone propose une suite à Hot Wheels Unleashed sur consoles et PC! Le premier opus de cette toute nouvelle franchise est à ce jour le plus gros succès (très mérité) des studios italiens. Il est donc logique que ces derniers aient produit un second volet qui reprend les bases très solides du premier mais avec son lot d’améliorations. Y ayant joué depuis quelques jours déjà, il est maintenant temps de partager avec vous mon avis sur ce Hot Wheels Unleashed 2 Turbocharged, testé sur en sa version Xbox Series X. Hot Wheels Unleashed 2 Turbocharged sera disponible sur Xbox Series X|S, PlayStation 5, Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch et PC via Steam et Epic Games Store à partir du 19 Octobre prochain.

Du contenu qui va plaire aux fans d’Hot Wheels

Au lancement du jeu, ce sont plus de 130 véhicules plus ou moins rares à collectionner qui sont proposés aux joueurs. Si comme nous vous collectionnez les petites voitures de chez Mattel, vous reconnaitrez sans mal toutes celles superbement modélisées et il y a en a pour tous les goûts. Vous avez des répliques de vrais véhicules comme des Honda S2000, Audi R8 et j’en passe ou des créations originales des designers de Mattel comme le bus Hot Wheels High ou le célèbre Bone Shaker. Pour ajouter de nouvelles miniatures, il faut dépenser vos crédits dans une boutique dont le contenu change tous les X temps. Donc si vous voyez quelque chose qui vous plaît dans ce qui est proposé, il faut vous jeter dessus car vous ne savez pas quand est-ce que vous le reverrez. Avoir une collection avec les modèles que vous souhaitez risque de vous prendre un peu de temps surtout si vous voulez les plus rares.

« HWUT » dispose de tout nouveaux environnements que sont le jardin, le parcours de mini-golf, la salle d’arcade, la station essence et le musée des dinosaures. Chaque biome est constitué de plusieurs parties distinctes histoire d’avoir plus de diversité dans les circuits présents. Vu qu’il est possible de faire la course en dehors des pistes oranges, nous nous retrouvons avec différentes surfaces offrant plus ou moins d’adhérence ce qui a un impact sur le gameplay. Cela peut sembler anodin mais c’est en fait très intéressant surtout avec le nouveau système de classification des Hot Wheels intégré dans cette suite et dont je vais parler plus loin dans ce test.

Niveau contenu, il faut savoir également que les studios de Milestone ont déjà annoncé pas moins de deux « season pass » après le lancement du titre. En tout, ce sont tout de même 49 Hot Wheels supplémentaires qui seront disponibles avec quatre nouveaux environnements. Il y a donc du contenu prévu pour les mois à venir!

Le mode Hot Wheels Creature Rampage

Hot Wheels Unleashed 2 propose une nouvelle aventure avec le mode Hot Wheels Creature Rampage dont nous avons enregistré le début ci-dessous. Dans ce scénario, vous allez vous retrouver miniaturisé par un professeur avec un seul but : Venir à bout de nombreux monstres destructeurs! Comme dans le jeu précédent, on se retrouve sur une grande map bourrée de dizaines d’étapes à franchir avec des conditions de progression pour atteindre et éliminer les divers boss. De simples courses, du time attack, du drift, de la survie ainsi que des courses d’orientation sont au programme avec des objectifs secondaires en prime. Il y a de quoi faire si vous souhaitez tout accomplir et surtout si vous voulez améliorer les Hot Wheels de votre collection!

