Forza Motorsport 7

Conseils pour régler son volant dans Forza Motorsport 7

Dans quasiment tous les jeux, il faut prendre quelques minutes pour configurer son volant afin d’obtenir le meilleur feeling, c’est ce que j’ai (re) fait récemment dans Forza Motorsport 7 et j’en profite pour partager mes découvertes, enseignements et préférences dans le cadre d’une conduite axée sur l’adhérence et non le drift (qui je pense dans Forza, nécessite un réglage totalement à part).

#1 – Limite basse de l’angle de braquage: 0

“Plus la valeur est élevée, plus vous devrez agir sur la direction pour que la voiture commencer à tourner.”

Cette valeur est placée à 0 par défaut et peut monter jusque 80. Je l’ai laissée à 0, c’est une valeur utile pour tous les véhicules récents. Les voitures plus anciennes, des années 90 et auparavant, peuvent recevoir une valeur plus élevée pour reproduire le côté “vague” de la direction en début de braquage. Par exemple une Toyota AE86 pourrait probablement s’accommoder d’un 20 à 30 à ce niveau, et les vieilles voitures américaines aisément au dessus de 40 si vous voulez reproduire l’effet “bateau” des directions de l’époque. Vous perdrez en précision et vous aurez besoin de plus d’effort pour mener la voiture cependant.

#2 – Limite haute de l’angle de braquage: 100

“Plus la valeur est élevée, moins le jeu est sensible à vos commandes de direction.”

Cette valeur est placée à 100 par défaut et peut descendre jusque 20. Je l’ai laissée à 100 encore une fois dans l’optique d’un usage avec des voitures modernes (post 2000). Cette valeur peut compléter la précédente pour augmenter le côté vague des vieilles voitures, et il y en a beaucoup dans Forza Motorsport 7, routières ou pistardes. Imaginez une Plymouth Fury de 1958, probablement le même feeling qu’une gondole à Venise! Si vous voulez respecter l’absence totale de précision dans la direction, vous pouvez baisser cette valeur et avoir l’impression que l’asphalte s’est transformé en sable fin!

#3 – Limite basse de l’accélération: 15

“Plus la valeur est élevée, plus vous devez appuyer sur l’accélérateur pour que la voiture commence à accélérer…”

Cette valeur est placée sur 0 par défaut et peut monter à 80. Je la place à 0. Même avec de vieilles voitures non sportives, lourdes et avec moteur mou (Citroën 2cv), je ne vois pas l’intérêt d’augmenter cette valeur. Si vous la montez à fond, il y aura 100% d’accélération dans les 20 derniers % de l’allonge de la pédale. Hormis si vous voulez simuler un câble d’accélérateur déficient ou un moteur au bout du rouleau, vous pouvez rester sur 0.

#4 – Limite haute d’accélération: 100

“Plus la valeur est élevée, moins vous devrez appuyer sur l’accélérateur pour que la voiture accélère brusquement.”

Par défaut cette valeur est placée à 100 et peut descendre jusque 20. Je la laisse à 100. Pour moi, la seule raison de modifier ce réglage (et le précédent) est de vouloir avoir une accélération beaucoup moins franche si vous recherchez une expérience “balade”, comme si vous vouliez rouler en respectant les vitesses autorisées dans Forza Horizon. Et vu qu’il est absolument insupportable de rouler lentement de façon prolongée en jeu vidéo, je doute que vous teniez bien longtemps.

#5 – Limite basse de la décélération: 15

“Plus la valeur est élevée, plus vous devrez appuyer sur les freins pour que la voiture commence à ralentir…”

Par défaut la valeur est placée à 0 et peut monter jusque 100. Je la place à 0. La réflexion est l’inverse des valeurs précédentes concernant l’accélérateur. Dans un jeu de course, on cherche la réponse la plus franche la plupart du temps, modifier cette valeur ne peut servir qu’à simuler une pédale de frein spongieuse, des plaquettes de frein en fin de vie ou un servo-frein moins efficace. Pourquoi? Je ne sais pas, mais c’est faisable.

#6 – Limite hausse de la décélération: 95

“Plus la valeur est élevée, moins vous devez appuyer sur les freins pour que votre voiture freine brusquement.”

Par défaut la valeur est placée à 95 et peut monter jusque 100, descendre jusque 20. Je la place sur 50, ce qui veut dire qu’à mi-pédale j’ai déjà la quasi-totalité de la puissance de freinage. Je fais ça (et parfois je descends à 35) car j’utilise le Conical Brake Mod avec mon pédalier T3PA de chez Thrustmaster. Il s’agit d’une pièce en métal et caoutchouc qui se place sous la pédale de frein, celle-ci est réglable en profondeur via filetage. Elle me permet d’avoir à utiliser moins d’allonge de la pédale pour un freinage constant (généralement entre 72 et 78%) sans blocage. En poussant moins loin c’est aussi plus simple d’effectuer des talon-pointe. Si vous utilisez un pédalier classique à 2 pédales alors ma valeur ne fonctionnera probablement pas pour vous, il est alors préférable de rester avec celle d’origine (95).

