Sports Mécaniques

Mercedes quittera le DTM à la fin de la saison 2018

Le cauchemar. Après des années de négociations pour effectuer un rapprochement avec le Super GT, puis le WTCC ainsi que la création d’une version américaine du DTM tous sous le même “chapeau”, voilà que Mercedes-Benz annonce qu’il se retirera du DTM à la fin de la saison 2018. Peut-être pire encore, le constructeur allemand lancera une écurie Formula E en 2019.

Et voilà comment on passe de l’espoir de voir un jour des Honda, Toyota, Nissan, Chevrolet, Ford, Audi, BMW et Mercedes s’affronter selon le même règlement dans des véhicules super rapides et excitants à … rien. Car bien évidemment, le départ de Mercedes-Benz met fortement en doute la survie du DTM qui depuis des années n’est pas parvenu à attirer qui que ce soit en dehors des frontières allemandes.

Mercedes-Benz indique vouloir “repositionner” ses activités en sports mécaniques avec la F1 et la FE en programmes officiels à partir de 2019 et au delà.

Depuis le “nouveau” DTM (année 2000), Mercedes a engrangé 10 titres pilote, 183 victoires en course et 128 pole positions. Le constructeur allemand mentionne “le temps venu pour une nouvelle direction” ce qui laisse penser que le DTM est bel est bien définitivement placé dans le rétroviseur.

Il faut avouer que le DTM était devenu relativement “boring” ces dernières années (comme le WTCC) et que quelque chose se devait d’être fait pour injecter un peu d’enthousiasme dans la recette, mais apparemment la patience de Mercedes est arrivée à terme.

Adieu V8 et bonjour aspirateur. Le cauchemar je vous dis.

Laisser un commentaire