Des Hot Wheels personnalisables rangées par catégories

Les dizaines d’Hot Wheels qui sont disponibles dans le jeu sont désormais rangées dans plusieurs catégories distinctes en plus d’être chacune plus ou moins rare. C’est l’une des nouveautés clé de cette suite. En tout, il y en a six (catégories) qui ont chacune leurs propres caractéristiques uniques. Équilibré propose des miniatures qui sont aussi bonnes en vitesse qu’en maniabilité. De leur côté, celles dans Fusée sont légères et rapides avec des vitesses de pointe dignes de ce nom. Dans Ultra-Résistant, nous retrouvons principalement des Monster Trucks qui font le ménage sur leur passage. Optez pour Tout-terrain et vous aurez des miniatures agiles lorsque vous devez sortir des pistes oranges pour aller traîner dans l’herbe ou dans la boue. Inutile de vous dire que la catégorie Dérapeur est faite pour des voitures agiles pour le drift. Pour finir, vous retrouverez des voitures avec une grosse accélération dans la section Rapide. Chacune de ces catégories réagit plus ou moins bien selon le type de surface sur lequel vous vous trouvez lorsque vous êtes hors des pistes oranges.

Du coup, le système de rareté précédemment utilisé dans le premier opus a été quasi abandonné. Désormais il sert juste à déterminer quand vous allez avoir la chance de retrouver une Hot Wheels dans la boutique ou à la roulette. Le système d’amélioration d’Hot Wheels Unleashed 2 Turbocharged est également bien mieux pensé. En conséquence, nous avons une sorte d’arbre des compétences qui influe sur le comportement de votre Hot Wheels au niveau de la maniabilité, du boost et de la résistance. Il y a trois niveaux (dont deux sont à débloquer) qui offrent chacun des compétences à acheter avec des points dédiés et il vous est possible d’en équiper jusqu’à six par véhicule. Petit plus : Si vous en utilisez quatre de la même catégorie, vous obtenez un bonus supplémentaire (un peu comme les 7 pièces dans The Crew 2 et Motorfest). A vous de voir ce que vous souhaitez niveau comportement car certaines compétences changent vraiment le gameplay du tout au tout. Petite précision : Chaque voiture a son propre arbre des compétences donc il faut pas mal de points et d’argent pour améliorer chaque Hot Wheels. Il faut vraiment se focaliser sur un modèle de chaque catégorie au début du jeu.

Mais la personnalisation des voitures n’est pas qu’au niveau des stats puisqu’il est possible une nouvelle fois de les customiser visuellement. Vous pourrez choisir les couleurs de toutes les pièces qui composent les miniatures. Mais ceux d’entre vous qui veulent aller plus loin ont la possibilité de créer leurs propres stickers avec un éditeur et de les coller un peu partout. On retrouve les mêmes options que dans les autres jeux de Milestone comme MotoGP et RIDE. De ce côté les studios ont encore quelques progrès à faire comme par exemple ajouter la possibilité de copier une déco d’un côté sur l’autre sans devoir tout refaire. Bien évidemment, il vous reste possible de partager vos créations avec les joueurs du monde entier ou de récupérer les livrées des autres si vous ne voulez pas vous embêter.

Quelques nouveautés niveau gameplay

Côté gameplay, le jeu reprend les bases solides du précédent opus mais il propose tout de même quelques nouveautés assez intéressantes. Chaque Hot Wheels a désormais la possibilité de faire des mouvements latéraux et des sauts qui utilisent votre jauge de boost. Les jumps sont très utiles pour éviter certains obstacles, passer par-dessus un adversaire ou atteindre l’autre côté d’un fossé si jamais vous êtes trop court sur la distance. Pour ce qui est des mouvements latéraux, ces derniers vous servent principalement à vous débarrasser de vos adversaires. Ça peut être assez utile mais il faut placer le mouvement au bon moment. En ce qui me concerne, j’ai plus tendance à l’utiliser lorsque je suis désaxé en l’air lors des gros sauts et que je sens que je ne vais pas atterrir sur l’autre côté de la piste. Ces petites nouveautés ne sont pas mal du tout au final. La seule chose étonnante reste le fait que le jeu n’offre qu’un seul angle de vue pour jouer.

