Forza Motorsport 4

Forza 4 Top Gear DLC: 1966 Lotus Cortina

Histoire :

La Lotus Cortina est une sportive produite de 1963 à 1966 par Ford au Royaume-Uni, en collaboration avec Lotus.  Il s’agit de la « phase 1 » qui sera suivie de 1966 à 1970 par une seconde version. Elle a connue de nombreux succès en piste et en rallyes avec des pilotes prestigieux à son bord. De nos jours, elle reste un bolide prisé lors des rassemblements de véhicules historiques.

Performance :

Le moteur 1.5 litre 4 cylindres Ford sera modifié et ré-alésé à 1.6L afin de rendre la Cortina compétitive en course.  Dans FM4, on parle de 86kw et un peu moins de 150nm de couple, la puissance étant transmise aux roues arrière par une boite manuelle à 5 rapports. Le banc d’essai annonce un 0-100 en moins de 10s et une vitesse de pointe de 180kmh !

1966 Lotus Cortina

D’origine

Préférez un circuit plat ou alors avec du dénivelé sous forme de « descentes » pour la Cortina ! Son faible couple rend les montées telles que Bernese Alps ou Camino Viejo assez difficiles, cependant on note tout de suite les qualités dynamiques de l’auto malgré un roulis assez prononcé avec les suspensions de base.

Freinage, tenue de route, légèreté, manque de puissance, pas de doute c’est du Colin Chapman (le fondateur de Lotus) !

Modifications :

La Cortina coûte autant qu’une Exige 240 Cup dans le jeu (32.000cr)! Même si elle n’atteindra pas le niveau de sa petite sœur, elle est tout de même imprégnée de l’ADN de la marque Lotus à savoir : un petit moteur et un poids plume !

Il suffit de regarder les stats pour s’en convaincre, seulement 86kw (146nm) mais 934kg sur la balance, le tout en F149 ! Malgré l’intérieur spartiate, il est possible de lui soutirer 100kg tout rond avec l’allègement max. A partir de là, un châssis « full race » et les slicks les plus larges lui donnent des caractéristiques de tenue de route et de freinage de classe A … en E ! Reste alors à booster le moteur de base ou le remplacer par le 6 cylindre en V Toyota qui équipe l’Evora. Pas de doute, la Cortina à de quoi surprendre son monde !

1966 Lotus Cortina

Sur la piste :

Les qualités de la Cortina dans les petites classes (vous pourrez la monter de F à S si vous optez pour le V6 !) deviennent ses défauts dans les grandes. Son agilité et sa légèreté font des miracles sur les circuits étroits et son freinage est absolument bluffant mais en approchant les 400cv et 400nm (classe A), l’empattement relativement court devient problématique malgré une répartition avant/arrière quasi parfaite (52/48).

Les enchainements rapides comme le gauche droite avant le dernier virage de Bernese Alps, suffisent à déséquilibrer l’auto et l’envoyer en tête à queue. Préférez lui les classes plus modestes donc, et comme souvent avec les véhicules anciens, essayez de rester à l’écart des vibreurs !

1966 Lotus Cortina