Forza Motorsport

Liste de souhaits Forza Motorsport: Ces circuits japonais qui nous manquent

On peut se réjouir de disposer de la vaste majorité des productions récentes de l’industrie automobile dans les divers jeux de course (même si parfois il faut passer par le DLC), par contre, niveau circuits, les nouveautés sont moins fréquentes. Dans ce 1er article du genre, jetons un œil à quelques tracés nippons qui mériteraient plus de présence en jeu vidéo!

Le niveau de qualité des jeux de nos jours fait que modéliser un circuit est une entreprise immense qui nécessite énormément d’investissement et de travail, du coup, les développeurs sont assez frileux et choisissent des grands noms en priorité pour plaire au plus grand nombre. De ce fait, nous sommes quasi assurés de la présence des Spa Francorchamps, Nurburgring, Suzuka ou Le Mans. Evidemment, il reste de la place pour d’autres circuits comme ceux-ci:

Sportsland SUGO

SUGO, situé dans la préfecture de Miyagi (nord-est de Tokyo) au Japon, est un complexe ouvert en 1975 qui accueille notamment les Super GT et Super Formula. La venue de championnats aussi prestigieux au Japon prouve la qualité du circuit qui est classé « Niveau 2 » par la FIA au même titre que des pistes comme Brands Hatch, Catalunya, Road America ou encore Yas Marina. Le tracé fait 3612 mètres de long et se caractérise par 2 longues lignes droites (la plus longue faisait plus de 700m) et 13 virages au total (plus une possible chicane). Il y a donc au moins 2 possibilités de dépassement à chaque tour que ce soit au virage 1, appelé First Corner, ou au virage 9, appelé Horseback Corner. Avec une piste large de 10 à 12.5m, chaque tour offre un dénivelé de 69.83m que l’on remarque surtout dans la montée vers la ligne droite de départ/arrivée.

A noter que SUGO a évolué avec le temps. Comme souvent, le tracé a été altéré mais il reste des vestiges de son état passé sur Youtube. On remarque qu’en lieu et place du virage 1, un double droite assez serré, la ligne droite des stands se poursuivait sur un léger droite en montée et à travers la forêt environnante. C’est particulièrement clair à 3 minutes dans cette vidéo

SUGO est présent dans RIDE 4 et Project CARS 3.

Okayama International Circuit

 

Autrefois appelé TI Circuit Aida, Okayama est un circuit international ouvert en 1990 dans la préfecture d’Okayama, au sud ouest de Tokyo. Long de 3703m, il comprend 13 virages et voit également les plus grands championnats japonais l’attaquer chaque année. Le Super GT et le Super Formula sont de la partie, par le passé le WTCC y faisait aussi une escale.

Un peu comme SUGO, Okayama dispose de 2 lignes droites assez longues menant vers des virages relativement lents (surtout l’épingle du virage 5), par contre le dénivelé y est bien moindre. Quoi qu’il en soit, c’est une piste qui peut convenir à de nombreuses classes de véhicules, très rapides ou plus proche de routières sportives classiques.

Central Circuit

Et maintenant pour quelque chose de plus obscur, le genre de petit circuit qui mérite à être connu mais sans trop l’être (vous savez quand quelque chose devient super populaire et perd son âme avant de disparaitre dans l’indifférence générale). Situé dans la préfecture d’Hyogo, à environ 600 kilomètres à l’ouest de Tokyo, Central Circuit tient son nom de son emplacement presque au centre du pays tout entier. S’il ne reçoit pas les plus prestigieux championnats du Japon, il est très populaire auprès des motoristes des alentours et a développé une « scène » bien spécifique, notamment autour de la Honda One Make Series qui oppose plusieurs générations de Honda Civic dans 2 groupes distincts; N1 et N2.

Central Circuit est donc une sorte de havre de paix pour les anciennes « GTI » méchamment pistardées mais les amateurs du Time Attack y passent également de temps en temps.  

Long de 2804 mètres, le circuit contient 13 virages dont 2 lignes droites assez courtes. La première, ligne droite des stands, se termine sur un droit plutôt serré en descente avec le bac à gravier qui n’attend que vous en face. La seconde, juste après, mène à une section plus technique qui convient particulièrement bien aux véhicules de petite cylindrée.

Il existe bien sûr un tas d’autres candidats comme Autopolis, Fuji Speedway ou encore les retours de Tsukuba, Motegi et le fictif Fujimi Kaido. On peut toujours rêver hein? Mais ces 3 là ne feraient pas tâche dans le prochain Motorsport, ou celui d’après!

Articles Similaires

Forza Motorsport: Les modèles qu’on espère pouvoir essayer!

Monkey

Forza Motorsport est en phase de production, prévu pour le printemps 2023

Monkey

Quel volant pour le prochain Forza Motorsport?

Monkey