Visuellement, c’est très joli et surtout stable

S’il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher à Hot Wheels Unleashed 2 Turbocharged, c’est la réalisation en général. Le jeu tourne seulement sous Unreal Engine 4 mais le résultat final est vraiment propre et un poil au-dessus du jeu précédent. Chose étonnante : Dans les options du jeu il est possible d’activer l’option AMD FidelityFX Super Resolution 1.0. Cette dernière permet d’avoir une résolution upscalée tout en gardant une bonne qualité d’image et un framerate élevé. Pour ma part, je trouve qu’on voit la différence avec moins de flou à l’horizon lorsque l’option est active. Après, on roule tout le temps à fond donc pour le distinguer c’est compliqué. Mais dans les deux cas le jeu est stable surtout au niveau du framerate ce qui est le plus important pour moi dans ce type de jeu.

Si vous avez des Hot Wheels chez vous, vous verrez que leurs reproductions virtuelles sont superbement faites. Alors oui nous ne sommes pas dans un Forza ou un Gran Turismo niveau détails mais ce n’est pas le but recherché. Nous avons vraiment l’impression d’avoir la vraie Hot Wheels dans le jeu et c’est le principal. Les environnements ne sont pas en reste et même s’il n’y en a que cinq, le niveau de détails est impressionnant surtout que ces derniers sont partitionnés en plusieurs parties distinctes. Par exemple, Backyard est composé d’un jardin mais également d’une maison avec un rez-de chaussé détaillé et un balcon, un garage, une cabane, de fondations et j’en passe. Ce niveau de détail dans chaque biome permet de réaliser des créations de dingue dans l’éditeur de circuit.

Un éditeur de circuit toujours aussi bon

Même s’il demande toujours un petit temps d’adaptation au début, l’éditeur de circuits est une fois de plus ce qui se fait de mieux. Le nombre de possibilités est tout simplement monstrueux et vous pouvez passer des heures et des heures rien que sur la création d’un seul tracé une fois que vous avez le système en main. Comme je le dit un peu plus haut, vous avez cinq nouveaux environnements dans le jeu et ces derniers servent de base à vos créations en plus de la track room qui est une grande pièce vide. Le nombre de pièces disponible permet de faire ce que bon vous semble surtout que la majeure partie est malléable à souhait. En fait, le plus dur est de faire quelque chose de fun à jouer pour les autres sans être trop long, ni trop court et sans avoir l’irrésistible envie de mettre les loopings et des virages en tire bouchon à tire-larigot. Mais nul doute que certains joueurs doivent produire des réalisations de malade avec un éditeur pareil.

Une très bonne suite

Si vous avez aimé le premier jeu, cette suite développée par Milestone risque très fortement de vous plaire. Ce n’est pas une révolution par rapport au précédent volet mais le fun est toujours de la partie et les quelques nouveautés niveau gameplay sont assez intéressantes. Sur le plan technique pas grand-chose à redire avec une belle modélisation des Hot Wheels et des environnements qui proposent de la variété alors qu’il n’y en a que cinq au final. Le système d’amélioration des véhicules avec les compétences à débloquer est bien meilleur que le système de rareté du premier opus. Le mode Creature Rampage est proche du mode principal du précédent jeu mais reste marrant, l’éditeur de circuits est toujours aussi puissant et le gameplay est fun, ce qui est le plus important.

Je vous conseille ce Hot Wheels Unleashed 2 Turbocharged

Les points positifs

  • Une très bonne suite
  • Solide sur le plan technique
  • Les nouveautés niveau gameplay
  • L’éditeur de circuit ultra complet
  • Le système d’amélioration avec des compétences
  • Les nouveaux environnements
  • Un bon roster d’Hot Wheels
  • Bonne variété des modes de jeu.
  • Cross play

Les points négatifs

  • Une seule vue pour jouer
  • Éditeur de livrées à améliorer

Notre playlist Hot Wheels Unleashed 2 Turbocharged sur YouTube

Articles Similaires

Hot Wheels Unleashed 2 : Le Old but Gold Pack est disponible

Takumisensei

Hot Wheels Unleashed 2: L’AcceleRacers Free Pack 2 est dispo

Takumisensei

Le Fast & Furious Expansion Pack est disponible dans Hot Wheels Unleashed 2

Takumisensei