Périphériques

Volant Thrustmaster: Dans quel état après (au moins) 5 ans?

En voici un essai bizarre. Généralement, les tests débarquent avec la sortie d’un nouveau produit et sont effectués en peu de jours. Ici c’est l’inverse! Voici l’histoire de mes plus de 5 années passées avec un volant Thrustmaster acheté d’occasion! Dans quel état est-il? Marche t’il toujours? Quels sont les meilleurs jeux au volant sur Xbox (One)? Un volant est-il vraiment indispensable pour un fan de jeu de course sur console? Et enfin, retournerais-je chez Thrustmaster ou l’histoire va-t-elle (enfin) prendre fin? Je vois que vous n’en pouvez plus d’attendre alors allons-y…

Qu’est-ce que c’est?

Le volant TX Racing Wheel Ferrari 458 Italia Edition de Thrustmaster est sorti en 2013 et est toujours disponible sur le web. Il est compatible Xbox One et PC et offre des caractéristiques intéressantes comme:

  • Volant réplique de Ferrari 458 Italia (28cm diamètre)
  • Grandes palettes de passage de vitesse fixées sur la roue
  • 10 boutons d’action
  • Moteur servo moteur industriel “brushless”
  • Ajustable de 270 à 900 degrés
  • Bouton Xbox Guide
  • Pédalier inclus
  • Compatible écosystème Thrustmaster
  • Environ 349€ à la sortie en 2013

J’ai acheté ce volant d’occasion sur LeBonCoin suite à une bonne affaire. Celle-ci s’est rapidement retournée contre moi quand le volant est tombé en panne (honnêtement j’ai oublié la cause) sans que j’ai de ticket de caisse… Mais ça m’a permis de tester le SAV, peut-être que c’était voulu! Ce qui n’était pas voulu par contre c’était les 90€ de frais de réparation donc, préférez le neuf, c’est plus sûr! Par contre, le SAV a été très compétent et le volant est revenu vite et fonctionnant comme un charme! Le volant en lui-même a été acheté non pas pour Forza Motorsport mais en attendant l’arrivée de Project CARS! pCARS premier du nom sentait bon la révolution et se voulait un concurrent de poids pour Forza. Au bout du compte j’ai du passer 75% de mon temps sur les Forza avec ce volant.

Je ne sais même plus exactement combien de temps ce volant a été en ma possession mais je l’ai utilisé fréquemment et désormais il porte les stigmates de cet usage assez agressif et généralement sans gants. Cependant il aura fallu de longues sessions de gaming intensif pour que le caoutchouc qui recouvre la roue ne commence à sérieusement s’user! Je pense que si j’avais utilisé des gants appropriés comme ceux proposés par Sparco Gaming, je n’aurais pas à faire à cet immondice de scotch sur le côté gauche mais bon, ça fait désormais partie de son charme (j’ai essayé de joindre des photos maison à cet article mais impossible d’en faire de décentes en raison de la luminosité apocalyptique aujourd’hui)!

Le pédalier d’origine par contre n’a pas fait long feu. Très léger et “cheap”, il m’a lâché après que j’ai tenté de le modifier pour augmenter la résistance de la pédale de frein, grave erreur. Mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron et c’est pour ça que je ne démonte absolument plus rien! Chacun son métier! Bref, bye bye pédalier de base et welcome Thrustmaster T3PA, un pédalier de remplacement proposant une sacro-sainte pédale d’embrayage! Pour aller avec, j’ai également acheté un levier de vitesse TH8A pour pouvoir passer les vitesses proprement. Le tout est fixé sur une base Omega GT d’ailleurs, qui dispose de tous les trous nécessaires pour que ce volant (et beaucoup d’autres) soit indéboulonnable. Toutes ces choses je les ai achetées au fur et à mesure, ce qui a rendu le tout plus abordable. L’encombrement est relativement minime, si vous avez la place quelque part dans votre pièce pour ranger un truc qui fait 100 sur 60 centimètres (hors siège) alors vous pouvez utiliser le même setup que moi.

A l’usage:

Une chose est claire, ce volant Thrustmaster, au moins depuis qu’il m’est revenu du SAV, a toujours marché parfaitement. En ce qui concerne le ressenti, c’est un peu difficile à dire car je pense qu’au-delà du hardware lui-même, beaucoup de choses dépendent de la capacité des développeurs à vraiment “faire marcher” le volant avec leur jeu. Pendant longtemps, DiRT Rally a été de loin le plus agréable à utiliser, suivi par le fantastique Assetto Corsa. Malheureusement, le jeu de Kunos Simulazioni est si pauvre techniquement sur One (même X) que je l’ai délaissé assez vite. Et Project CARS dans tout ça? Pas grand-chose. Je ne suis jamais parvenu à adhérer au ressenti au volant sur ce jeu malgré les tonnes de setups proposés par la communauté. Encore une fois, difficile d’y voir une critique directe envers le volant. Le cas le plus édifiant cependant c’est bien celui de Forza Motorsport 7. Après les 2 mises à jour spécifiques que Turn 10 a réalisé pour améliorer le ressenti de leur jeu au volant, le niveau de fun a été décuplé et c’est désormais de loin le titre que j’utilise le plus! 

Évidemment tout n’est pas parfait, on en voudrait toujours un peu plus. Voici quelques choses que j’aimerais à l’usage, spécifiquement dans Forza 7:

  • Certains boutons ne sont pas présents (comme les clics de joystick) alors que d’autres sont en doublon
  • En fonction de la voiture et du niveau de puissance du retour de force, le volant se met inévitablement à chauffer et perdre en précision après environ 35/45 minutes. Débrancher/rebrancher le volant corrige ce souci à chaque fois.

C’est tout ce que j’ai.

Bien sûr j’aimerais encore plus de puissance du (ou des) moteur de retour de force (mais je n’ai jamais trouvé que c’était trop soft) et une roue au diamètre plus grand (comme la 599XX EVO 30 Wheel Add-On Alcantara Edition par exemple) mais après tant d’années, tant d’utilisations, de tours du Nordschleife, de crashs sur la spéciale Hamelahti (DiRT Rally) et de débranchages/rebranchages, difficile de faire la fine bouche. Le gameplay dans Forza 7 n’est pas au niveau d’Assetto Corsa mais le titre de Turn 10 est globalement plus agréable à utiliser. Ah si seulement Kunos avait su faire tourner son jeu en 1080/60 via une mise à jour “enhanced” sur One X…

Bref.

Pour moi ce volant a été et est toujours un excellent produit. Les mises à jour via le PC sont simples et efficaces et si je ne peux critiquer la concurrence (au moins Logitech, Fanatec étant dans une autre gamme de prix), je me vois mal aller voir ailleurs quand il sera temps de ranger le bon vieux 458 Italia. Le “clic” des palettes est resté le même après toutes ces années et il existe des boutons à l’opposé qui permettent de passer les vitesses sans faire de bruit (ceux-ci on tendance à s’encrasser d’ailleurs). D’une manière générale, ce bon vieux TX s’en sort bien, rien de ternis ou qui tombe en pièce, hormis le caoutchouc autour de la roue comme précisé auparavant.

Par ailleurs, posséder un volant accroît énormément l’immersion et l’enthousiasme à l’annonce de nouveaux jeux de course, notamment ceux qui penchent du côté réaliste! Et puis c’est toujours utilisable sur PC.

Voilà tout ce que j’ai à dire! Alors, quel jeu pourra me donner envie d’acheter mon prochain volant? Peut-être GTR3? Le jeu du BTCC? Le prochain Test Drive? Ou plutôt et fort probablement Forza Motorsport! Wait and see!