Test de TNT Racers sur Xbox 360

Sorti au début du mois de janvier 2011, TNT Racers, développé par Keen Games et édité par DTP Entertainment, est un énième jeu qui s’essaie au genre « Micromachines » sur le Xbox Live Arcade de Microsoft. Beaucoup s’y sont mordus les doigts, TNT Racers s’en sort-il mieux ? Mes impressions.

test-tnt-racers-01Les « Micromachines-like » sont un peu comme les « Mario Kart-Like », les « Wipeout-Like » ou les « GTA-like » en élargissant à tous les genres du jeu vidéo ; une fois qu’on en aime un, on a envie de les essayer tous, car on sait que le potentiel fun est important ! TNT Racers arrive donc sur le XBLA avec des ambitions mesurées, pas de campagne de pub exubérante, une taille et un prix mini (800 points Microsoft) mais si tout cela peut s’apparenter à un aveu de faiblesse, c’est loin d’être le cas ! TNT Racers ne réinvente pas la roue, il reprend le concept des courses de mini-bolides en vue de haut avec des power-ups pour épicer un peu le tout, mais comme toujours, si la réalisation et le contenu sont à la hauteur, alors le réchauffé garde un bon goût.

Pour séduire les joueurs, TNT Racers propose des options très classiques, un mode solo et un mode multi. C’est bien évidemment vers le solo que l’on se dirige pour prendre en main le bestiau plutôt que de se faire pourrir en online sur des tracés que l’on ne connait pas encore. Une fois en mode solo, d’autres options s’offrent à vous :

  • Les défis (3 niveaux de difficulté différents et 45 épreuves)
  • Les records du tour (un contre la montre pour les acharnés du chrono)
  • Les courses perso (entièrement personnalisables pour jouer comme on aime)

test-tnt-racers-02Direction la première option : les défis ! Comme cité ci-dessus, ce ne sont pas moins de 45 épreuves qui se présentent à vous avec un niveau de difficulté croissant. Ici ce n’est pas uniquement l’IA qui s’améliore, c’est le jeu qui gagne en vitesse. On commence en « normal » pour prendre les choses en main, vient ensuite le niveau  « rapide » puis « turbo » qui nécessite des reflexes bien plus affutés qu’au départ ! Histoire de varier les plaisirs, chaque niveau de difficulté comprend de nombreux modes de jeux, pas moins de 11 ! Ce qui vous assure de faire quelque chose de différent à quasiment chaque course ! Alors, évidemment, on reste dans le domaine de la course et de l’action (armes oblige) mais cette diversité est vraiment très agréable et permet de passer d’épreuve en épreuve sans ressentir la moindre lassitude. Parmi les modes de jeu, j’ai dénombré « contre la montre », « confusion », « course au score », « course à la casse », « super défi », « stock car », « pilotage » et bien d’autres.

Dès les premières secondes de jeu, vous savez que TNT Racers est un jeu 100% fun, la présentation, la musique, le gameplay, le game design, tout vous rappelle que vous êtes là pour vous amuser ! Graphiquement le jeu s’en sort très bien avec ses dessins façon « cell shading ». Les véhicules, qui copient des bolides mythiques, ont tous une bonne bouille et offrent de vraies différences de maniabilité, j’en ai compté 8, que l’on débloque au fur et à mesure. Vous pourrez leur appliquer 8 couleurs différentes et le tout est accessible avant chaque course histoire de varier les plaisirs.

Pour aller avec les 8 véhicules : 18 circuits dans 9 environnements différents (le 2ème circuit est uniquement une version inversée du 1er ce qui est un peu dommage). Si le nombre de tracés est donc sympathique, on en aurait aimé un peu plus évidemment mais le challenge est différent en fonction des paramètres de jeu, impossible d’attaquer un tracé de la même façon en vitesse normale et turbo !

test-tnt-racers-03La course c’est bien, mais tous les moyens sont bons pour rester devant et TNT Racers propose beaucoup de power-ups disposés sur les circuits, d’ailleurs, leur disposition ne change jamais, après quelques temps, vous savez exactement où aller pour récupérer tel ou tel power-up, il aurait été sympa de prévoir une fonction aléatoire dans l’apparition des armes via les options. Une fois encore, les développeurs se sont fait plaisir avec les armes et en ont concocté pas moins de 14 ! Elles sont toutes différentes les unes de autres et créent des effets visuels bien sympa lors des courses, vous avez par exemple la tornade qui déséquilibre les adversaires, le poids accroché à une ventouse qui les ralentit, la fusée lunaire (façon Tintin) qui les envoie en l’air, l’enfumeur qui les laisse dans le brouillard et, entre autres, mon préféré : l’inverseur de monde, qui fait passer le jeu en mode miroir, tous les virages à droite passent à gauche ! Lancer cette arme juste avant un virage et regardez l’IA foncer dans le mur…ou le vide !!

Une fois que vous souhaitez changer d’air et quitter le mode défi, la course perso offre ses (nombreux) services. Il est tout simplement possible de tout paramétrer,  le niveau, le mode de jeu, la vitesse, la limite, les bonus, la météo, les fantômes ou encore l’IA.

En parlant de fantôme, c’est là quelque chose de très fun dans TNT Racers ! Comme dans tous les eux du genre, si vous vous laissez happer par la fin de l’écran vous perdez, mais grâce au mode fantôme vous pouvez revenir en jeu ! S’il vous est alors impossible de gagner ce tour, vous pouvez embêter au maximum les participants restants pour empêcher la progression de tel ou tel adversaire dans le classement…très sympa !

Sorti au début du mois de janvier 2011, TNT Racers, développé par Keen Games et édité par DTP Entertainment, est un énième jeu qui s’essaie au genre « Micromachines » sur le Xbox Live Arcade de Microsoft. Beaucoup s’y sont mordus les doigts, TNT Racers s’en sort-il mieux ? Mes impressions. Les « Micromachines-like » sont un peu comme les « Mario Kart-Like », les « Wipeout-Like » ou les « GTA-like » en élargissant à tous les genres du jeu vidéo ; une fois qu’on en aime un, on a envie de les essayer tous, car on sait que…

Passage en revue

Note générale

Bon !

Résumé : Les modes online offrent toutes les possibilités du mode solo et permet à 4 joueurs de s’amuser ensemble (en mode local aussi, via écran splitté) mais ce mode (online) est malheureusement déserté. Que ce soit en matchmaking d’amis ou en classement, il peut se passer du temps avant qu’un joueur daigne rejoindre la partie…vraiment dommage car les qualités du titre sont nombreuses. Donc voilà, TNT Racers un petit jeu très sympa et excellemment réalisé. Si son design cartoonesque attirera surtout les enfants, une fois joué en online de façon compétitive ou dans les modes Turbo, vous verrez qu’il necessite aussi une grande dextérité…le tout pour 800 points (10€). Bien évidemment une démo est à votre disposition.

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Les plus

 

Les moins

  • Réalisation
  • Visuel
  • Audio
  • Design véhicules, niveaux, armes
  • Modes de jeu
  • Petit prix
 
  • Peu de monde en online
  • Manque 2 ou 3 environnements supplémentaires

Laisser un commentaire

x

Cela pourrait vous intéresser

Fin de vie le 20 octobre pour le premier Forza Horizon

Microsoft et Turn 10 ont annoncé que le premier Forza Horizon a désormais une date de « péremption »! Pas vraiment mais presque! En gros, après le 20 octobre 2016, le jeu (et les DLC associés) ne sera plus disponible à l’achat de manière digitale (via le store du xbox live et xbox.com). Étonnant pour un jeu à peine rendu rétrocompatible et gratuit.