Forza Motorsport 4

Forza 4 Top Gear DLC: 1990 Subaru Legacy RS

Histoire :

Produite depuis 1989 par Subaru au Japon, la Legacy est une berline de taille moyenne également disponible en version break. Le modèle 1990 fait partie de la première génération (1989/1994)de cette auto conçue pour contrarier les Honda Accord et Toyota Camry sur le marché Nord-Américain. La version RS, elle, s’attaque à des modèles plus huppés notamment de constructeurs européens (Audi A4, BMW série 3 etc).

Performance :

Le moteur EJ20 de 2 litres, 4 cylindres à plat turbocompressé, produit 162kw (220cv) et 270nm dans la Legacy RS. C’est le moteur qui sera ensuite utilisé dans les Impreza. Comme souvent avec Subaru, la puissance est transmise aux 4 roues. Avec un peu plus de 1300kg sur la balance, il faut 6.7s à la RS pour atteindre 100kmh en route vers plus de 230 en pointe.

1990 Subaru Legacy RS

D’origine

Malgré leur trentaine de points d’écart, difficile de ne pas comparer la Legacy et la Galant de Mitsubishi.  Sorties à la même époque, elles affichent beaucoup de similitudes de comportement et, malheureusement, la mollesse globale des 4RM dans le jeu (surtout d’origine).

Cependant, même avec environ 20cv de moins, la Subaru déplace près de moins que sa concurrente aux 3 diamants. Par ailleurs, le bruit du 4 cylindre à plat Subaru est vraiment toujours aussi excellent. Sans surprise, beaucoup d’adhérence et la possibilité « d’attaquer » fort grâce à la transmission intégrale. Les défauts habituels sont là à savoir pas mal de roulis et un avant qui souhaite aller tout droit (sous-virage).

Modifications :

En partant avec moins de puissance, moins de poids et une IP plus basse, ça sent bon pour la Subaru Legacy RS dans son duel rapproché avec la Galant VR-4. Les 37 points en moins dans l’indice de performance lui permettent de rester dans les limites de la classe B une fois allégée et « gommée » à fond (slicks en 255, la largeur max, comme sur la Galant d’ailleurs). Mais en plus, la Legacy à une arme secrète.

Non seulement, il est possible de lui coller le moteur 2.5 litres de la dernière génération d’Impreza WRX STi, mais la Legacy peut également passer en propulsion ! Un luxe que ne peut s’offrir la Mitsubishi. Dynamiquement, le bond en avant n’est pas négligeable pour une auto qui, désormais, dépasse à peine la tonne. Attention toutefois à ne pas la pousser trop loin !

1990 Subaru Legacy RS

Sur la piste :

Alors que je pensais tranquillement mettre en avant le bénéfice « stratégique » de passer en 2 roues motrices, voilà que d’après mes essais (Infineon NASCAR, slicks, pas d’aéro FM), l’avantage n’est pas aussi flagrant que ça. Le passage en propulsion déleste l’auto de 100kg et fait DIMINUER l’IP, ce qui laisse encore plus de place pour des pièces (moteur notamment). Mais une fois en piste, la stabilité des 4 roues motrices est remplacée par une auto assez nerveuse … peut-être spécifique au tracé « Toboggan » d’Infineon cependant.

1990 Subaru Legacy RS