Forza Motorsport

Forza Motorsport: 18 mois et puis s’en va!?

Genre devenu plus « niche » que jamais par rapport à des titres comme Fortnite, Hellriders ou encore Palworld, les jeux de course ne font plus vraiment les gros titres ni attirent les foules. C’est une des raisons pour lesquelles l’état de Forza Motorsport depuis sa sortie n’a pas fait de vagues en dehors des communautés de gamers qui s’y intéressent. Si les choses semblent désormais aller dans la bonne direction, difficile de ne pas se demander comment un studio si expérimenté que Turn 10 a pu se retrouver dans une telle panade. Après moultes rumeurs et théories plus ou moins fantaisistes, une récente vidéo Youtube met en lumière un détail qui pourrait expliquer pas mal de choses…

The Exhausting development Behind Forza Motorsport:

Si vous ne parlez pas anglais, la traduction automatique de cette vidéo est d’assez bonne qualité

Cette vidéo m’a récemment été proposée par l’algorithme Youtube mais c’est une fois que je l’ai vue débarquer sur Reddit et le forum officiel forza.net que j’y ai prêté plus attention. Dans celle-ci, son auteur explique avoir travaillé sur Forza Motorsport jusque 1 mois avant la sortie du jeu, en qualité de « background artist ». Comprenez qu’il travaillait à l’élaboration des décors des circuits mais pas la piste en elle-même ni les arbres, plus précisément les reliefs comme les montagnes.

Fan de Forza de longue date (Forza 3 sur 360 en cadeau de Noel), FrieNDA met en lumière un aspect intéressant des relations contractuelles avec Turn 10, voire les autres studios ou structures Microsoft, au moins au pays de l’Oncle Sam.

Il dit:

En raison de la « règle 186 », si vous étiez sous contrat avec un studio de développement de jeu d’envergure, vous ne pouvez y travailler que durant 18 mois avant d’être légalement obligé d’arrêter durant 6 mois, sauf si vous obtenez un contrat « officiel » avec bénéfices et mutuelle.

Ce système a été mis en place car Microsoft gardait ses employés à l’infini sans jamais leur proposer de promotion vers un poste « officiel » (en France on peut imaginer passer d’un CDD ou interim à un CDI).

Au delà du fait de disposer d’une main d’œuvre qui travaille pour vous mais qui ne fait jamais véritablement partie de votre société (c’est le concept de l’intérim après tout hein, on a la même en France). Le problème qui s’est posé c’est que la personne qui lui expliquait les ficelles du métier, lui a annoncé qu’elle allait partir et ne pas renouveler son contrat, juste 1 mois et demi après son arrivée. Il s’est donc retrouvé face à des responsabilités élevées malgré une expérience quasi nulle des méthodes de Turn 10. On peut imaginer les niveaux de stress voire détresse pour un jeu si attendu et qui a dors et déjà confirmé 20 circuits à la sortie.

Cette histoire de « règle 186 » ne peut à elle seule expliquer tous les problèmes du jeu de Turn 10 Studios, mais cette méthode, si on l’applique à divers aspects du jeu (les personnes qui créent les affiches du mode carrière, les personnes qui modélisent les jantes etc etc) peut mener à des soucis de timing et transfert du savoir entre différents employés. J’ai du mal à croire que les postes les plus critiques du studio utilisent cette règle et qu’ils sont bien sûr occupés par des personnes avec un statut 100% Microsoft mais on le sait, ce sont dans les petits détails que la magie opère. Si un type ou une femme extrêmement talentueuse passe à travers les mailles du filet et se voit obligée d’arrêter pour 6 mois (et probablement enchainer sur un autre job et donc peu d’intérêt de revenir chez Turn 10), rien n’assure que la personne qui la remplacera sera aussi efficace, et puis elle partira probablement presque de zéro.

Difficile de ne pas voir une relation de cause à effet pour Turn 10 et Forza mais même tous les studios Microsoft aux USA au sens large. Après tout, la quasi totalité des exclu Microsoft Xbox ont été touchées par des soucis de qualité. La règle 186 pourra t’elle en partie en être la cause? J’imagine que nous ne le saurons jamais, même pas dans les mémoires de Dan Greenawalt s’il daignait en parler un jour. Quoi qu’il en soit, il faut espérer que des conclusions soient tirées de la situation actuelle et qu’un redressement soit effectué. On peut toujours rêver.

Source: FrieNDA sur Youtube

Articles Similaires

Multi Forza Motorsport: Capri, F1 des années 60, classes S et B

Monkey

Nerfs et Buffs, du changement en Forza Touring Cars!

Monkey

De retour à Brands Hatch dans Forza Motorsport!

Monkey