Forza Motorsport

Opinion: Forza Motorsport insensible aux critiques

Depuis son lancement, Forza Motorsport a fait face à de lourdes critiques de la communauté allant de la technique au design, sans oublier la façon dont on améliore les voitures désormais. Un Forza critiqué ça n’a rien de nouveau, c’est même la norme pour les jeux populaires. Problème cependant, Forza Motorsport ne l’est pas. Mais tout semble « passer crème » à en croire Chris Esaki et Dan Greenawalt de Turn 10 Studios, dans une interview avec le magazine britannique Top Gear.

Il est rare que les grosses publications comme Top Gear posent les questions qui fâchent, cette fois cependant, ils ont essayé. Après de longs paragraphes concernant la fidélité accrue du nouveau moteur physique et le fait que l’absence de voitures de course dans la Builder’s Cup (le mode carrière) ne pose aucun problème, TG demande à Chris et Dan quels sont les retours clés que leur a donné la communauté. Réponse:

  • Le mode multijoueur est un succès
  • Quelques joueurs ne sont pas emballés par le (nouveau) système de progression pour les voitures

D’après Dan (General Manager) et Chris (Creative Director),les retours principaux des joueurs font état d’un mode multi qui est une réussite et d’une légère critique du fameux système « CarPG » pour augmenter le niveau de sa voiture et débloquer les améliorations autrefois disponibles immédiatement. Soit Turn 10 vit dans une grotte, soit ils ne lisent pas les réseaux sociaux ou même les sujets sur leurs propres forums.

Que les choses soient claires, je pense que Forza Motorsport est un bon jeu, mais il génère des frustrations qui déjà, ne devraient pas exister (20 ans d’expérience), mais peuvent être gommées avec des patches dits de « qualité de vie » alors que d’autres (frustrations) sont plus profondes. Le fait que Turn 10 ne reconnaisse même pas les problèmes est assez étonnant, ou alors s’agit-il de sauver la face devant un média aussi connu que Top Gear? Personne n’est dupe cependant, le succès n’est pas au rendez-vous et les critiques fusent. C’est devenu le cas de figure classique pour les jeux en 2023.

Le retour du Nordschleife pourra t’il donner un second souffle à Forza Motorsport?

Dan va jusqu’à expliquer que si l’on peut débloquer les améliorations de voitures plus vite maintenant, cela ne vient pas de la gronde des joueurs mais de découvertes en interne. Le duo de choc de Turn 10 précise que le côté « Live Service » du jeu et positionner Forza Motorsport en tant que « plateforme » permet des modifications à la volée et avec une grande réactivité. Souci cependant, la réactivité n’a pas été au niveau des attentes pour le moment.

Malgré la longueur de cette interview qui représente la première « réapparition publique » de Dan Greenawalt et Chris Esaki depuis la sortie de Forza Motorsport, il est difficile d’en extraire beaucoup de substance. De ce fait, il semble que l’écart entre la vision des développeurs et le ressenti des joueurs se creuse encore et encore. Pour combien de temps?

Source: Top Gear

Articles Similaires

Multi Forza Motorsport: GTX, SLS AMG, classes R et C

Monkey

Lightning Lap 2024, à fond à V.I.R!

Monkey

Forza Motorsport : Une course online sur Virginia International Raceway

Takumisensei