F1 2020 Nos tests

Test de F1 2020 sur Xbox One X

Dès ce vendredi, tous les joueurs pourront mettre la main sur F1 2020, un nouvel opus de la franchise qui propose son lot de nouveautés comme chaque année. Etant donné que nous avons là une licence qui propose un nouveau jeu régulièrement, nous n’allons pas vous embêter avec un test à rallonge mais nous allons plutôt nous concentrer sur les nouveautés du titre de Codemasters. Pour information, nous sommes sur la version Xbox One X du jeu.

My Team est LA grosse nouveauté de F1 2020

On commence par la plus grosse nouveauté de F1 2020 :  Le mode My Team. Au final, c’est un mode carrière plus poussé dans lequel vous incarnez le pilote mais aussi le big boss de l’écurie. Du coup, vous devez tout gérer que ce soit en coulisse ou sur la piste, ce qui fait pas mal de choses à faire. Pour commencer, vous devez créer votre pilote, lui choisir une combinaison et un casque, lui créer un insigne et personnaliser sa monoplace niveau livrée et stickers. Une fois cela fait, vous êtes prêt pour votre nouvelle carrière. Vous devez organiser votre agenda et y insérer plusieurs activités entre les weekends de Grand Prix. Entraînements, tournages de publicité, évents spéciaux avec les sponsors, galas de bienfaisance, réunions avec l’équipe de recherche et développement, camps de formation des pilotes, tout cela n’est pas à prendre à la légère. En fonction de vos activités, vous gagnerez de la réputation, des points de ressource, de l’argent, et plein d’autres choses encore. Donc dès que vous avez une case vide dans votre emploi du temps, il faut la combler

Mais là où vous passez le plus de temps en dehors des courses est dans la gestion des infrastructures et la recherche et développement. Pour commencer, il vous faut gagner beaucoup d’argent, des millions de dollars, pour développer les équipes aérodynamique, châssis, ressources humaines, chaîne motrice, durabilité et marketing. Chaque département permet d’améliorer vos stats générales, de pouvoir développer plusieurs améliorations simultanément, de réduire les délais de recherche, de réduire les probabilités d’échec et j’en passe. Vous gagnez aussi des points de ressources qui permettent de développer votre arbre des compétences comme dans c’était déjà le cas que les jeux précédents et qui améliore grandement les performances de votre monoplace. Si vous voulez faire le poids face à Ferrari ou Mercedes il faut faire en sorte de bien le développer. Vous devez aussi gérer l’usure du bloc moteur, de votre boîte de vitesse et de vos pneumatiques. 

En tant que big boss, vous devez aussi gérer les sponsors de votre écurie si vous voulez gagner les millions nécessaires au développement. Chaque marque avec laquelle vous signez un contrat a des attentes au niveau de vos résultats et vous assure un revenu hebdomadaire et un bonus si vous assurez. Plus vous serez populaire, plus vous aurez de sponsors donc vous devez avoir un comportement exemplaire hors et en piste. Lors des diverses interviews auxquelles vous participez, vous avec plusieurs réponses pour les questions que l’on vous pose. Non seulement vos réactions vont influencer sur votre popularité mais en plus les divers départements de recherche et développement prendront note de vos critiques par rapport à la monoplace. Il faut aussi penser à votre coéquipier car il faut également améliorer ses statistiques grâce aux activités secondaires. Mais si celui que vous avez choisi au début ne vous plait plus, vous pouvez faire un tour au marché des pilotes et embaucher Lewis Hamilton ou Sebastian Vettel si vous avez les millions de dollars nécessaires pour cela bien évidemment.

Vous aurez un rapide aperçu du mode My Team dans la vidéo maison présente ci-dessous.

Le jeu propose aussi de nouveau un mode de jeu multijoueur local jouable à deux en écran partagé. Ça intéressera surement certains joueurs mais en ce qui me concerne, j’aurais préféré largement le retour du mode carrière jouable en coopération à deux en online. Je ne comprends toujours pas pourquoi ce mode a disparu il y a deux ans alors qu’il était très bon… Enfin bref… Pour finir, sachez que F1 2020 rajoute aussi deux nouveaux circuits avec celui d’Hanoi au Vietnam et celui de Zandvoort au Pays-Bas.