Forza Motorsport

Quel volant pour le prochain Forza Motorsport?

Mon bon vieux Thrustmaster ayant finalement rendu l’âme, j’attends (im)patiemment que Turn 10 dévoile la date de sortie du prochain Forza Motorsport, histoire que les fabricants annoncent leurs nouveaux produits! Peut-être êtes-vous dans la même situation? Au delà de la marque, c’est la technologie qui m’intéresse Alors, engrenage, courroie ou direct drive? Et à quel prix?

Dans cet article, je vous propose un rapide coup d’œil aux différentes technologies présentes sur le marché des volants pour jeu vidéo, les avantages et inconvénients inhérents ainsi que les tranches de prix.

Pour beaucoup, l’achat d’un volant est assez superflu car c’est un périphérique limité à un seul type de jeu, assez cher (souvent aussi cher que la console elle-même!) et relativement encombrant. En gros, même si je vous souhaite tous de pouvoir jouer au volant (notamment aux titres les plus réalistes), c’est un investissement qui n’est pas forcément à la portée de tous, surtout par les temps qui courent. Mais bon. La terre continue de tourner, regardons vers l’avant!

Les volants à courroie (belt driven)

Les volants à courroie sont les plus fréquents sur le marché, ils offrent un retour de force précis et souple pour un tarif qui va du relativement abordable jusqu’à un investissement certain (plus que le prix d’une console next gen seule). Des marques comme Thrustmaster et Fanatec utilisent cette technologie très répandue. Avec un système de poulie et de courroie reliés à un moteur, ces volants peuvent produire un retour de force assez puissant, amplement suffisant pour les débutants et la vaste majorité des joueurs.

Le contre-coup de ces tarifs abordables vient du fait que les détails de la route, transmis dans le volant, sont en partie dilués par le fait que la courroie absorbe une portion des chocs et imperfections. Les hautes fréquences notamment, ne font pas le voyage entre la piste et votre ressenti en main.

Les volants à engrenage (gear driven)

Ces volants font usages de petits moteurs et engrenages pour proposer un retour de force moins détaillé et plus « brute » que les volants à courroie. Logitech a cependant amélioré cette technologie et propose des volants très proches d’un équivalent Thrustmaster.

Les volants Direct Drive

Fanatec Podium DD1 (1200€, base seule)
Fanatec Podium DD2 (1500€, base seule)
Fanatec CSL DD (350€, base seule)
Fanatec CSL DD Pro (700€, volant + pédalier)

Les volants à technologie DD utilisent un moteur directement relié à la direction. Etant le seul à devoir faire le taff pour retranscrire au pilote les sensations, il est bien plus gros que ceux trouvés dans des versions à engrenage ou courroie. Ceci explique son prix plus élevé.

Grâce au Direct Drive, une vaste quantité d’informations présentes sur la piste sont retranscrites dans le volant. C’est donc un système qui est davantage adapté aux jeux les plus réalistes, avec moteurs physiques vraiment précis et pour des joueurs intransigeants, qui cherchent le maximum d’immersion et de performance.

Tout ceci me ramène à mon premier point: Forza Motorsport. Turn 10 a indiqué de grosses avancées en terme de fidélité du moteur physique mais il est difficile de savoir si ces avancées sont telles qu’elles bénéficieront vraiment aux volants Direct Drive. Thrustmaster a depuis plusieurs mois teasé le développement d’un volant DD et des marques réservées au PC comme Moza Racing, ont démontré qu’il était possible (en tout cas sur PC pour l’instant), de commercialiser du Direct Drive aux alentours de 600€ (en entrée de gamme).

Sans surprise, vous comprenez qu’il s’agit au bout du compte d’une histoire de budget. Comme toujours, c’est le nerf de la guerre. Combien d’euros pouvez-vous débourser pour ce divertissement/passion qu’est le jeu vidéo? Autre point important, si les volants de type engrenage ou courroie produisent des puissances de l’ordre de 2 à 6 newton/mètre pour le retour de force, certains volants DD montent jusque 29Nm! Vous imaginez un peu la puissance de l’engin, même si évidemment tout est paramétrable. De ce fait, une installation digne de ce nom, très stable et très rigide est quasi indispensable pour ces volants très puissants, et c’est un aspect à prendre en compte dans le budget (dépense supplémentaire).

Le niveau de ressenti des volants DD semble vraiment impressionnant et il est clair qu’une fois essayé avec un jeu digne de ce nom, il serait difficile de revenir en arrière. Le point le plus important en ce qui me concerne est le niveau d’informations transférées dans le volant qui permet de réagir avec les mains plutôt qu’avec les yeux. Ce que je veux dire par là c’est que dans beaucoup de jeux, on réagit avec un temps de retard car on se base sur ce que l’on voit. Les volant Direct Drive transmettent les informations de manière beaucoup plus claire et rapide, ce qui aide à réagir plus tôt et idéalement aller plus vite.

Il sera intéressant de voir ce que les fabricants majeurs sur consoles comptent proposer avec la sortie du nouveau Forza Motorsport, un jeu qui a toujours été accessible à la manette mais très agréable au volant. Quoi qu’il en soit, si vous voulez passer au volant ou en changer pour le prochain jeu de Turn 10, mettez de côté dès maintenant!

En gros:

  • Les volants à engrenage ou courroie représentent la majeure partie du marché.
  • De Logitech à Fanatec en passant par Thrustmaster, ces marques permettent une entrée en douceur pour se lancer au volant, jusqu’à des modèles beaucoup plus performants au prix multiplié par 2 ou 3.
  • Volants à courroie et engrenage sont moins pointus et précis que les Direct Drive, ils sont cependant tout à fait adaptés pour les jeux de course sur console, d’Assetto Corsa à The Crew, la prise en charge des développeurs de jeu reste importante.
  • Les Direct Drive sont, par contre, souvent bien plus chers mais offrent une expérience apparemment très supérieure en termes de précision et ressenti. C’est le choix des joueurs les plus exigeants (et qui peuvent se le permettre).
  • Avec la professionnalisation du simracing même sur console, on peut espérer une augmentation de la concurrence et une baisse des prix pour les volants Direct Drive.

Sources: fanatec.com, thrustmaster.com, logitech.com, simracingsetup.com, neosphinx (Youtube), overtake_gg (Youtube), chris haye (Youtube)

Articles Similaires

Forza Motorsport: Les modèles qu’on espère pouvoir essayer!

Monkey

Forza Motorsport est en phase de production, prévu pour le printemps 2023

Monkey

Forza Motorsport: Qu’en sera t-il des nouvelles technologies automobiles?

Monkey