#7 – Limite basse de l’embrayage: 15

“Plus la valeur est élevée, plus vous devrez appuyer sur l’embrayage pour commencer à débrayer.”

Par défaut la valeur est placée à 15, peut descendre à 0 et monter à 80. Je la place sur 0. Cela concerne évidemment ceux qui utilisent un pédalier à 3 pédales. En mettant la valeur aussi bas il est possible de changer les rapports très vite (peut-être trop vite parfois) et sans effort, étant donné que la pédale est bien moins résistante que celle des freins par exemple. Je ne suis pas convaincu d’avoir trouvé la valeur idéale à ce niveau, je suis toujours obligé de passer les rapports très lentement par rapport à ce que je fais même en vrai, sinon il y a ce bruit de rapport raté très désagréable…

#8 – Limite haute de l’embrayage: 90

“Plus la valeur est élevée, moins vous devez appuyer sur l’embrayage pour débrayer complètement.”

Par défaut celle valeur est placée à 90, peut monter à 100 et descendre à 20. Je la place sur 100. Pour compléter la valeur précédente et rendre les passages de vitesse les plus rapides possible et ouvrant les limites des 2 côtés le plus possible.

#9 – Limite basse du frein à main: 10

“Plus la valeur est élevée, plus vous devrez tirer sur le frein à main pour qu’il agisse.”

Par défaut la valeur est placée sur 10, peut descendre à 0 et monter à 80. Je la laisse sur 10. Les drifteurs voient probablement les choses différemment.

#10 – Limite haute du frein à main: 100

“Plus la valeur est élevée, moins le jeu est sensible à votre commande du frein à main.”

Par défaut cette valeur est placée sur 100 et peut descendre jusque 20. Je la laisse à 100 car je n’utilise jamais le frein à main.

#11 – Intensité des vibrations: 40

Par défaut la valeur est placée à 40, peut descendre à 0, monter à 100. Je l’ai placée sur 30 pour réduire un peu la force des vibrations lors du passage sur les vibreurs. Même à 30 ils peuvent encore influer la direction sur certains circuits (Nordschleife par exemple).

#12 – Intensité du retour de force: 100

“Plus la valeur est élevée, plus la force d’alignement de votre volant est importante.”

Par défaut la valeur est placée sur 100 et peut descendre jusque 0. Je l’ai placée sur 75, ce qui reste un taux élevé mais gérable si vous aimez jouer avec pas mal de retour de force. Le niveau d’intensité peut dépendre de la voiture que vous utilisez, les modèles de route les plus récents utilisent une direction électrique souvent très légère avec peu de retour de force, en comparaison les anciennes voitures ou certains voitures de course (IndyCar) n’ont que peu ou pas d’assistance et donc la valeur peut être augmentée. La valeur du retour de force influe grandement sur l’échauffement du volant, au moins avec le Thrustmaster TX.

#13 – Angle de rotation du volant: 650

Par défaut la valeur est placée à 650, peut descendre à 270 et monter à 900. Je l’ai placée sur 900 pour tirer profit de la capacité du volant. Certains volants sont limités en angle de braquage et le TX Ferrari 458 Italia que j’utilise monte à 900°, ce qui est pratique dans le cadre d’une utilisation avec des routières. Cependant, il est difficile de connaitre l’angle de braquage maximal des véhicules et les différences peuvent être très grandes. Sur les voitures de course, les angles sont souvent très inférieurs pour réduire les mouvements de bras. Si vous jouez majoritairement avec des GT3, une valeur aux alentours de 600/700 serait préférable, moins de 500 pour les monoplaces et prototypes.

#14 – Linéarité de la direction: 50

“Plus la valeur, plus la réponse est lente vers le centre et plus elle est rapide vers la butée.”

Par défaut, cette valeur est placée sur 50, peut monter à 100 et descendre à 0. Je l’ai placée sur 60. Si vous la montez sur 100, le volant devient très instable même en ligne droite et bouge sans cesse de droite à gauche, malgré cela, la direction est facilitée par un angle de braquage incroyablement petit. Après plusieurs essais je suis resté sur 60 pour combiner l’avantage de la direction très directe et l’absence de vibrations incessantes en ligne droite.

#15 – Retour de force en sous-virage: 100

“Plus la valeur est élevée, plus la perte de motricité en sous-virage se ressent…”

Par défaut la valeur est placée sur 100, peut monter à 200 et descendre jusque 5. Je l’ai placée sur 200. Il peut y avoir de grosses divergences ici en fonction de votre style. Personnellement je préfère le sous-virage au survirage, à la manette mais aussi au volant, je trouve ça plus “gérable” et stable aussi bien en conduite offensive que défensive mais surtout, c’est beaucoup plus gérable au volant que le survirage au vu de mes réglages. Le survirage demande un contre-braquage éclair, qui, combiné avec les 900° de rotation est difficile et très coûteux en chrono. Le sous-virage? Il suffit de lâcher l’accélérateur (voire freiner) et reprendre son chemin. Voilà pourquoi ma valeur ici est aussi élevée que possible, plus vite l’information sur le sous-virage m’est transmise et plus vite je peux y répondre avec les pédales.

