Forza Motorsport

Forza Motorsport: Qu’en sera t-il des nouvelles technologies automobiles?

Turn 10 et Chris Esaki ont déjà annoncé une profonde refonte du moteur physique de Forza Motorsport (ne l’appelez pas 8). Fidélité multipliée, physique des pneumatiques repensée (…), il y a de quoi être enthousiaste. Mais quand est-il des aides à la conduite? Le nouveau Motorsport sera t’il au goût du jour? Voici plusieurs nouvelles technologies que l’on espère voir débarquer l’an prochain!

Vous le savez, les voitures modernes s’apparentent de plus en plus à des ordinateurs sur roues. La capacité des nouveaux calculateurs (ECU) permettent de gérer un nombre impressionnant de paramètres qu’il s’agisse de confort ou de performance. Evidemment ici, c’est le second aspect qui nous intéresse mais je souhaiterais commencer par les bases, qui méritent d’être entièrement revues par Turn 10.

ABS, TCS et STM

Image par https://www.24opony.pl

Anti blocage des roues au freinage, contrôle de traction et contrôle de stabilité. Ces systèmes sont bien connus des joueurs de Forza et des conducteurs en raison de leur aspect sécuritaire. Dans Forza Motorsport cependant, ils ont (même dans le plus récent FM7), la fâcheuse tendance d’être « binaires », à savoir « tout ou rien »! Du coup, la plupart des joueurs rapides les désactivent pour plus de contrôle. Un jeu comme Project CARS permet différents niveaux pour chaque aide et même un réglage « usine » car la réalité est que beaucoup de ces voitures puissantes sont si finement développées qu’il est plus dur de les exploiter sans les aides (du coup, réservé aux conducteurs les plus habiles).

Donc avant même d’espérer la présence de nouvelles technologies, prions pour que Turn 10 ait revu la façon dont les aides « classiques » fonctionnent.

Les NOUVELLES aides:

  • AUTO BLIP (talon pointe automatique)
Image par https://cmsauto.com/

Vous avez appris et développé la technique ancestrale du talon pointe au freinage, et maintenant, vous n’en avez plus besoin! Non seulement beaucoup de voitures récentes n’ont même pas de boite manuelle ni de pédale d’embrayage, mais le calculateur de la voiture sait, automatiquement, relever les tours/minute au rétrogradage pour un meilleur frein moteur et une plage d’utilisation idéale à la relance. Même Walter Rohrl ou Jean Ragnotti sont battus, sans talent nécessaire. C’est la réalité des voitures d’aujourd’hui, la Honda Civic Type R FK8 notamment, entre beaucoup d’autres.

  • FLAT SHIFTING (no lift shift)
Image par https://arstechnica.netblogpro.com/

Débrayer, passer la vitesse, embrayer, accélérer. On l’a tous fait avec une boite de vitesse manuelle, on s’y est habitués, on a gagné en confiance et rapidité, mais il y a plus rapide encore: Le flat shifting! C’est la méthode qui veut qu’on maintienne la pédale d’accélérateur enfoncée à fond en donnant un coup d’embrayage pour passer la vitesse! Oh c’est risqué! Votre embrayage risque de pleurer ou votre moteur hurler si vous ratez le passage, mais techniquement c’est plus rapide. Sauf qu’il y a mieux et pas seulement sur les boites séquentielles. Les boites en H offrent désormais cette option (Cadillac CT4V Blackwing par exemple) qui permet de passer les vitesses à fond, avec une boite manuelle, sans utiliser son pied gauche! En gros c’est fait pour ceux qui veulent garder « l’engagement » d’une boite méca mais sans la perte de vitesse face à une automatique à double embrayage. Ici encore, c’est le calculateur qui produit cette magie indolore pour le moteur, la boite et votre porte feuille.

Par ailleurs, même si cette technologie n’est présente que sur les véhicules les plus récents, elle est « rétro-applicable » sur d’autres grâce à un calculateur avancé. Pour moi, tant que ça peut éliminer l’ancestral boost cheaté de l’embrayage manuel actuel, c’est tout bon!

  • LAUNCH CONTROL
Image par https://performancedrive.com.au/

Qui ne connait pas le launch control? Cette petite procédure qui assure le régime idéal pour la traction maximale et les passages de vitesse parfaits au démarrage? Techniquement ce ne serait vraiment utile que sur piste de dragster (et encore, illégal en compétition), peut-être davantage dans Forza Horizon, mais c’est un outil présent dans presque toutes les sportives modernes donc…

A l’heure actuelle, seuls les véhicules à 4 roues motrices peuvent être « launchés » sans pitié dans les Forza, or, même les tractions et propulsions font usage de techniques pour limiter le patinage et maximiser la traction au démarrage. Pas autorisé en course cependant donc, gardons ça pour le festival Horizon.

Auto-blip, flat-shift et launch control sont des technologies récentes, souvent présentes d’emblée sur des véhicules assez Premium en termes de prix (on va dire 40.000€ minimum en moyenne). Turn 10 n’aurait donc pas à les appliquer à des modèles plus anciens comme par exemple une BMW E30 M3 car les voitures d’hier étaient bien plus simples et moins remplies d’électronique (même si cette invasion remonte aux années 80 quand même, pas juste 2000+). On pourrait donc profiter d’une expérience plus authentique, quelle que soit l’époque du modèle utilisé.

Mais il y a plus: Les technologies en temps réel.

Si Turn 10 a dors et déjà indiqué vouloir être la nouvelle « norme » dans le genre, alors la puissance des Xbox Series devrait être mis à contribution pour reproduire les technologies qui ont un impact en temps réel quand elles sont activées. Je pense notamment au Push to Pass de l’IndyCar et de l’utilisation de la puissance électrique sur les nouvelles monoplaces de type LMP (LMdH pour Le Mans Daytona Hybrid, LMH pour Le Mans Hypercar).

Image par https://www.wired.com/

Dans Forza Horizon 5 nous avons bien un bouton permettant de décapoter sa voiture, alors pourquoi pas un dans Forza Motorsport pour consommer un Push to Pass en IndyCar (+40cv durant 60 secondes avec un nombre limité d’unités) ou activer les 4 roues motrices et la puissance maximale en LMH (environ 670 cv).

A l’heure actuelle et jusque dans Forza Motorsport 7, ces choses n’ont pas été possibles. Par exemple, les IndyCar n’ont pas de Push to Pass, les LMP hybrides roulent toujours avec la puissance maximale sans déperdition ni rechargement au freinage. Quand une voiture dispose d’un mode « piste » (McLaren P1, Ford GT dernière génération…), il est constamment activé et non désactivable. Enfin, pas de bouton pour le DRS de la Lotus E23 de Formule 1. Egalement dans le genre, les nouveaux différentiels électroniques (e-diff) qui détectent à tout moment la vitesse de chaque roue pour envoyer la quantité adéquate de puissance afin de maximiser l’adhérence.

Alors que nous allons vers un futur toujours plus technologique, il est temps que Turn 10 se mette au diapason et intègre ces systèmes dans leurs jeux car ils seront bientôt aussi fréquents que les bons vieux ABS/TCS et STM.

Nous verrons bien si le prochain Forza Motorsport prend cette direction ou pas. Si Turn 10 veut produire le nouveau « standard du genre », il va falloir aller plus loin que le passage du temps dynamique et le ray tracing. Fais nous rêver Turn 10!

Articles Similaires

Forza Motorsport: Les modèles qu’on espère pouvoir essayer!

Monkey

Forza Motorsport est en phase de production, prévu pour le printemps 2023

Monkey

Quel volant pour le prochain Forza Motorsport?

Monkey