divers x3r

Avis: Forza Motorsport 5: Est-ce qu’on en attendait trop?

divers x3rMode rage ON pour pas mal de fans de Forza Motorsport qui ont vu la montagne que représente un investissement de 500+70€ (One + FM5) se transformer en Everest après les annonces de grosses réductions de contenu. Avis perso à 2 semaines de la sortie:

fm5 logo 580

Via une récente interview pour Gametrailers, Dan Greenawalt indiquait que le développement de Forza Motorsport 5 a « débuté il y a plus de 3 ans, avant même la fin de Forza Motorsport 4, histoire d’être prêt au lancement de la nouvelle console avec un titre complet« .

Je pense que pas mal de gamers auront du mal avec le terme « complet » après les récentes annonces.

Ici, je n’ai pas l’intention d’être l’avocat du diable et vous expliquer comment et pourquoi dépenser votre argent. Je suis plutôt intéressé par les raisons qui font que 3 ans de développement, pour un studio qui a vu son nombre d’employés grossir significativement, ne sont pas suffisants pour proposer un contenu à la hauteur de son prédécesseur.

C’est le truc avec les jeux comme Forza et Slightly Mad Studios l’a critiqué, tout comme Gran Turismo, considérant les 2 comme des « encyclopédies« , des jeux de collection. C’est vrai qu’on s’attend toujours à ce que le prochain jeu propose tout le contenu du précédent (DLC y compris) mais aussi des nouveautés exclusives (voitures, circuits, modes de jeu, fonctionnalités…).

Cette logique est-elle toujours viable aujourd’hui? Étant donné le niveau de sophistication et les demandes en ressources pour effectuer une reproduction « réaliste » des environnements et véhicules, peut-on toujours espérer des listes exhaustives (500+voitures, 50+circuits) via un délai de développement similaire (2 ou 3 ans)? D’autant plus sur une nouvelle plate-forme?

Il me semble que non.

forza 5 ban 580

Oui je sais, ça sonne comme de la recherche d’excuses pour Turn 10, mais s’ils n’y arrivent pas, je doute que quiconque d’autre le puisse. En regardant en arrière, au début de la franchise sur la première Xbox et même auparavant, il y avait PLEIN de jeux de course, et souvent avec un niveau de contenu et diversité que l’on peine à retrouver de nos jours (conditions météo, jour/nuit, nombreux circuits exotiques, grosse variété de véhicules, regardez les anciens Race Driver de Codemasters avec Bathurst, Fuji Speedway, Dijon-Presnois, les circuits du BTCC, du DTM, du V8 Supercars…).

Mon impression est que le niveau de qualité que l’on attend est désormais si élevé que les développeurs doivent couper le contenu afin de rester dans une logique de rentabilité, en fonction de leurs délais. En gros, c’est trop cher de faire un jeu vidéo.

Mais cela ne change rien au fait que 210 voitures (même avec l’ajout de véhicules à suspensions apparentes) et 14 environnements (même avec l’ajout de monstres sacrés comme Bathurst et Spa) représentent la plus grosse régression de l’histoire de la franchise Forza Motorsport, notamment en rapport avec le contenu « classique », présent depuis les débuts (Suzuka, Mugello, Tsukuba…).

Pour faire le parallèle avec Gran Turismo, rappelez-vous que GT avait vu son contenu sévèrement diminuer entre GT2 et GT3 mais la qualité avait fait un gros bond en avant. Il s’agissait pourtant de la même plate-forme (PS2).

En fait, tout dépend d’où sont dirigées les ressources. On sait maintenant que Turn 10 souhaite devenir la référence de la nouvelle génération au niveau qualitatif; ça passe par des circuits réalisés avec la technologie Laser Scan et des auto avec toujours plus de polygones, à l’intérieur comme à l’extérieur. Toutes les autos sont désormais Autovista contrairement à une poignée dans Forza 4 et, personnellement, j’ai un problème avec ça.

Je fais partie des joueurs (minoritaires peut-être) qui ne passent absolument pas de temps en mode Autovista, je n’ai même pas débloqué toutes les autos à « admirer » dans Forza 4 ni les succès qui vont avec. Ça ne m’intéresse juste pas, je préfère encore admirer les autos via les angles du menu d’avant course que via l’Autovista ou en tournant autour en mode photo. Turn 10 précise qu’ils ont revu le mode carrière à la lumière des données d’utilisation des joueurs, récoltées dans Forza 4, mais ces mêmes données n’indiquent elles pas que le mode Autovista n’est peut-être pas aussi populaire que l’on croit?

Pourquoi le mettre encore plus en avant alors? Pour Microsoft évidemment, car technologie Kinect.

Il faut peut-être faire attention à « équilibrer » les attentes, entre faire plaisir au patron (Microsoft sans qui le jeu n’existerait pas) et aux joueurs (vous et moi, sans qui l’investissement de Microsoft ne rapporterait aucun bénéfice).

Reste que le développement du jeu a été, c’est une évidence, un véritable parcours du combattant et que Turn 10 a du tenter de réussir la mission impossible, avant de se rendre compte que c’était, véritablement, impossible. Comment expliquer autrement le manque de (vraie) communication pendant des semaines? Des semaines entre l’annonce de Spa et une vidéo, puis Bathurst, encore aujourd’hui aucune vidéo d’un tour complet malgré une présence accrue de Microsoft aux 1000km de Bathurst. On apprend la présence de Yas Marina via une photo floue de la pochette leakée du jeu, tout comme les 16 joueurs en ligne et enfin, on apprend dans un magazine anglais que le Nurburgring ne sera pas là à la sortie, avant l’avalanche des jours derniers. Pendant ce temps, Turn 10 réalise le « Forza Film Speed » que tout le monde a absolument oublié.

Ca sent le rush et pas la communication bien gérée. Le temps a manqué par tous les bouts à Turn 10.

Avec tout ça, difficile de ne pas passer pour un fanboy quand on veut continuer à croire en Forza Motorsport 5, mais ça reste mon cas. J’ai eu l’opportunité d’essayer le jeu plusieurs fois et impossible de relancer Forza 4 depuis, malgré le contenu supplémentaire, malgré Porsche, malgré la vitrine et tout le reste. Les différences de feeling et de gameplay sont très grandes et représentent, pour moi, l’écart de génération indispensable entre FM4 et FM5, Xbox 360 et Xbox One.

Le plus gros souci de Forza 5 reste qu’il demande de payer 570€ pour tester une démo du futur de la franchise et ça, ça ne sera jamais une proposition populaire.

Forza Motorsport 5 sort le 22 novembre 2013, exclusivement sur Xbox One.

 

Laisser un commentaire