#16 – Intensité minimale du retour de force: 100

“Plus la valeur est élevée, plus la réponse des pneus aux charges latérales est … (importante).”

Par défaut la valeur est de 100, peut descendre à 80 et monter jusque 150. Quand la valeur est au plus bas, le volant vibre relativement fort en ligne droite et s’adoucit en virage, c’est l’inverse quand la valeur est au plus haut, j’ai choisi le compromis en me plaçant sur 105, pour éviter les vibrations gênantes en ligne droite et quand même ressentir l’adhérence en virage. Il faut évidemment combiner tout ça avec votre ouïe car les pneus vous diront si vous poussez trop fort.

#17 – Résistance au mouvement: 20

“Plus la valeur est élevée, plus la direction parait lourde. Plus elle est basse, plus la direction semble légère, offrant moins de … (résistance).”

Par défaut la valeur est placée sur 20, peut descendre jusque 0 et monter jusque 100. Je l’ai placée sur 30 toujours dans l’optique d’un usage avec des routières. Quand on baisse cette valeur au max, la direction offre moins de résistance et donc d’informations en ce qui me concerne, ce qui est handicapant dans la plupart des situations (circuits sinueux, tout ce qui n’est pas Road America ou un oval US). Si vous voulez simuler une auto dans laquelle aucun liquide de direction assistée n’a été mis depuis 20 ans alors montez la valeur à 100.

#18 – Retour en position centrale: 25

“Plus la valeur est élevée, plus la force de retour en position centrale est importante.”

Par défaut cette valeur est placée sur 25, je la mets sur 50, pile poil au milieu, il peut être intéressant de l’augmenter notamment si vous voulez drifter mais n’étant pas du tout spécialiste de la discipline au volant je ne suis pas sûr que ce soit indispensable.

Et donc voici en image le récapitulatif de mes réglages. N’hésitez pas à les essayer  et donner votre avis en gardant à l’esprit qu’ils sont conçus pour un usage avec des véhicules de route, relativement modernes et peu modifiés. Aussi, étant donné qu’il n’est pas possible d’enregistrer différents profils de réglages pour le volant (come on Turn 10…), je vous conseille fortement de faire des photos de vos propres réglages avant tout changement. Par ailleurs, la base de mes réglages, si elle vous plait, peut ensuite bien sûr être altérée pour convenir à d’autres types de véhicules comme les GT3 (angle de rotation moindre) ou les LMP, IndyCar et compagnie (angle de rotation encore moindre mais en l’absence de direction assistée, résistance au mouvement supérieure et retour de force élevé).

Vient ensuite les soucis de ma config, évidemment imparfaite. Etant donnée que j’aime rouler avec un angle de rotation élevée et un niveau de force feedback + vibration décent, le volant surchauffe assez vite, ce qui a pour effet de diminuer la force des moteurs et “ramollir” la direction. Voilà pourquoi les sessions au delà de 30 minutes consécutives sont compliquées (on peut maintenir les chronos mais la voiture se pilote plus comme une soucoupe volante). A vous d’ajuster tout cela selon vos préférences et besoins. Tous les chronos réalisés lors des épreuves #SundayDrive sur notre page Facebook ont été réalisés avec ces réglages (hormis le drift, à la manette).

N’hésitez pas à attaquer les chronos et partager vos impressions!

(réglages correspondants à un volant Thrustmaster TX Ferrari 458 Italia avec accessoires T3PA et TH8A, le ressenti peut différer en fonction du matériel que vous utilisez)

Informations supplémentaires:

  • 900°: Routières, sportives d’entrée de gamme.
  • 720°: Supercars récentes, Track Toys (BAC Mono…).
  • 540°: GT (GT2/GT3), V8 Supercars, NASCAR…
  • 390°: LMP, Formula E, IndyCar…
  • 270°: F1

MISE A JOUR – NOUVEAU FORCE FEEDBACK FORZA 7

Turn 10 a développé un nouveau système de gestion du retour de force dans Forza Motorsport 7 avec de nouvelles options qui imposent de nouveaux réglages. Ceux-ci sont accessibles en cliquant ici.

2 commentaires

Forza 7: Nouvelle Porsche 911 GT3RS au Nordschleife | Xboxracer.com 14 juillet 2018 at 1 h 41 min

[…] Gameplay au volant Thrustmaster TX Ferrari 458 Italia. Mes réglages ici. […]

Répondre
Conseils pour régler son volant dans Forza Motorsport 7 (New Force Feedback) | Xboxracer.com 17 mars 2019 at 20 h 23 min

[…] Conseils pour régler son volant dans Forza… […]

Répondre

Laisser un commentaire